TRANSFERT. Top 14. Le surpuissant pilier des Chiefs Ben Tameifuna débarque au Racing-Métro

TRANSFERT. Top 14. Le surpuissant pilier des Chiefs Ben Tameifuna débarque au Racing-Métro
TRANSFERT. Top 14 - Ben Tameifuna au Racing-Métro.
Pisté par Toulouse la saison dernière, le puissant pilier néo-zélandais des Chiefs Ben Tameifuna va finalement rejoindre le Top 14 du côté du Racing-Métro. Pisté par Toulouse la saison dernière, le pilier Ben Tameifuna va finalement rejoindre le Top 14 du côté du Racing-Métro. Un recrutement qui avait fuité en janvier dernier mais qui est désormais officiel. Ce mercredi lors de l’habituelle conférence de presse de fin de saison, le club francilien a fait le point sur son recrutement. Outre les Néo-Zélandais Dan Carter (Crusaders) et Chris Masoe (Toulon), on apprend ainsi l’arrivée du puissant joueur des Chiefs (1,84m ; 137kg) et grand espoir du rugby kiwi (23 ans). On le pensait pourtant bloqué par sa fédération après la tentative du Stade Toulousain. Le Racing aura été plus convaincant. Il sera en concurrence directe avec l’international français Luc Ducalcon. L’arrivée de Martin Castrogiovanni en provenance du RCT donne également une autre possibilité au Racing. Un beau bébé qui devrait faire des dégâts.TRANSFERT. Top 14. Le surpuissant pilier des Chiefs Ben Tameifuna débarque au Racing-Métro VIDEO. ITM Cup. Ben Tameifuna se débarrasse d'un pilier de 119 kilos avec un raffut surpuissantTRANSFERT. Top 14. Le surpuissant pilier des Chiefs Ben Tameifuna débarque au Racing-Métro VIDEO. Super Rugby - Ben Tameifuna découpe Michael Hooper pour le plus gros arrêt buffet de la saisonL’Italien fait quant à lui partie des nouvelles recrues officialisées par le club ciel et blanc ce mercredi avec le deuxième de Bayonne Lisiate Fa'aoso et l'Argentin Manuel Carizza (Stormers), sans oublier Yannick Nyanga (Toulouse) et Rémi Talès (Castres). Notez également que le talonneur international en moins de 20 ans Camille Chat a signé un contrat professionnel de trois ans. Laurent Travers et Laurent Labit, qui avaient fait partie des potentiels successeurs de Philippe Saint-André à la tête du XV de France, ont pour leur part prolongé jusqu'en 2019. Trois ans de plus pour Bernard Le Roux également.

Notez que le club ne s'appellera désormais plus le Racing-Métro 92 mais le Racing 92, site à son souhait de se défaire de l'US Metro.