XV de France. Guy Novès : Trinh-Duc, Bastareaud, Fofana... le sélectionneur s'explique sur ses choix

XV de France. Guy Novès : Trinh-Duc, Bastareaud, Fofana... le sélectionneur s'explique sur ses choix
XV de France : Guy Novès revient sur ses choix.

XV de France. Guy Novès : François Trinh-Duc, Mathieu Bastareaud, Wesley Fofana... le sélectionneur s'explique sur ses choix pour la première liste du XV de France.

Mardi dernier, nous avons découvert la toute première liste des 30 du nouveau sélectionneur du XV de France, Guy Novès. Une liste plutôt classique, qui fait la part belle aux interntionaux confirmés, et qui intègre à petite dose quelques jeunes talents comme Jefferson Poirot, Paul Jedrasiak, Sébastien Bézy ou Jonathan Danty.

Si les heureux élus participent actuellement à un stage de « prise de contact » à Marcoussis, une deuxième liste sera dévoilée mercredi, pour un nouveau stage qui se déroulera le 11 janvier. Une liste qui devrait comporter quelques nouveaux noms, comme l'a révélé Guy Novès au Midi-Olympique. L'ancien manager du Stade Toulousain a d'ailleurs évoqué plusieurs sujets dans l'édition de ce lundi. Voici les points à retenir :

Le cas Mathieu Bastareaud

C'est l'absence qui fait le plus parler. Guy Novès a décidé de se passer des services de Mathieu Bastareaud. À 27 ans, le joueur incarne pourtant encore l'avenir, et ses performances au RCT sont de bon niveau. Si certains esprits chagrins criaient déjà au fameux « complot anti-toulonnais », Novès justifie son choix en parlant d'une possible incompatibilité avec le style de jeu qu'il souhaite voir en œuvre. De plus, le sélectionneur national ne semble pas approuver son choix d'aller jouer quelques mois au Japon en 2017...

Il reste un joueur dont nous connaissons le potentiel, sa non-convocation ne signifie pas qu'il est complètement à l'écart. Simplement, et je dis ça en toute humilité, nous avons peut-être l'intention de pratiquer un rugby différent de ces dernières années, même si Mathieu est aussi capable de faire évoluer son jeu. Et puis, j'ai entendu dire qu'il parlait d'aller jouer quelques temps au Japon dans un un avenir proche. En ce qui nous concerne, nous préférons partir pour l'heure avec des gens complètement investis vis à vis de l'équipe de France pour les quatre prochaines années. »

Notez toutefois qu'en effectuant une saison au Japon, Bastareaud ne serait absent qu'entre le mois d'aout et le mois de janvier, ce qui ne lui ferait rater que les trois haituels Test Matchs de l'automne.

Wesley Fofana de retour à l'aile ?

Autre cas qui créé débat, Wesley Fofana. Si tout le monde reconnaît ses évidentes qualités, sa réputation d'individualiste et sa supposée incapacité à faire jouer autour de lui lui attire les critiques. Bon finisseur, Fofana pourrait-il donc de nouveau occuper le poste d'ailier, comme cela était le cas au début de l'ère PSA ? Novès n'écarte pas l'idée.

Wesley est peut-être LE joueur incontournable du XV de France. Je veux dire par là que ses qualités sont telles qu'il peut les exploiter à n'importe lequel des deux postes, qu'il évolue au centre ou à l'aile... En fonction des problématiques du moment, nous verrons avec lui quelle est la meilleure option pour l'équipe, car la base de notre projet de jeu sera de penser à l'équipe plutôt qu'à sa pomme ».

François Trinh-Duc installé à la charnière ?

Après avoir joué à « Je t'aime, moi non plus » avec Marc Lièvremont et Philippe Saint-André, François Trinh-Duc sera t-il capable de s'installer sur la durée et de faire enfin l'unanimité ? C'est ce que semble souhaiter Novès, qui l'a intégré à sa liste alors qu'il est blessé et n'a pas joué depuis la mi-novembre.

