Top 14 - 23e journée. Stade Français vs Clermont. Le M+30 du Rugbynistère

Top 14 - 23e journée. Stade Français vs Clermont. Le M+30 du Rugbynistère
Top 14 - Les joueurs du Stade Français ont fait respecter leur loi face à Clermont.
Ce qu'il faut retenir de la victoire précieuse du Stade Français ce samedi à Jean Bouin face à Clermont en Top 14.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 4e - Premier essai du match signé Waisea (7-0). Dans l'ambiance d'un stade Jean Bouin retrouvé, les joueurs du Stade Français démarrent pied au plancher. Après une faute de main de Grosso sur une chandelle, le ballon retombe dans les mains parisiennes. Une dizaine de temps de jeu plus tard, Waisea profite d'une passe à rebond pour aller aplatir entre les poteaux !
  • 25e  Essai de Patricio Fernandez après arbitrage vidéo (7-10). Sur une incursion clermontoise dans les 22 mètres parisiens, Timani semble perdre le contrôle du ballon avant que Fernandez n'aille aplatir entre les poteaux sur une passe de Laidlaw. À la vidéo tout le monde pense que monsieur Charabas va refuser la réalisation clermontoise mais l'arbitre l'accorde. Un essai qui risque de faire polémique... Clermont passe devant pour la première fois du match !
  • 43e - Essai de Bonfils au retour des vestiaires (20-13). Les Parisiens attaquent le deuxième acte comme le premier. Ils mettent la pression sur des Clermontois qui sont obligés de concéder une mêlée à cinq mètres. Après cinq temps de jeu, Bonfils est lancé dans l'intervalle par Plisson et s'effondre en terre promise. Paris reprend tout de suite le score ! 
  • 69e - Essai d'Arthur Coville et le Stade Français prend le large (33-13). Joueurs et dominants depuis le début de la deuxième période, les joueurs du Stade Français appuient là où ça fait mal : dans l'axe. Au ras d'un regroupement, Arthur Coville tout juste entré en jeu file derrière la ligne et fait le break pour son équipe.
  • 73e - Zhvania offre le bonus offensif aux Parisiens. À la suite d'un mouvement limpide Plisson prend l'intervalle, il temporise face au dernier défenseur et sert Zhvania au soutien intérieur qui s'en va aplatir entre les poteaux ! Clermont est au fond du seau, la messe semble dite ! 

Le Top 3 du rédacteur :

  • Waisea Nayacalevu : Il est le principal acteur du premier essai de son équipe avec une percée de 25 mètres avant d'être à la conclusion du mouvement cinq temps de jeu plus tard. C'est également lui qui marque l'essai de la 77e minute après une longue course sur un ballon de récupération dans une séquence de « Hourra Rugby ». Précieux également en défense, il a fait un grand match.
  • Jules Plisson : Auteur d'une partie quasi sans faute au pied, l'ouvreur du Stade Français s'est également montré à son avantage dans le jeu avec notamment une passe décisive sur l'essai de Zhvania. Un peu léger en défense sur l'essai de Fernandez, il a quand même livré une belle prestation ponctuée par une pénalité de 50 mètres sur la sirène !
  • Djibril Camara : Il est l'âme de ce club ! L'arrière a pesé tout au long de la rencontre sur la défense clermontoise en venant se proposer dans la ligne ! Toujours très sûr en défense, c'est lui qui reprend Penaud qui partait à dame avant que Waisea ne récupère le ballon et aille inscrire le dernier essai du match ! Du très grand Camara !

Le bilan :

Le Stade Français peut souffler ! Avec une victoire bonifiée les Parisiens mettent la pression sur leurs adversaires directs pour le maintien ! En difficulté en première période face à une équipe de Clermont bien en place, les joueurs du Stade Français ont su être patients et sont revenus des vestiaires avec de meilleures intentions. Parfois à la limite physiquement, les protégés d'Olivier Azam ont su faire la différence grâce notamment au banc de touche et l'entrée d'Arthur Coville. Côté Clermontois, la saison se termine avec aucun objectif. On a senti une équipe démobilisé dès que l'intensité a augmenté. L'entrée des cadres comme Parra, Lopez ou Rougerie n'y a rien changé. L'équipe championne de France l'an passé est méconnaissable et baisse beaucoup trop vite les bras, elle donne l'impression de traverser la fin de saison comme une âme en peine...

Les compositions :

Stade Français :

Camara ; Arias, Waisea, Danty, Yobo (o) Plisson (m) Daguin ; Alberts, Parisse (cap.), Burban ; Tuohy, Gabrillagues ; Alo Emile, Bonfils, Taulafo.

Clermont :

Abendanon ; Betham, Penaud, Fofana, Grosso (o) Fernandez (m) Laidlaw (cap.); Kolelishvili, Lee, Cancoriet ; Timani, Jedrasiak ; Slimani, Kayser, Uhila

La fiche de la rencontre :

Stade Français vs ASM Clermont 50-13 (MT : 13-13)

Evolution du score : 7-0 ; 7-3 ; 7-10 ; 10-10 ; 13-10 ;13-13 ; 20-13 ;23-13 ;26-13;33-13 ; 40-13 ; 47-13 ; 50-13.

Stade Français:

5E Waisea x2, Bonfils, Coville, Zhvania (4e, 43e, 69e, 73e, 77e), 4T Plisson (4e, 43e, 69e, 77e) et Steyn (73e) , 5P Plisson (28e, 31e, 54e, 64e, 80e)

Clermont :

1E Fernandez (25e), 1T Laidlaw (25e), 2P Fernandez (15e, 40e)