RUGBY AMATEUR - PH (Flandres) : tramway, relance de l'en-but et chasse à l'ours pour le sacre de Valenciennes

RUGBY AMATEUR - PH (Flandres) : tramway, relance de l'en-but et chasse à l'ours pour le sacre de Valenciennes
Valenciennes est champion des Flandres.
Flandres
10
joueurs enregistrés
2
matchs enregistrés
0
victoire

Le Rugby Club Valenciennois a été sacré champion des Flandres pour la division Promotion Honneur.

A quelques kilomètres de la frontière belge, la capitale du Hainaut Français : ValenciennesForte de près de 44 000 habitants, la cité Flamande est davantage connue pour son équipe de football - évoluant en Ligue 2 - que pour le ballon ovale. Pourtant son équipe de rugby, le Rugby Club Valenciennois, vient tout juste d’être sacrée championne du comité des Flandres en Promotion Honneur. C’était dimanche dernier en battant Tourcoing en finale sur le score de 35-17.

Un club du Nord aux racines pyrénéennes

Pour connaître l’histoire de ce club, il faut remonter en 1967 et la création du club par Jean Gouardères. Cet Oloronais de naissance, venu poser ses valises à Valenciennes, avait pris le soin d’y glisser un ballon ainsi que sa passion du rugby. Dans une région peu familière du ballon ovale, il parvient à imposer ce sport ainsi que ses couleurs bleus et blanches en clin d’oeil au FC Oloron. Des couleurs qui depuis sont toujours les mêmes et détonnent dans une ville traditionnellement habituée au rouge et blanc.

Cette saison, l’équipe fanion du club s’est offert le second bouclier de son histoire. Dès la simple évocation de l’équipe championne, l’importance de la formation se fait ressentir dans cette équipe “composée à 80% de joueurs formés à Valenciennes” auxquels viennent s’ajouter quelques jeunes venus de la France entière, le Minervois, Tarbes, Cayenne ou encore Béziers.

Au moment de tirer un bilan de la saison écoulée, Zout, trois-quart polyvalent de l’équipe, se rappelle d’un match, à la fin du mois de janvier, sur la champêtre pelouse de Duisans. Un véritable bain de boue dans un stade aux allures de marécages. Un bon souvenir parce que le match s’est soldé par une large victoire valenciennoise. Les conditions météorologiques sont un point important quand il s’agit de rugby dans le Nord : “quand on voit arriver 60 bonhommes arriver en début de saison on est bien contents, mais on sait que au fur et à mesure, ça va ralentir”.

Surtout l’hiver, car en même temps que la météo, ce sont les envies de rugby qui refroidissent : “cette année on a eu la chance de pouvoir compter sur un noyau dur d’une vingtaine de joueurs présents à tous les entraînements, ce qui est vraiment pas mal”.

Tramway, relance de l’en-but et chasse à l’ours

En finale, le RCV retrouvait Tourcoing, premier de poule à l’issue de la phase régulière. Le jour de la finale, c’est en tramway que les deux équipes se sont déplacées jusqu’à la commune voisin d’Anvin pour y disputer le match le plus important de la saison. Un voyage peu banal même si “au retour, l’ambiance était la même que dans le bus, on chantait pas mal, les gens nous regardaient bizarre.” Une finale maîtrisée pour un score plutôt large de 35-17, ponctuée de quatre essaisMais un score qui aurait pu être tout autre grâce à l’intervention du Cagoulin valenciennois…

Alors que son équipe mène, Mickey tente une relance du bout du monde qui, hélas, ne dépassera pas le bout de son propre en but, la folle relance avortera dès la première passe... en-avant dans l'en but ! Bien heureusement, ce geste n’a eu aucune conséquence sur la suite de la partie, si ce n’est une nouvelle anecdote à raconter pour la troisième mi-temps.

Car après la bataille, c'est le repos des braves, qui se sont retrouvés dans leur bar fétiche à Valenciennes. “On a beaucoup chanté, des chants en patois chtis comme des classiques et les jeunes qui ne sont pas du Nord nous ont aussi appris leur chanson comme la chasse à l’ours qu’on ne connaissait pas.” Mais ici, le tube phare c’est sans conteste “tout in haut de ch’terril” de Renaud.

RUGBY CLUB VALENCIENNOIS.

Année de création : 1967

Comité : Flandres

Palmarès: Champion des Flandres promotion honneur 2008

                 Champion des Flandres promotion honneur 2018

Niveau : Promotion Honneur

Finale : 35-17 face à Tourcoing

Une troisième mi-temps dans les règles de l’art et sans le moindre échappé : tout le monde était là pour s’occuper des deux planchots : “on a bien pris soin des boucliers, eux aussi ont pas mal bu mais ils ont eu droit à leur douche quelques jours plus tard”. Alors, que va devenir le bouclier maintenant? “Le but du jeu c’est que les boucliers restent au club”, même si l’idée a été lancée de les faire voyager, afin que je chaque joueur expatrié puisse faire prendre l’air du pays au bouclier.”

Engagé en championnat de France, le Rugby Club Valenciennois s’attend à un championnat très relevé “même si ça va être dur, on va essayer de passer quelques tours ! Si on est champions de France ? On vient au bar du Rugbynistère en queue-leu-leu en partant de Valenciennes !” Alors on vous attend, pour sûr !


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
VIDEO. DISCIPLINE. Jody Jenneker voit rouge après sa double claque sur Maxime Médard
Vidéos VIDEO. DISCIPLINE. Jody Jenneker voit rouge après sa double claque sur Maxime Médard 23 mai 2018 à 10:30
VIDÉO. Premiership - Les Saracens et Exeter roulent sur leurs adversaires pour se hisser en finale
Vidéos VIDÉO. Premiership - Les Saracens et Exeter roulent sur leurs adversaires pour se hisser en finale 22 mai 2018 à 20:00

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
AMATEUR - Une fracture du crâne à l'origine du décès du jeune joueur de Billom
News AMATEUR - Une fracture du crâne à l'origine du décès du jeune joueur de Billom 22 mai 2018 à 18:45
XV de France - La liste des 32 joueurs pour affronter les All Blacks
News XV de France - La liste des 32 joueurs pour affronter les All Blacks 22 mai 2018 à 17:50

Charger les commentaires