Même s'il n'est pas encore certain de pouvoir disputer le début du Tournoi, je voulais par cette marque de confiance lui signifier que nous comptons sur lui pour les quatre années à venir (…) il m'a semblé que cela valait la peine de le convoquer en compagnie de Jules Plisson, d'autant que parmi nos demis de mêlée, au moins un est capable de tenir le poste d'ouvreur (Morgan Parra, NDLR). François Trinh-Duc a beaucoup d'expérience, même s'il a effectué nombre d'allers-retours en équipe de France, et j'aimerais le voir intégrer un projet. Ou du moins voir s'il peut entrer dans ce projet. »

Du sang neuf dès mercredi ? Vincent Clerc de retour ?

On l'a déjà dit, la nouvelle liste des 30 qui sera révélée mercredi devrait comporter quelques changements. « Pas beaucoup », selon les mots de Novès, qui a tout de même déjà révélé que le jeune talonneur du Racing 92, Camille Chat, devrait en faire partie. Le Midi-Olympique évoque également les noms de Camille Gérondeau, Lucas Pointud, Florian Frésia, Yann Lesgourgues, Benoit Paillaugue ou Gaëtan Germain, qui seraient tous surveillés de près par le staff. Blessé depuis plusieurs semaines et forfait de dernière minute contre Toulouse dimanche, Antoine Burban ne devrait pas en être. D'autres jeunes joueurs seront également testés lors de la tournée de juin en Argentine. Le contexte devrait s'y prêter puisque les demi-finalistes du Top 14 n'y prendront pas part.

Notez que Novès n'exclut pas non plus de sélectionner quelques vieux... et pourquoi pas son gendre Vincent Clerc, « un des meilleurs ailiers français ». Même si le meilleur marqueur d'essais des Bleus en activité ne devrait sans doute pas être en mesure de disputer la Coupe du monde 2019. « Sur la durée, au vu de son âge (34 ans, NDLR), cela peut paraître compliqué. Mais pour un Tournoi, si le besoin s'en fait ressentir, pourquoi pas ? »

Les étrangers seront les bienvenus... s'ils sont incontournables

Comme Bernard Laporte en son temps, Philippe Saint-André avait décidé de faire appel à de plusieurs joueurs étrangers sélectionnables au cours de son mandat. Novès devrait faire de même, à une condition toutefois :

Dans l'idéal et si la formation française évolue dans le bon sens, il ne s'agira pas d'une priorité (…) Pour autant, je ne vois pas l'intérêt pour l'équipe de France de se priver d'un garçon d'origine étrangère qui brille avec son club, s'il est incontournable en bleu et s'il le mérite... (…) Noa Nakaitaci et Rory Kockott, par exemple, n'ont pas été appelés. Ils ne sont pas éliminés mais pour l'heure, ils ne sont pas jugés incontournables ».

Rappelons que Uini Atonio, Bernard le Roux et Scott Spedding figurent dans la première liste des 30 et sont donc apparemment considérés comme incontournables.

Pour plus de détails sur le choix des hommes et le nouveau projet de jeu des Bleus, nous vous invitons à lire l'intégralité de l'entrevue publiée dans le Midi-Olympique de ce jour.


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
TRANSFERT. Top 14 - Le LOU confirme l'arrivée de quatre nouveaux joueurs
Transferts TRANSFERT. Top 14 - Le LOU confirme l'arrivée de quatre nouveaux joueurs 03 décembre 2016 à 19:00
VIDÉO. Dubaï 7s. France 7 prend une leçon de rugby des Fidji et termine à la 7e place
Vidéos VIDÉO. Dubaï 7s. France 7 prend une leçon de rugby des Fidji et termine à la 7e place 03 décembre 2016 à 17:35
VIDEO. Bernard Laporte, nouveau président de la FFR
Vidéos VIDEO. Bernard Laporte, nouveau président de la FFR 03 décembre 2016 à 15:30
TRANSFERT. Top 14 - Le Stade Toulousain s'offre l'explosif Cheslin Kolbe et ses appuis de feu
Transferts TRANSFERT. Top 14 - Le Stade Toulousain s'offre l'explosif Cheslin Kolbe et ses appuis de feu 03 décembre 2016 à 14:15

Charger les commentaires