Ecrit par vous !
VIDEO. En 2011, Toulouse remportait au bout du suspens un match fou face à Biarritz en 1/4 de finale
La joie des joueurs de Toulouse après l'essai de Nyanga.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Il y a 10 ans, Biarritz affrontait le Stade Toulousain dans un quart de finale épique, au dénouement incroyable. Retour sur l’un des matchs les plus fous de la coupe d’Europe.

Contexte :

Toulouse, premier de la poule 6 affrontait le Biarritz Olympique, premier de la poule 4, au stade d'Anoeta. Ce match était également la revanche de la finale de H Cup, remporté un an plutôt par le Stade Toulousain face à ces mêmes Biarrots.

Le match :

À la 16e minute de jeu, dans les 40 mètres basques, Vincent Clerc sert parfaitement à hauteur Cédric Heymans. L’arrière toulousain cadre et déborde Balshaw, comme il sait si bien le faire et résiste au retour de Ngwenya pour inscrire le premier essai de la rencontre. Le Stade Toulousain mène alors 0-7 après la transformation de Skrela. Ce dernier sortira temporairement quelques instants plus tard, après une entaille à la tête, face à un choc avec le second ligne biarrot, Lund. Dans la foulée, c’est au tour de Maxime Médard d’inscrire le deuxième essai du jour. Sur une parfaite passe au pied de Bézy, l’ailier toulousain récupère le ballon et aplatit dans l’en-but, sans aucune opposition. Le même Bézy transforme, et Toulouse se balade dans ses 26 premières minutes. Et pour clôturer ce premier acte, Skrela, de retour, enfonce Biarritz après une nouvelle pénalité : 0-17.

Au retour de la pause, Dimitri Yachvili passe les premiers points de son équipe, après une faute toulousaine. Quatre minutes plus tard, et après un échec juste avant, Yachvili passe une pénalité. Et les Basques reviennent peu à peu dans la partie : 6-17. Par la suite, il en réussit deux supplémentaires et porte le score à 12-17 à douze minutes de la fin. Tout va se jouer dans le money time ! Et en effet, à la 73e, Skrela se fait contrer par Yachvili dans ses 30 mètres ! Et c’est Bolakoro, qui récupère le ballon au sol et va inscrire, en coin, l’essai de l’égalisation, et surtout du suspens. Yachvili, souvent héros du BO, ne parvient pas à transformer l’essai : 17-17. Nous voilà donc partis pour les prolongations ! Mais quel retour des Basques, dans ce match, qui étaient pourtant menés 0-17 à la mi-temps !

Skrela, malheureux sur son dégagement quelques minutes plus tôt, inscrit une pénalité d’entrée de prolongations. À trois minutes de la fin de la deuxième période de prolongation, Yachvili lui répond ! Il ne reste que deux minutes et les deux équipes sont à égalité : 20 partout. Sur le renvoi qui suit, Yachvili se fait à son tour contrer ! Et c’est Nyanga qui s’en va aplatir l’essai de la qualification pour les Toulousains ! 20-27 après la transformation de Skrela. Quel match incroyable ! « C'est un match comme on en vit que rarement dans sa carrière » admettait d’ailleurs Jean Bouilhou, après la rencontre, avant que ne poursuive Nyanga via 20 minutes : « Dans nos songes les plus fous, on n'avait pas rêvé de ça ».

Les équipes :

Parmi les joueurs présents sur la pelouse à cette époque, seul Médard est encore avec Toulouse. Trois de ses coéquipiers évoluent encore en top 14 : Picamoles (UBB), Doussain (Lyon) et Maestri (SFP). Cédric Heymans, lui, est devenu consultant pour Canal + tout comme Vincent Clerc, pour France 2. William Servat est, lui, devenu entraîneur des avants du XV de France.

La compo du Stade Toulousain :

15 Heymans
14 Clerc - 13 Fritz - 12 Poitrenaud - 11 Médard
10 Skrela - 9 Bézy
7 Nicolas - 8 Picamoles - 6 Bouilhou
5 Albacete - 4 Millo-Chluski
3 Johnston - 2 Servat - 1 Human

Côté basque, plus aucun joueur de l’époque ne joue encore avec le club. En revanche, on en compte encore trois en Top 14 : Lakafia (RCT), Lauret (Racing 92) et Lesgourgues (UBB). Tout comme Vincent Clerc, Yachvili est consultant pour France 2. Et Jérôme Thion à l’image d’Heymans, est devenu consultant sur Canal +.

La compo du Biarritz Olympique :

15 Balshaw
14 Ngwenya - 13 Bosch - 12 Gimenez - 11 Bolakoro
10 Peyrelongue - 9 Yachvili
7 M. Lund - 8 Lakafia - 6 Harinordoquy
5 E. Lund - 4 Thion
3 Marconnet - 2 Terrain - 1 Coetzee

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

du beau monde !
quel tchic tchac d"heymans !
et quel contre de Nyanga

et ces tribunes remplies a ras bord et ce bruit de fond !

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News