VIDEO. Le rugby espagnol en fête après la finale historique de la Copa del Rey
Espagne : belle fête pour la finale de la Copa del Rey.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retrouvez le résumé vidéo de la finale de la Copa del Rey - la coupe d'Espagne - entre le Silverstorm el Salvador et VRAC Quesos Entrepinares.
Le vendredi 24 juin 2016, le Camp Nou de Barcelone accueillera pour la première fois de son histoire la finale du Top 14. S'il est encore trop tôt pour connaître le nom des deux équipes qui fouleront la pelouse du Barça, la fête promet d'être belle puisque l'intégralité des billet a déjà été vendu. L'Espagne se passionnerait-elle pour le rugby, dans le sillage des bons résultats de son équipe nationale ? Si la finale du Top 14 devrait surtout attirer des supporters tricolores, les Ibèriques se familiarisent de plus en plus avec l'ovale. Dernier exemple en date ? La grande réussite autour de la finale de la Copa del Rey - la coupe nationale - déjà considéré comme la rencontre avec le plus de répercussion dans l'histoire récente du rugby espagnol.

Organisé au stade José Zorrila de Valladolid, le match a fait le plein puisque les 26 512 places avaient trouvé preneurs. Le Roi d'Espagne était notamment de la partie, qui voyait s'affronter le Silverstorm el Salvador (vainqueur 13 à 9) et le Vrac Quesos Entrepinares. C'est la 7ème coupe de l'histoire du Silverstorm face à un adversaire double-tenant du titre. A noter que parmi les vainqueurs du jour figurent un certain Jean-Yves Zebango, passé par le RCT et le PARC, international chez les jeunes.

Les meilleures actions du match en vidéo, avec un bel essai :

Crédit vidéo : Radio Television de Castilla y Leon

Grosse ambiance !



Merci à Alex pour les infos !

Le Lycée Français en Division d'honneur ?

Rugby espagnol toujours, avec le club de rugby Liceo Francès de Madrid, qui pourrait bientôt retrouver l'élite, dix ans après sa dernière saison en 1ère division. Le club - qui compte le plus de licenciés en Espagne - débute ses phases finales après une excellente première partie de saison (18 victoires - 4 défaites), mené par le Français Julien Marin, meilleur marqueur du club avec 16 essais.




Le club de rugby du lycée français de Madrid joue les barrages pour la montée en Division d'honneur A
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dich67
    19845 points
  • il y a 4 ans

Je m'imagine bien une franchise Basque et une franchise Catalane sur le modèle de l'Athletic Bilbao ( uniquement des basques ou des catalans dans les équipes respectives ) .
Avec les infrastructures existantes en France pour aider le rugby à se développer et à franchir un palier en Espagne.

En développant le système de détéction et de formation centré sur une seule région afin d'optimiser le territoire et en concentrant les finances dans un seul club, tout en gardant une forme identitaire ( ici le Pays Basque et la Catalogne ).
On aurait au départ une franchise "française" et une "espagnole" puis les meilleurs éléments franco-espagnole pour une équipe unique en coupe d'europe, par exemple ( au pif ).

En Argentine ils permettent à des équipes Urugayenne d'intégrer le championnat Argentins.
les Pampas XV ( Argentine) dispute la Currie Cup (Afrique du sud ) depuis plusieurs saisons.

Je pense que jouer la carte "identitaire" et une idée à creuser pour aider l'Espagne dans un rapprochement rugbystique professionelle.

Quelqu'un sait à quelle niveau ça correspond à peu près en France ? c'est du Niv Fed 2/3 ?
Parce que 26000 supporters dans un stade comme ca c'est juste énormé

@MattEdg

Fédérale 1 pour les meilleures équipes peut-être. Mais ça reste semi-pro, même les stars étrangères ne sont pas totalement professionnelles. Par exemple le sponsor de El Salvador, Silverstorm, embauche certains joueurs à temps partiel.

Ce qui s'est passé à Valladolid le weekend dernier est totalement exceptionnel. Normalement ces deux équipes jouent dans un terrain dont la capacité maximale est de 6.000 spectateurs et elles ne font le plein que pour les grandes rencontres. Auparavant les finales de Copa del Rey avaient déjà réuni 7.500 spectateurs à Palencia (2012) et 6.000 à Santander (2013).

Belle course rentrante du 21 sur l'essai

Olé !

Et bien voila un debouche pour nos jeunes! Si ils sont barres par des etrangers dans leur clubs ils peuvent maintenant tenter l'aventure en Espagne!

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 4 ans

On ne peut que se féliciter de cet engouement pour le rugby de l'autre côté des Pyrénées.
Je suis persuadé, qu'il n'est qu'un début, et que ce record sera rapidement battu.
Peut-être pour la finale du Championnat. Si d'aventure, le système est de même qu'en France.

Merci pour l'article, qui a largement sa place sur ce site. 😊

@Loyam

Si jamais les deux équipes de Valladolid atteignent la finale de División de Honor (ligue espagnole, où VRAC et El Salvador se sont déjà assurés leur place en demies), le maire de Valladolid a déjà laissé tomber l'idée d'une répétition à Zorrilla. L'objectif sera alors égaliser le record!

En fait il y a deux détails qui peuvent intéresser les lecteurs français. Le premier est que les deux équipes qui jouaient la finale sont de Valladolid, ville où le rugby a été implanté par un prêtre français (George Bernes) qui était prof là-bas dans les années soixante. Les deux clubs ont leurs origines dans des écoles de cette ville (juste comme le Lycée Français de Madrid) et c'est là que la rivalité est née.

L'autre est que le joueur qui sort blessé sur la vidéo je crois qu'est un franco-espagnol, Antoine Sanchez, qui joue pour l'équipe d'Espagne. Comme vous voyez, les liens entre le rugby espagnol et la France sont assez nombreux...

Merci beaucoup, ce fut une journée géniale a Valladolid mais il reste encore beaucoup de boulot à faire ici en Espagne 🙂

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News