La magnifique relance du Stade Toulousain en demi-finale de Top 14
Revivez l'incroyable remontée du ballon par les joueurs du Stade Toulousain, en demi finale du Top 14 (2011) face à l'ASM.
Demi-finale du Top 14 à Marseille entre Toulouse et l'ASM Clermont Auvergne. A la quatrième minute de jeu, le Stade Toulousain se met dans une situation délicate sur une passe hasardeuse de Dan Human, en position de demi de mêlée dans ses propres 22 mètres.

Le ballon sera néanmoins récupéré par les Rouge et Noir. En suit une relance dans le plus pur style toulousain. Cédric Heymans joue au feu folet dans son enbut et élimine deux défenseurs Clermontois. Le futur bayonnais, fixe et donne ensuite pour Rupeni Caucaunibuca, qui renverse un premier défenseur avant de se faire reprendre quelques mètres plus loin.

A partir de là, tout va s’enchainer très vite, dans un jeu de passes après contact toujours aussi efficace et appréciable à regarder.

Dussautoir passe par le sol, et le ballon est envoyé à Poitrenaud qui passe à Johnston. Le puissant première ligne percute et passe les bras pour servir Jauzion. Puis c'est David Skrela qui hérite de la gonfle. Le ballon est écarté petit côté et Poitrenaud transperce le rideau défensif auvergnat. Il passe à William Servat qui sert acrobatiquement Louis Picamoles. Point de fixation dans les 22 mètres clermontois, le ballon est éjecté vers Skrela qui transmet à Maxime Médard qui passe par le sol. Jean-Marc Doussain écarte vers Yannick Jauzion, mais Poitrenaud, maladroit, fait un en-avant dans l’en-but jaunard. On reviendra à une pénalité pour une position de hors-jeu clermontoise.

Là où de nombreuses équipes se seraient contenté de dégager le ballon dans un contexte de phases finales, le Stade Toulousain relance et contre-attaque sur plus de 100 mètres. Une action magnifique, durant laquelle tous les trois-quarts ont touché le ballon. Des prises de risques certainement payantes puisque Toulouse a marqué ses deux essais sur la rencontre.

Guy Novès, élu meilleur entraineur européen, a indéniablement su bâtir au cours des dernières décennies une machine à gagner. Même si les titres nationaux se font plus rares dans un Top 14 de plus en plus relevé, le palmarès du Stade Toulousain impressionne.

Sur la route de l'équipe donnée favorite dans tous les médias, se dressera ce soir un très beau groupe de Montpellier qui a du cœur et du talent, comme il l'a prouvé tout au long d'une saison remarquable et déjà historique pour le club. Une superbe affiche pour cette finale de championnat de France de Rugby. A quelques heures du coup d'envoi, la pression est déjà bien montée, et de notre côté les glaçons sont prêts et attendent d'être servis. Coup d'envoi à 21h00. Il nous tarde d'y être.

Julien Lopez
Julien Lopez
Cet article est rédigé par Julien Lopez, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • pilar
  • il y a 8 ans

La passe de Servat est magique !

putain de relance de ouf qd meme

certes, mais ça reste acrobatique 😉

  • hum hum
  • il y a 8 ans

\"acrobatiquement\" signifie en-avant????

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
Transferts
Transferts
Transferts
News
Transferts
News