RESUME VIDEO. Première victoire depuis 2009 pour les Bleus face aux Boks après un match chaotique !
Les Bleus ont battu les Springboks à Marseille.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Un essai de Sipili Falatea en fin de rencontre a permis à la France de battre l'Afrique du Sud championne du monde samedi soir à Marseille.

Carton rouge, commotion, Dupont, la ''boucherie de Marseille'' a affolé les supporters sur TwitterCarton rouge, commotion, Dupont, la ''boucherie de Marseille'' a affolé les supporters sur TwitterLe XV de France reçu douze sur douze. Les Bleus n'ont plus perdu depuis presque un an. Ce samedi, ils ont passé le test face à l'Afrique du Sud à Marseille. Un match qui restera dans les mémoires. D'une part parce que les Tricolores n'avaient plus battu les Springboks depuis 2009. D'autre part, car cette rencontre a été d'une violence rare. Deux cartons rouges distribués, un de chaque côté, dont à Antoine Dupont. Mais aussi un jaune et moult blessures et commotion qui ont eu un impact certain sur le déroulé du match. Ce qu'on retiendra de ce match, c'est que Thomas Ramos a une nouvelle fois été précieux face aux perches avec six pénalités (3e, 16e, 17e, 46e, 59e, 79e). Que les Bleus peuvent battre n'importe qui sur la planète ovale et qu'ils ont de formidables ressources mentales. Et finalement que le groupe France est assez riche pour avoir une équipe compétitive malgré les absences.

Les Bleus ont compté jusqu'à 16 points d'avance après l'essai de Baille à la 21e. Mais il en fallait plus pour inquiéter les champions du monde en titre. Avec un joueur de moins devant, ils ont continué de bousculer les Tricolores jusqu'à ce ballon porté à la demi-heure qui vu Kolisi s'en extraire à la barbe des défenseurs français. Les Boks ont toujours représenté une menace dans cette partie et n'ont jamais été distancés. Et ce, en grande partie grâce à un Kolbe des grands soirs face aux poteaux. L'ailier avait visiblement travaillé à l'entraînement à l'instar des autres buteurs. Si bien qu'à la 51e, c'est l'Afrique du Sud qui avait les commandes du match, 20 à 18. Le vrai test de caractère pouvait commencer pour le XV de France. Quelques minutes avant, Antoine Dupont avait quitté ses partenaires de manière définitive après une faute sur Kolbe dans les airs. Derrière, Kurt-Lee Arendse trouvait la faille en coin. Puis Faf de Klerk ajoutait trois nouveaux points.

On craignait alors que les Bleus ne parviennent pas à inverser la vapeur. C'était sans compteur sur leur envie et sur le soutien des supporters. Poussés par les 70 000 fans présents au Vélodrome, ils n'ont pas abdiqué jusqu'à pousser les Sud-africains à la faute et notamment Fourie, exclu pour dix minutes à la 70e. A ce moment-là, les Boks comptaient quatre longueurs d'avance, 22-26. Et tout le monde avait en tête l'essai de Penaud contre les Wallabies. Mais cette fois-ci, la délivrance n'est pas venue du large, mais des gros. Après une belle combinaison en touche, les avants ont pris leurs responsabilités et l'entrant Sipili Falatea est parvenu à glisser le ballon sur la ligne. Ramos n'a certes pas transformé mais il a ensuite mis les siens à l'abri d'une pénalité adverse dans les derniers instants de la partie.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cela ressemble un peu à une victoire à la Pyrrhus ce match...

Au-delà du nombre de victoires consécutives, c'est surtout le fait de s'être prouvé, à soi-même et aux adversaires, qu'on est capables de battre tout le monde. Alors bien sûr, le trophée Webb Ellis est loin d'être dans la poche, mais même si les Bleus ne gagnent pas tous leurs matches d'ici le Mondial, je pense qu'on peut d'ores et déjà affirmer qu'ils arriveront avec une grosse dose de confiance. Au passage, même si le match de samedi prochain n'est pas acquis, le plus dur est fait et on a la possibilité de finir une année civile invaincus, je ne sais pas si c'est déjà arrivé dans l'histoire du rugby tricolore, mais ça serait un sacré signal envoyé là aussi.

