Juan Imhoff s'explique sur son choix de privilégier le Racing 92 à l'Argentine

Juan Imhoff s'explique sur son choix de privilégier le Racing 92 à l'Argentine
Racing 92 : Juan Imhoff parle de son avenir avec l'Argentine.
L'ailier des Pumas Juan Imhoff explique pourquoi il privilégie le Racing 92 à l'Argentine et revient sur ses sentiments suite aux attentats de Paris. Lors de la dernière Coupe du monde de rugby, on a beaucoup parlé de l'Argentine et de sa pépite sur l'aile droite, Santiago Cordero. Normal : le jeune Puma a été l'une des grosses révélations de la compétition. Mais sur l'aile gauche, ce n'était pas mal non plus... Déjà très en forme dans le dernier Rugby Championship, l'expérimenté Juan Imhoff (27 ans, 35 sélections) a fait le boulot, confirmant au passage son statut de cadre de la sélection jusqu'à ce KO fatal lors de la demi-finale face à l'Afrique du Sud. Il faudra pourtant patienter jusqu'en 2017 pour revoir Imhoff sous le maillot de l'équipe nationale...

La raison ? L'ailier est sous contrat avec le Racing 92, et n'a pas souhaité prendre part à l'aventure du Super Rugby au sein des Jaguars, la nouvelle franchise argentine. Or, pour être sélectionné au sein des Pumas, il faut absolument faire partie de cette équipe et à l'instar de Marcelo Bosch (Saracens) ou Marcos Ayerza (Leicester), Imhoff devra se contenter de jouer en club. Le journal L'Equipe est allé à sa rencontre pour comprendre son choix :

Déjà, je n'aurais pas accepté de rester ailleurs qu'au Racing. C'est ici que je suis arrivé en 2011 et j'ai grandi en même temps que le club, ces dernières saisons. Je suis né au rugby dans un club amateur et c'est l'amour du maillot qui me fait avancer. L'année prochaine, on jouera dans notre nouveau stade, j'ai connu toutes les étapes de ce projet, j'ai des amis et, quand j'ai discuté avec mon père au moment de prendre cette grande décision, il m'a dit de rester en France. "Ton histoire là-bas n'est pas terminée. Si tu veux revenir, il faut que ce soit avec le Bouclier ou la Champion's Cup dans tes bagages !"

Si Imhoff se tient prêt à jouer à tout moment avec l'équipe nationale, il avoue également avoir pensé à son avenir, répondant ainsi à ceux lui reprochant de privilégier l'argent à l'amour du maillot : "Je suis un professionnel. Cette vie loin de mon pays, je veux la valoriser". Enfin, il confie également que les attentats ayant touché Paris pourraient être la seule chose pouvant le faire changer d'avis puisque le joueur se sent plus en sécurité en Argentine que dans la capitale... On a quand même envie de le voir rester dans le Top 14 pendant quelques saisons !