RESUME VIDEO. Pour revivre les images du presque-exploit des Français (33 à 30), c'est par ici
Toute la déception d'Arthur Vincent en une image...

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Lessivés, les Français n'ont pas trouvé les ressources pour que la balle retombe dans leur camp cette fois-ci. Malgré tout, quel pied ces Bleus, quel pied !

Quel chassé-croisé ! Au bout de 80 minutes haletantes, ce sont donc les Wallabies qui sont venus crucifier les Français, s'adjugeant au passage cette tournée d'été. Tout avait pourtant - à nouveau - bien commencé pour les Bleus, qui ouvraient le score par le pied de Jaminet avant de profiter de l'expulsion définitive de Marika Koroibete pour envoyer Baptiste Couilloud derrière la ligne en suivant (0 à 10). Mais toujours aussi entreprenants et presque parfois téméraires, les Tricolores se sont ensuite laissés surprendre coup sur coup par McDermott (après un franchissement de Hooper) puis une interception de Lolesio, alors que le coup paraissait gagnant si la passe de Couilloud atterrissait dans des mains françaises.

VIDEO. Marika Koroibete exclu après son plaquage dangereux sur Anthony JelonchVIDEO. Marika Koroibete exclu après son plaquage dangereux sur Anthony Jelonch

En cinq minutes, les Wallabies venaient d'inverser la tendance et de repasser devant (14 à 13). Sous une énorme pression, ils montraient là qu'ils avaient tout de même certaines ressources pour poser des soucis aux jeunes bleus et pourquoi pas s'imposer. Mais les Français, animés par cet état d'esprit si entraînant, répondaient peu de temps après par un dunk de Woki au-dessus des têtes australiennes. A la pause, malgré un essai fantastique refusé à Thomas après un déboulé de Jaminet pour un en-avant au départ de l'action, les Bleus collaient au score (20 à 20). 

Malgré tout, avec le recul, c'est peut-être là que les ouailles de Fabien Galthié auraient dû faire la différence. Car la deuxième période, à l'inverse de ce que l'on pourrait croire, ne fut pas à l'avantage des visiteurs. Malgré une initiative de Couilloud, un exploit de Thomas et un relais parfait de Hastoy, l'essai du bout du monde de Barassi n'était que l'une des rares offensives dangereuses des Bleus après les citrons. Plus disciplinés, détenteurs du ballon, les Gold and Green marquaient par Tupou en force (52ème), et si leur jeu était moins léché que celui de leurs invités, seul le tableau d'affichage compte au final.

VIDEO. Au terme d'un relais de 90 mètres, Barassi inscrit le remake de l'essai du bout du monde !VIDEO. Au terme d'un relais de 90 mètres, Barassi inscrit le remake de l'essai du bout du monde !

Et à ce jeu-là, ce sont finalement eux qui ont été les plus forts pour la seconde fois en 10 jours. Lolesio et Jaminet se répondaient au pied, mais la dernière opportunité française, trop lointaine et pas gage de victoire, se concluait par une touche et un ballon enterré. Résultat, défaite 33 à 30. Non, les Bleus ne remporteront pas leur première série de Tests en Australie depuis près de 50 ans cette fois-ci. Mais oui, oh que oui, ils nous ont fait vibré durant cette première partie de l'été !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Allez, j'y vais, histoire de contrebalancer un peu la douce euphorie qui semble s'être emparée du Rugby Hexagonal.
Tournoi 19-20 (match face à Irlande en Octobre), c'est 1 victoire
Tournoi 20-21, c'est 3 victoires pour deux défaites.
Tournée, c'est 1 victoire pour deux défaites.
Bilan de la saison en matchs officiels (je compte pas la coupe "Covid" qui restera un détail de l'histoire de l'Ovalie) = 5 victoires pour 4 défaites face à des adversaires de 1er rang (à supposer que Italie soit à classer dans cette catégorie).
Un peu mieux que la moyenne mais juste un peu mieux.
Si on rajoute l'amical face à Galles de début de saison + Autumn Covid Cup, et qu'on parle en résultats bruts on grimpe à 8 victoires pour 5 défaites. C'est mieux. Mais pas encore inscrit dans le cadre d'un équipe qui exerce une domination certaine sur l'adversité.
Si on est tatillons on peut aussi retirer les résultats face à Italie (parce qu'à partir du moment où une équipe est perdante à tous les coups, elle est bel & bien à classer dans les équipes du rang du dessous) et ça donne donc 6 victoires pour 5 défaites face à des adversaires de notre rang.
La saison se conclue sur un solde positif de victoires mais pas un matelas épais, épais non-plus.
Puisque le propos Fédéral consiste à se projeter, la mire exclusivement calée sur l'échéance CDM 2023, ça signifie que le XV de France a une toute petite marge sur ses potentiels adversaires des 1/4 de finale puisque c'est peu ou prou le rang auquel se positionnent les dits adversaires.
Si on regarde au-delà de la balance défaite/victoire en considérant les points marqués/points encaissés on est à peut prêt dans ce mm schéma...Pas de victoire large (je mets encore une fois Italie hors-jeu), pas de défaite lourde non-plus.
Ce que je veux dire c'est que pour l'instant, le XV de France s'inscrit essentiellement pour ne pas dire systématiquement dans le cadre de matchs hyper-serrés, "ric-rac". La nouveauté et c'est un progrès notable, c'est qu'en moyenne, ces matchs basculent plus souvent du bon côté que du mauvais à la différence d'il y a qqs années.
Est-ce suffisant pour aborder CDM 2023 avec le plein de confiance, le plein de certitudes ? Je ne le crois pas...
Le ratio est un peu meilleur que la "black-décennie" mais s'appuyer sur un si léger matelas positif de matchs gagnés à l'énergie, au courage, avec le casque à pointe, grâce à la défense ne met aucunement le XV de France à l'abri, d'une décision arbitrale, d'un drop, d'une erreur de fin de match etc.
Alors oui, c'était sympa cette tournée des second rôles pour la majorité des mecs embarqués en Australie. On a pu voir qu'il y a qd-mm beaucoup plus de profondeur d'effectif que les résultats passés ne le laissaient supposer. Presque tous les postes semblent désormais doublés voire triplés et le fait que cette tournée aux antipodes qui se solde par 1-2, laisse qqs regrets est plutôt un bon signe.
Je pense cependant qu'il convient désormais sortir du principe de reconstruction voire de construction. Le matos, on l'a ! Il faut maintenant sans plus tarder franchir un cap. Les victoires doivent maintenant être autrement plus souvent nettes, sans bavures, donner ce sentiment d'un truc pleinement maîtrisé et pas gagné à la force exclusive des tripes, du courage, de la solidarité. Ce cap il faut le franchir parce que la dynamique de ces deux dernières années est tellement précaire et aléatoire qu'une dynamique inverse peut assez facilement s'installer...
Prendre le jeu à son compte, avoir la conduite des matchs me semble nécessaire face à ces profils d'adversaires pour exprimer pleinement le principe de force collective quand se présenteront les adversaire du calibre du dessus.

