DOCUMENTAIRE. Khmers en mêlée, une immersion dans le quotidien l'ONG Kampuchea Balopp au Cambodge

DOCUMENTAIRE. Khmers en mêlée, une immersion dans le quotidien l'ONG Kampuchea Balopp au Cambodge
Khmers en mêlée, une immersion dans le quotidien l'ONG Kampuchea Balopp.
Le projet de l'ONG Kampuchea Balopp, basée au Cambodge, a séduit les membres de FrapaDoc Productions. Découvrez leur film réalisé sur place en intégralité Depuis sa création en 2012, l'ONG Kampuchea Balopp, basée au Cambodge, n'a cessé de grandir grâce aux efforts de son fondateur Jean-Baptiste Suberbie mais également des bénévoles qui œuvrent au quotidien pour les enfants. À travers le rugby, vecteur d’éducation et d’insertion sociale, ce sont désormais des centaines d'orphelins ou enfants des rues qui apprennent le respect de l’adversaire et la notion de groupe, ou peuvent tout simplement s'amuser, se défouler et s’épanouir. En dépit des obstacles, principalement financiers dans un pays où l'ovalie peine à se faire une place, Kampuchea Balopp continue son travail avec l'espoir de voir la fédération grandir et le rugby se développer.DOCUMENTAIRE. Khmers en mêlée, une immersion dans le quotidien l'ONG Kampuchea Balopp au Cambodge VIDEO. Le rugby au Cambodge, une réalité soutenue par Kampuchea BaloppUn projet de longue haleine qui a séduit les membres de FrapaDoc Productions, une société de production audiovisuelle spécialisée dans la réalisation de web-‐documentaires (films interactifs), reportages et films promotionnels, Gaspard d’Ornano, Maxime Morin et Matthieu Boutitie. En 2014, et après avoir rencontré Jean-Baptiste Suberbie, ces jeunes diplômés en journalisme ont décidé de se rendre au Cambodge par leurs propres moyens pour rendre compte du travail de l'ONG. "A contre-pied de la crise de sens que traversent nos sociétés, nous avons souhaité réaliser un film optimiste qui véhicule des valeurs de partage et de solidarité", raconte Maxime.

En février 2014, ils sont partis à la rencontre de tous ceux qui contribuent au développement de la discipline : les jeunes joueurs, les coachs formés par Kampuchea Balopp mais aussi les expatriés qui sont arrivés au Cambodge avec les premiers ballons il y a près de 20 ans. Ils ont ainsi sillonné le pays pendant trois semaines, de Phnom Penh, la capitale, à Preah Vihear au nord, en passant par la côte sud du pays (Kep). "Simple objet de divertissement en occident, le rugby n’a pas la même résonance pour ces jeunes issus des bidonvilles. Leurs récits nous dévoilent comment le rugby s’est imposé à eux comme leur principale source d’inspiration." Nous vous proposons de découvrir leur film "Khmers en mêlée" en intégralité.

Crédit vidéo : FrapaDoc