Un XV de France en rouge et noir pour le Tournoi des 6 Nations 2019

Un XV de France en rouge et noir pour le Tournoi des 6 Nations 2019
Romain Ntamack fait partie des sept Toulousains convoqués avec le XV de France.
Comme à la belle époque, le XV de France version 2019 se pare à nouveau de rouge et de noir avec une forte présence de joueurs toulousains.
7
C'est le nombre de joueurs du Stade Toulousain convoqués par Jacques Brunel pour les deux premiers matchs du Tournoi des 6 Nations. C'est plus que La Rochelle (5) et Clermont (6), leader du Top 14. Toulouse est le club le plus représenté chez les Bleus. Faut-il y avoir un signe ?

Peut-on lier les résultats du XV de France à ceux du Stade Toulousain ?

Julien Marchand, Dorian Aldegheri, Antoine Dupont, Romain Ntamack, Thomas Ramos, Yoann Huget et Maxime Médard ont tous été appelés par le sélectionneur des Bleus pour affronter le Pays de Galles puis l'Angleterre. Le Stade Toulousain tourne à plein régime cette saison aussi bien en Top 14 qu'en Champions Cup et Jacques Brunel serait fou de se priver de joueurs en pleine confiance. Certains pourront regretter l'absence de Sofiane Guitoune, excellent depuis plusieurs mois, mais les supporters toulousains peuvent pousser un petit ouf de soulagement. On ne leur a pas pris tous leurs joueurs. Car c'est presque toute la ligne de 3/4 titulaire qui a été sélectionnée. 

La présence de Yoann Huget et Maxime Médard n'est pas une surprise tout comme celle d'Antoine Dupont dont "on ne peut pas enlever les qualités. Tout le monde s'accorde à dire qu'il peut être déterminant à certaines occasions." Cependant, Morgan Parra semble être le numéro 1 dans la tête du sélectionneur de par son expérience, mais ce dernier estime que le Bordelais Serin a franchi un cap et le montre en club. "Le choix au poste de numéro 9 ne sera pas facile" tout comme ce sera le cas au centre où Bastareaud semble installé. Entre le retour de Fofana et la grosse forme de Fickou, Romain Ntamack pourrait cependant avoir sa chance en raison notamment de sa polyvalence et de sa créativité. Quant à Thomas Ramos, il peut véritablement espérer être du Mondial.

Ce n'est une surprise pour personne de voir ces deux joueurs-là. Ils sont dans un club qui est performant actuellement, qui est efficace et qui joue bien. Ils se montrent à leur avantage. Romain Ntamack est dans un rôle plutôt au centre au départ mais il peut aussi dans le jeu être amené à diriger l'attaque. On dira qu'il est 10/12. Quand j'étais en club, j'étais étonné qu'il ne joue pas. Cette saison, il a commencé sur un niveau élevé et a su garder de la constance. Thomas Ramos, lui est à l'arrière mais peut jouer aussi être ouvreur. Surtout, il est redoutable d'efficacité au pied. 

Devant, le Stade Toulousain a été épargné même si son talonneur et capitaine Julien Marchand sera absent. Dorian Aldegheri a en effet bénéficié de la blessure à l'entraînement du Racingman Cedate Gomes Sa ce mardi pour intégrer le groupe. Selon la gravité, il pourrait revenir pendant le Tournoi. Néanmoins, Aldegheri, qui avait été convoqué avec les Barbarians n'est pas inconnu aux yeux du staff. Comme ses coéquipiers à l'arrière, ses performances avec Toulouse sont scrutées et lui permettent de postuler pour le Mondial à condition de saisir sa chance.