@MARCFANXV

on est a un niveau correct, on sait au debut de chaque match qu'on a une vraie chance. les ABs, les bocks et les anglais (malgré une saison pas toujours convaincante) sont au dessus des 5 autres quart de finalistes.
on a montre un gros potentiel, un gros mental (ca change apres des années a perdre dans les dernières minutes) mais effectivement ca ne suffit pas.
il y a encore pas mal de boulot avant d'être au niveau des trois pays susnommés

J'essaie de comprendre .... On se félicite, on se congratule because on a perdu à 15 contre 14 ! C'est bien ça ?

je ne comprends pas comment les français ont pu perdre ce match largement à leur portée. Les coach ont une part de responsabilité. ils auraient du renforcer le paquet d'avant avec un troisième ligne à la sortie de l'ailier australien. Penaud en effet n'a servi à rien. il a de toutes façon été systématiquement mauvais durant cette trournée le déséquilibre numérique en faveur de la France aurait du être déplacé vers le paquet.
A noter également une faute d'arbitrage lourde de conséquence à la 40 ème minute sur le ruck qui précède le départ de Hooper et amène ensuite un essai AUS, le 1 australien vient déblayer totalement sur le coté sans que l'arbitre en bronche.

On est vraiment bon ! Même en sur-nombre, on parvient à imposer notre jeu de dominé !

quelqu'un pour m'éclairer sur l'essai de Tupou :
woki 115kg puis Tao 140kg (qui ne fait vraiment pas semblant!!)
et derrière Bamba 130kg plein fer nomdediou!!
peut-on reprocher à ce dernier une certaine timidité ou bien l'australien est définitivement le joueur le plus puissant du moment,
capable, en cas de besoin, de remplacer un percheron pour labourer avec une charrue 5 socs??

@Gio-nemanquaitpas-d'Aplon

je ne pense pas qu'il ait d'equivalent a l'heure actuelle.
j'aime beaucoup les percherons mais ils n'ont pas l'explosivite de Tupou

Ce match a, en parti, tourné après l'essai refusé de T. THOMAS.

En effet, d'un 27-17 potentiel, on s'est retrouvé à 20-20 à la pause.

Après, la fatigue des joueurs et l'envie des Aussies ont fait le reste.

@RUGBYDEOUF

J'aurais plutôt dit autour de la 50ème minute juste après l'essai de Barassi. Mauvaise sortie de camp avec Vincent qui ne joue pas au pied, et qui se fait croquer, derrière pénalité et essai des Australiens. Vincent dans le dur sur la fin du match, je l'ai vu au moins loupé 3 plaquages de suite juste avant le dernier essai Aussie. Je ne comprends pas que FG sorte Thomas pou faire rentrer Hériteau, pour moi c'était Hériteau à la place de Vincent. Thomas était pas mal du tout sur ce match y compris défensivement. Après les Australiens ont copieusement dominé les débats devant. Compliqué de gagner les matchs sans mêlée et sans le ballon. Woki est clairement passé devant Cretin lors de cette tournée. Je ne suis pas sûr que l'on revoit Bouthier de sitôt...

