Retrouvez en vidéo le match dantesque du pilier anglais Mako Vunipola contre l'Irlande

Retrouvez en vidéo le match dantesque du pilier anglais Mako Vunipola contre l'Irlande
6 Nations - Angleterre. Mako Vunipola a été énorme contre Irlande.
Le pilier anglais Mako Vunipola a réalisé l'un des plus gros matchs de sa carrière face à l'Irlande lors de la première journée du Tournoi des 6 Nations.

Le choc entre l'Irlande et l'Angleterre dans le cadre de la première journée du Tournoi des 6 Nations n'a pas déçu. Mieux, il a offert sa première grosse surprise dans la compétition avec la victoire anglaise à Dublin. Après une superbe année 2018, le XV du Trèfle est tombé pour son premier match en cette année de Coupe du monde. Pire encore, face à une Angleterre qu'on disait moribonde et qui avait terminé cinquième l'an dernier, les Irlandais ont concédé le bonus offensif et vu leurs espoirs de Grand Chelem s'envoler.Slade intercepte pour offrir le bonus offensif aux Anglais en Irlande [VIDÉO]Samedi à l'Aviva Stadium, les hommes d'Eddie Jones ont fait un match plein au summum de l'efficacité. Offensif certes, avec quatre essais mais surtout défensive. Car leurs adversaires n'ont pas lésiné sur les moyens pour remporter ce match. Dominateurs en termes de possession (60 %) et d'occupation (53 %), ils ont fait plus de passes et de courses que les visiteurs, battu plus de défenseurs (28 contre 13) et parcouru plus de mètres (332 contre 247). Seulement voilà, en face, les soldats de Sa Majesté avaient mis les barbelés.

209
C'est le nombre de plaquages tentés par les Anglais contre l'Irlande avec de taux de réussite de 87 %. De son côté, les Irlandais ont fait mieux avec 90 % de réussite (117/130) mais ils ont encaissé quatre essais.

Symbole de cette défense de fer, le troisième ligne Mark Wilson mais surtout le pilier Mako Vunipola qui ont tous les deux réalisé 27 plaquages. Mais ce dernier n'a qu'un seul raté au compteur contre trois pour son coéquipier. Une performance d'autant plus incroyable, pour reprendre les mots de son sélectionneur, que Vunipola a été solide en mêlée mais s'est aussi proposé dans le jeu courant avec 11 courses pour 15m parcourus. Tandis que les piliers adverses Healy et Furlong sont sortis à la 62e, lui a continué jusqu'à la 76e. "Cela vous montre ce qu'un pilier moderne peut faire et qu'il est un joueur de classe mondiale", estime Jones pour qui Vunipola, 28 ans, peut encore aller plus loin. C'est d'ailleurs toute la première ligne anglaise qui a été impressionnante de mobilité et d'engagement avec un Jamie George auteur de 18 plaquages. Crédit vidéo : France 2