J'ai testé pour vous le Hong Kong Sevens

J'ai testé pour vous le Hong Kong Sevens
J'ai testé pour vous le Hong Kong Sevens Et c'était vraiment pour vous faire plaisir, parce que franchement, la fête, le rugby, et les copains, le tout dans une ville de fous, c'est pas mon truc.

J'ai testé pour vous le <a href=Hong Kong Sevens" src="http://www.lerugbynistere.fr/blog_media/wp-content/uploads/2015/04/sport-inside-asia.jpg" width="640" height="200" title="J'ai testé pour vous le Hong Kong Sevens" />

Bon trève de plaisanterie, avant de commencer et de vous raconter cette aventure de fou qu'est le Hong Kong Sevens, je voudrais remercier l'ami JB, qui m'a offert les places, et un accès aux loges de Sport Inside Asia qu'il dirige, une agence de marketing sportif spécialisée sur le marché asiatique. Elle gère notamment la régie publicitaire du Valley RFC champion de Hong Kong mais est aussi à l'origine de la Natixis Cup.

Pourquoi partir à Hong Kong ? Tout d'abord parce que j'ai rejoint mon pote qui fait son tour du monde du Rugby (que vous pouvez le suivre sur son blog ou sur son Twitter) et qui passait 1 mois Hong Kong pour le Sevens, et naturellement aussi parce que l'événement me chatouillait depuis quelques temps déjà.

L'ambiance au stade


Autant être clair, l'ambiance du Hong Kong 7s c'est de la folie. Déguisements, musique, animations, ils savent clairement faire. Le mieux pour vous faire partager l'ambiance, c'est certainement les photos et les vidéos, en voici quelques unes.



Le placement est libre dans les tribunes, vous vous installez où il y a des places. Autant arriver tôt si vous avez des places préférées. Dans les incontournables du Hong Kong 7s, on retrouve évidemment la fameuse tribune "South Stand" qui trône face à l'entrée, et qui est réservée aux adultes. C'est en effet la seule tribune où l'alcool est autorisé, et on y retrouve la grande majorité des déguisements du tournoi, plus là pour la fête que pour le beau jeu. Un conseil si vous arrivez à South Stand, montez vite sur les places hautes, car, essayons de dire ça avec un minimum de délicatesse, il n'est pas exceptionnel que des fêtards en fin de course vident leur verre pour le remplir d'urine et le vident ou le lancent sur les gens plus bas dans les tribunes. C'est beaucoup plus courant que vous l'imaginez à South Stand, donc soyez y préparés !

Cliquez sur la vidéo ci-dessous, l'ambiance à South Stand et la fameuse chanson "Sweet Caroline" :




Sweet Caroline! #hk7s #hongkongsevens #southstand


Une vidéo publiée par @anu_sensation le






 

Les Village People étaient aussi de la partie cette année. Ils ont mis le feu avec leurs tubes habituels : In the Navy, Macho Man, et bien sûr YMCA. Je suis un fan j'ai tous les posters :

#latergram #hongkong #HongKong7s #villagepeople #ymca

Une vidéo publiée par @nrousse le




 

South Stand est victime de son succès, et si vous ne vous présentez pas à 8h pétantes le samedi matin, vous aurez probablement plusieurs heures de queue avant d'y parvenir.

La queue est bien organisée dans les couloirs du stade, et inutile de râler si vous voyez des places vides en tribunes : "South Stand is always full", en tout cas, c'est ce qu'on vous répond !

Les déguisements sont de rigueur, et nous nous étions apprêtés avec le meilleur goût :

J'ai testé pour vous le Hong Kong Sevens

 

Mais la concurrence était rude :




 








Well played HK7s #carnage #bearcats #HK7s #2fingersforwatching #southstand


Une photo publiée par Kane Boucaut (@boucaut_91) le




 
Un autre classique du HK7s, vidéo de l'édition 2014 cette fois, Heeeeeey Baby, Ouh Ah !






 

Deux traditions persistantes du Sevens


Deux choses à savoir (merci à Louis pour les explications !) :

1 Les français sont moqués et on entend souvent chanter "Stand up if you hate the French", même si aujourd'hui beaucoup ignorent pourquoi. A l'origine, ce seraient les supporters du Pacifique qui auraient lancé la mode en réaction aux essais nucléaires français réalisés sous l'ère Chirac. Aujourd'hui, on voit plus de supporters anglais avec leur élégance habituelle reprendre cette douce mélodie :) Entre nous c'est marrant de voir leur tête quand ils réalisent que vous chantez avec eux et que vous êtes français. Je n'ai malheureusement pas pris de vidéo cette année, mais j'ai trouvé cette vidéo de 2007 :




 

2 Les Australiens sont systématiquement sifflés et hués sur les terrains du Sevens. Cette tradition remonterait aux 1980s, années durant lesquelles les australiens enchaînaient les victoires. Mais ce ne serait pas uniquement une conséquence de leurs succès, plutôt d'un choix de jeu. En effet, les australiens auraient remporté une étape du Sevens, sur une pénalité à la dernière minute d'une finale de Cup, en choisissant de la tenter, plutôt que de la jouer à la main. Ce qui va naturellement contre l'esprit du Sevens. C'est depuis, qu'ils seraient honorés par le public des plus belles huées. Au moins pendant ce temps là, ils foutent la paix aux français...

 

Le sportif


Retrouvez les articles du Rugbynistère sur le Hong Kong Sevens et le Hong Kong Tens :



 

En bonus...


Le bonus sympa de Canal+, qui montre ambiance et beau jeu :


 

On leur laisse le mot de la fin :