VIDEO. RUGBY. Pour un coup de pied dans la tête, Enzo Hervé écope d’un carton rouge
Au cours d'un match bien triste, Enzo Hervé écope d'un carton rouge malheureux qui annihile les ambitions brivistes.
Au cours d'un match bien triste, Enzo Hervé écope d'un carton rouge malheureux qui annihile les ambitions brivistes.

C’est une action malheureuse issue d’un match bien triste. Dans la soirée du 27 novembre, le Stade Ernest Wallon s’est levé pour réclamer une sanction. Cette dernière, c’est un carton rouge. En effet, à la 67ème minute de jeu, Enzo Hervé tente un dégagement réflexe sur un ballon cafouillé par Lucas Tauzin. Le problème étant que le demi de mêlée du Stade Toulousain, Baptiste Germain, se jette sur le cuir au même moment. Le pied de l’ouvreur briviste percute alors la tête de son adversaire.

La finalité de l’action semble d’autant plus malheureuse que le Coujou n’a, à aucun moment, semblé vouloir faire du mal à l’ancien Bordelais. Juste après son geste, il vient d’ailleurs immédiatement aux nouvelles de ce dernier. Le numéro 9 rouge et noir ne semble pas avoir eu de séquelle suite à cet accident. Reconnaissant la bonne foi et le côté involontaire de la faute, l’arbitre de Laurent Cardona “n'a aucun autre choix que de mettre carton rouge”. Il le précise au joueur avant sa sortie.

Selon le règlement World Rugby, un coup de pied à la tête équivaut normalement à une sanction de 12 semaines. Il reste à voir cependant si le caractère involontaire de la faute sera pris en compte lors du jugement du maître à jouer briviste. Mais lors de ce Stade Toulousain - Brive, il n’y a pas que cet événement qui a fait parler. En effet, l'entraîneur de Brive, Jeremy Davidson, a réagi de manière plus globale à l’arbitrage de la rencontre. Il dit en conférence de presse selon des propos relayés par La Dépêche : “Je suis dégoûté. Les décisions arbitrales ont été contre nous, notamment le carton rouge. Je ne vois pas comment ça peut être un carton rouge, il touche le ballon. Ça change le match. L'arbitrage a été très sévère contre nous ce soir. C'était la même chose l'année dernière et ça me gonfle. On avait des ambitions. Ce n'est pas passé loin, donc c'est difficile à avaler. On a bien travaillé défensivement, on a marqué un bel essai. Les joueurs peuvent être fiers de leur prestation.”

Quant au coach toulousain, Ugo Mola, il a reconnu la très bonne performance des Corréziens dans ce match. Il déclare : “ça fait un moment qu’on n'avait pas fait un match aussi moche”. Et il faut dire que les rouges et noirs n’ont pas été dans leur meilleur jour hier soir. Catastrophique en touche, ils ont peut-être réalisé l'une de leurs plus mauvaises prestations de ces dernières années. Par ailleurs, une partie du public toulousain a parfois semblé se désintéresser du match à certains moments. Préférant regarder les acrobaties des bienheureux qui ont pu assister à la rencontre dans un jacuzzi ou bien en participant à une chenille ou bien d’un paquito en cours de match. S’il “faut savoir gagner ce genre de matchs”, comme le précise Sofiane Guitoune à Rugbyrama, il semblerait en tout cas que ça ne soit pas la tasse de thé des amateurs de rugby de la Ville Rose.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pleurer sur l'arbitrage est un comble surtout lorsqu'un entraîneur semble avoir monté sa stratégie dans la triche. Retarder les ballons se tenir en position de hors jeux sur les rucks ou les mauls auraient mérite des sanctions plus sévères que de simples pénalités.15 fautes répétées avec roublardise par des joueurs différents ont pourrit la rencontre.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News