Même avec beaucoup d'absences, c'est juste jouissif de voir à quel point on a de la ressource, tant en quantité qu'en qualité. Wardi, certes balle en main ce n'est pas Baille, mais quelle présence, quelle activité dans le combat, face à un adversaire comme les Boks c'était vraiment ce dont on avait besoin. Hors Baille et Gros, c'est peut-être à ce jour la plus grosse prestation réalisée par un gaucher sous l'ère FG. Tao a confirmé qu'il avait soixante minutes, et même soixante très bonnes minutes, dans les jambes face à un énorme adversaire. Si Willemse revient au top, il est évidemment indiscutable, en revanche si le moteur couine encore un peu, Tao a une carte à jouer pour intégrer le XV de départ. Au passage, je pense que le fait d'avoir joué pendant près d'une heure à ses côtés n'est pas étranger au regain de forme de Woki. À forme égale, je préfère quand même Flament à Woki car moins dépendant de qui il a à ses côtés, mais ce dernier a tout de même bien assuré, et rassuré, sur ce match. La prestation de Macalou est presque un crève-cœur, depuis cet été il semble enfin avoir pris confiance sous le maillot bleu, quand on voit l'activité qu'il a été capable d'avoir sur son aile, on aurait presque envie de lui redonner sa chance en troisième ligne pour élargir encore son champ d'action, mais la concurrence est impitoyable. Même à l'aile, je ne pense pas qu'il soit passé devant Moefana, et si Villière revient en forme, la discussion est close. C'est frustrant de se dire que c'est aussi difficile de trouver une place pour un talent pareil. Lucu et Falatea, deux des joueurs sur lesquels j'avais le plus de réserves, m'ont clairement cloué le bec. Lucu a fait du Lucu, ce n'est certes pas flamboyant mais qu'est-ce que c'est efficace, il a quasiment réussi à redynamiser notre jeu à lui tout seul. Falatea, au-delà de son essai, m'a agréablement surpris par son activité et sa disponibilité (bien joué le deux contre un pour mettre Macalou sur orbite, dommage que l'arbitre ait sifflé une faute imaginaire au bout de l'action), peut-être un poil juste en mêlée, mais c'était Kitshoff en face alors c'est pardonnable, et il a au moins eu le mérite de ne pas être pénalisé dans le secteur. Je pense que Bamba est toujours devant s'il revient bien, en revanche si c'est plus compliqué que prévu, Falatea commence à donner de belles garanties.

  • Timmaman
    32473 points
  • il y a 2 semaines
@MacAlouster

Je suis d'accord avec toi, Woki a besoin d'un "vrai" 5 à côté de lui, ce que ne sont ni Sanconnie, ni Flament, d'autant plus avec des 3e lignes plus "coureurs" que massifs derrière.

  • Iyhel
    26590 points
  • il y a 2 semaines

Je vais faire le pisse-froid comme d’habitude mais les gros titres de la presse m’affligent : non, ce n’était pas un « thriller », ce n’était pas mémorable ou autre qualificatifs dithyrambiques.
J’ai l’impression de retomber dix ans en arrière en terme de qualité de jeu et de spectacle. Sauf si le but c’est de causer plus de commotions que l’adversaire.
Que WorldRugby laisse dériver le sport dans cette direction dans le contexte actuel de levée des œillères sur les conséquences à long terme sur la santé des joueurs, c’est tout bonnement incompréhensible.
Je vais me cantonner au 7s et aux filles, y’a moins de morts et je me fais moins chier.

  • oc
    38258 points
  • il y a 2 semaines
@Iyhel

T'as raison , te fais pas chier !

@Iyhel

Il est vrai que le rugby prenait une voie de jeu d'évitement et de passe. Mais j'ai de plus en plus l'impression d'un retour au jeu de bourrins.

Ceci dit et heureusement, toutes les équipes ne sont pas comme l'AFS. Même l'Irlande a compris et a ouvert son jeu.
Cependant, face à une équipe comme l'AFS, il faut bien les contrer, si on veut gagner et on voit ce que ça donne.

L'homme du match : Anthony Jelonch
et le prix de l' homme Oiseau Ricaneur qui a failli s'envoler à force de lever les bras et qui n' a jamais cessé d' intervenir auprès de l'arbitre : Willie Leroux,
littéralement insupportable ce joueur !

  • Timmaman
    32473 points
  • il y a 2 semaines
@Chandelle 72

Jelonch a subi le cul du match surtout 😀

@Timmaman

Kolbe a un centre de gravité très bas et en plus bien gainé,
c'est pour ça qu'il rebondit comme une balle 😉

Les all blues ont encore frappé !
Seraient ils imbattables, même sans leur capitaine emblématique ?

En tous cas, il y en a un qui est resté imbattable et imperturbable, c'est notre cher "all" Barnes.
Barnes & Sarah Cox, même combat.

@RUGBYDEOUF

Et Macalou n'était pas tenou...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos