VIDEO. Summer Cup. Festival d'essais et de plaquages manqués entre Castres et le Stade Français
Festival d'essais Castres et le Stade Français.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Vendredi 1er août, le Castres Olympique a corrigé le Stade Français à la Summer Cup. Un festival d'essais mais aussi de plaquages manqués à Biarritz.
Vendredi 1er août, le Castres Olympique et le Stade Français ont lancé l'édition 2014 de la Summer Cup à Biarritz. Sur la pelouse du Parc des sports d'Aguilera, le champion de France 2013 et finaliste de la saison passée a dominé le club de la capitale 45 à 24. Après un premier match de préparation maitrisé face à Colomiers (33-19), les Castrais ont pris la mesure des Parisiens dès les premiers instants de la rencontre grâce à Julien Dumora. Pris de vitesse pour leur première sortie après la reprise, les hommes de Gonzalo Quesada, ont ensuite rapidement concédé un deuxième essai alors que Christophe Samson mettait une nouvelle fois en évidence les errances défensives adverses. Il a fallu attendre la 23e minute pour voir le Stade Français marquer ses premiers points par l'intermédiaire de Monty Ioane après un pilonnage des gros (14-5). Mais sur le renvoi suivant, le CO a profité des maladresses parisiennes pour marquer grâce à William Whetton. La première mi-temps s'est poursuivie sur ce rythme alors que Monty Ioane y est allé de son doublé grâce à son oncle Digby avant que Romain Martial ne marque en contre avant la pause (12-28).

Quelques minutes après la reprise, une pénalité rapidement jouée par Rory Kockott dans l'incompréhension totale a vu Rodrigo Capó Ortega inscrire un nouvel essai pour Castres. La réponse n'a pas tardé grâce à Djibril Camara qui a entrevu un trou et s'y est engouffré facilement (19-33). À l'heure de jeu, la rencontre jusqu'ici folle, a perdu un peu de son intensité. Malgré la fatigue, Richie Gray a fait étalage de toute sa puissance à la 71e en emportant sur son passage trois défenseurs pour aller à dame. À moins de dix minutes de la sirène, et alors que l'on pensait que les joueurs avaient assez donné, certains en avaient encore sous la semelle, à l'image de Digby Ioane en association avec son neveu (73', 24-40) mais surtout de Marcel Garvey, auteur d'une très belle accélération en bord de touche pour l'essai de Rémy Grosso à la 79e grâce à la passe acrobatique de Kockott.


Crédit vidéo : Stade Français Paris

Les prochains matchs de la Summer Cup :

_ Stade ToulousainUBB le vendredi 8 août
_ Biarritz – Agen le jeudi 14 août
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Les coupes des terrains se mettent aussi au goût du jour, pourquoi pas si cela permet de mettre plus de spectacle.

Après les coupes de cheveux des danseurs de foot voilà la nouvelle coupe free style des terrains de rugby !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Transferts