Les meilleurs joueurs du match France - Écosse selon les lecteurs du Rugbynistère

Les meilleurs joueurs du match France - Écosse selon les lecteurs du Rugbynistère
Certains joueurs ont brillés, d'autres sont passés à travers. Lesquels selon vous ?

Ouf ça y est les Bleus sont rentrés dans leur tournoi en dominant l’Écosse. Et qu’elle fait du bien, cette victoire, alors que la plupart des médias français prévenaient déjà une éventuelle sinistrose la semaine dernière.

Mais que ce fut dur ! Séduisante par intermittence, l’équipe de France a proposé des mouvements d’envergure, mais sans jamais réellement concrétiser. La faute à une passe de trop, ou à la domination écossaise dans le jeu au sol. Au final, la France s’en tire avec une victoire étriquée (22-16), mais n’a toujours pas signé le match abouti, et référent qu’elle recherche tant.

D’un point de vue individuel, les prestations des Bleus sont assez hétérogènes. D'ailleurs, selon vous, chers Lecteurs, quels ont été les meilleurs joueurs français hier ? Regardons ça !

Note : vous pouvez toujours distribuer vos étoiles aux meilleurs joueurs du match sur ce lien. Cet article prend en compte l'état des votes au lundi 6 février à 9H.

Gourdon omniprésent, Picamoles toujours aussi puissant

Globalement, la troisième ligne fait son match selon vous, puisque l’activité en défense et la disponibilité en attaque de Kevin Gourdon dimanche a été récompensée par 82 % des votes. King Louis Picamoles a prouvé une fois de plus qu’il est indispensable (53%) avec 70 mètres parcourus, 12 courses et 6 défenseurs battus. Des prestations qui font de l’ombre à Loann Goujon pourtant auteur d’une partie encourageante et qui ne récolte que 9 % des votes.

Dans le sillage de la troisième ligne Cyril Baille a réalisé un énorme match en défense (14 plaquages) et affiché une belle tenue en mêlée fermée. Malgré son jeune âge, le patron à gauche, c’est lui (30%). Son compère en première ligne et capitaine Guilhem Guirado a été justement plébiscité. Avec 27 étoiles, le Toulonnais déborde d’envie et a mis plusieurs fois son équipe dans l’avancée en attaque comme en défense.


Vahaminaa disponible, la paire de centres s’affirme

Sébastien Vahaamahina ne cesse de progresser, avec 16 plaquages réussis (0 manqué), il termine meilleur plaqueur du match, et compte un total de 10 courses. Vous avez logiquement décidé de le récompenser et de lui afficher un très honorable score de 23 %.

Dans le sillage du deuxième ligne, Camille Lopez a été en réussite au pied (6/7), intelligent dans l’animation, et impeccable en défense. Un peu à l’image de ses deux centres. Lamerat a été très remuant avec des courses tranchantes bien senties et Fickou a été l’auteur d’un match très propre récompensé par un essai. Ils obtiennent respectivement 16, 13 et 13 % des votes.

Au fond du terrain, Scott Spedding s’est montré à son avantage, en faisant jouer ses qualités de vitesse et de percussion. Dommage qu’il loupe cette pénalité à 50 mètres des poteaux. Il récolte tout de même 10 étoiles.


Atonio et Maestri ne justifient pas leur statut

Derrière ces joueurs qui font l’unanimité, certains ont déçu à l’image de Uini Atonio qui peine à répondre aux attentes de bulldozer placées en lui (2 %). Idem pour Yoann Maestri, que vous avez jugé une nouvelle fois trop discret pour son statut (14 plaquages, 0 manqué malgré tout !). Baptiste Serin a été mentionné avec 10 étoiles, il s’affirme peu à peu.

Selon vous, nos ailiers ont été fantomatiques. Si Virimi Vakatawa, a été sanctionné pour ses deux errements défensifs à l’origine des deux essais écossais, il a logiquement été remplacé par Yohann Huget dés la 52e, qui lui non plus n’a pas prouvé grand chose. Noa Nakaitaci quant à lui, peine à retrouver le rendement qu’il a avec Clermont (2 étoiles) ces derniers temps.


Le banc français manque toujours d’apport, les cadres écossais toujours présents

Le banc des remplaçants a été trop transparent. Christopher Tolofua (2 %) a créé des points de fixation pour assurer la victoire et Xavier Chiocci s'est illustré en poussant en travers une mêlée à 5 mètres de l’en-but écossais (1 %). Damien Chouly et Jean-Marc Doussain, n’ont marqué presque personne (1 étoile chacun). Seul Maxime Machenaud s’en tire un peu mieux que les autres remplaçants avec 4 % des suffrages. Certainement pour son grattage en face des poteaux en fin de match qui nous a offert une pénalité. Rabah Slimani et Julien Ledevedec n’ont pas été notés.

Du côté des titulaires écossais, on retrouve sans surprise la pépite Stuart Hogg auteur d’un essai (43 %), Josh Strauss le puissant numéro huit barbu (41 %) et l’attelage formé par les frères Gray toujours aussi actif (33 % pour Jonny, 13% pour Richie).


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Fan de Wilko, Flavio, 12 ans, juge les plus beaux drops de la Coupe du Monde
Blog Fan de Wilko, Flavio, 12 ans, juge les plus beaux drops de la Coupe du Monde 27 juillet 2017 à 18:00
VIDEO. Coupe du Monde de Rugby XIII Fauteuil. La France atomise l'Italie et retrouvera l'Angleterre en finale
Vidéos VIDEO. Coupe du Monde de Rugby XIII Fauteuil. La France atomise l'Italie et retrouvera l'Angleterre en finale 27 juillet 2017 à 16:30

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
VIDEO. Le retour de Christian Lealiifano en Super Rugby moins d'un an après l'annonce de sa leucémie
Vidéos VIDEO. Le retour de Christian Lealiifano en Super Rugby moins d'un an après l'annonce de sa leucémie 27 juillet 2017 à 14:30
Ecrit par vous !
Top 14 - Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : Union Bordeaux Bègles
par Thomas Chevallot
Top 14 - Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : Union Bordeaux Bègles 27 juillet 2017 à 12:30

Charger les commentaires