@Fernando78

Juste, sur Bouthier, je pense comme toi et je me dis que c'est hard la vie d'un sportif de haut niveau, Roche Tarpéienne, Capitole, et blablabla...

@ginobigoudi

Oui il était en pôle position il y a un peu plus d'un an. A mon avis il est derrière Dulin, Ramos et Jaminet maintenant.

@Fernando78

Clairement... Vincent perd de la lucidité et part à l'abordage, le pied long de ligne était l'option maître... Comme tu le dis, Vincent était sans doute rincé, comme d'autres d'ailleurs, Jelonch ( ko en sus ), Cazeaux, Barlot... Dans le pack, d'autres ont eu du mal, Bécognée, Walcker... Bref, le 8 de devant émoussé, et les phases de conquête à la peine... Parce qu'à 15 contre 14...
Le banc, dans la même veine, n'a pas apporté, hors Bamba...
Hastoy, malgré la lenteur de Couilloud, a marqué des points, pas étonnant... Bouthier, le pauvre... Et l'entrée d'Hériteau, pareil... Surtout, comme tu le soulignes, que Thomas en avait encore sous la semelle...
Quant à Woki, on est tous d'accord, il est monté d'un cran dans la hiérarchie qui n'existe pas selon Saint Fabien...

@ginobigoudi

Pas etonnanr que cazeaux soit passe a cote, il a pas joue

@Fernando78

Tout a fait d'accord la relance plutot que le dégagement apres l'essai de Barassi est l'erreur clé du match coté francais. Apres ce qui est encourageant c'est que c'est une erreur d'expérience sur la gestion du match, j'espere que le staff appuiera vraiment dessus lors des prochains rassemblements. C'est clairement la ou cette équipe a la plus grosse marge de progression.

Sur les remplacements aussi, je suis d'accord c'est peut-etre le plus gros point faible de Galthié, sur plusieurs matchs déja. Faire sortir Vincent et Jelonch plutot que Thomas et Cretin (a moins que Thomas n'ait eu une gene, sa sortie m'a vraiment surpris, il était dans son match) était sans doute une erreur.

@Cyclotherapon

Sur Vincent j'imagine aussi une perte de lucidité due à la fatigue... Et sur la gestion, donner les clés à Couilloud, pas sûr que ce soit la meilleure option...

@Cyclotherapon

Il me semble avoir entendu "gêne à la cuisse", mais pas sûr, vu la loghorrée de Bayle...

  • Theobit
    8500 points
  • il y a 1 semaine

Positivement surpris de ce que nos bleus ont fait durant cette tournée. On regrettera ces deux défaites sur le fil. Une avec une cagade à la française, l'autre sur un manque d'expérience. Je pense qu'avec un peu plus de maitrise on pouvait faire le chelem.

Les Aussies ne m'ont pas impressionné. Jeu stéréotypé de rentre dedans, sans aucune variations. Sans Hooper et leur demi de mêlée ils n'ont pas grand chose hormis l'expérience. Et c'est là dessus où on perd. Physiquement ils étaient plus forts, mais ils ont surtout su maîtriser la touche, la mêlée et les zones de ruck (je ne vais pas m'étendre sur les commentaires d'avant match de leur staff quand je vois comment ils ont pourri les regroupements).

Malgré tout on a une belle profondeur en EDF. Woki, Jaminet et Barlot (sauf peut être pour les touches) m'ont vraiment tapé dans l'oeil. Bouthier a perdu énormément face à notre Usapiste, et avec cet en avant sous ballon haut en fin de match, il commence à être à la rue pour l'EDF. Woki fait partie de ces 3e lattes athlétiques qu'on aime bien en France.

Pour conclure, je retiens notre envie et ce magnifique essai de Barassi qui montre qu'on reste dangereux à chaque turn over. Mais est ce que le staff n'attend pas trop de ce type de situation dans sa stratégie? Je trouve que redonner le ballons alors qu'on a une équipe en face qui maîtrise les regroupements et nous met à la faute à chaque fois reste dangereux. Nous devons encore apprendre à tuer les matches, ou bien à conserver les ballons dans les temps faibles.

@Theobit

C'est sûr que Jaminet a fait forte impression. Après Bouthier rentre à l'aile en fin de 2e match (!) dans la plus grande confusion (du staff tricolore) et à la fin de ce 3e en demi d'ouverture. Il fait une boulette, et ça fait oublier qu'il a eu peu de temps pour s'exprimer mais qu'il a été solide dans toutes ses actions (sauf une donc) sur les deux matchs alors qu'il ne joue pas à son poste.

@Theobit

Après une victoire au 1er match, pas sur que le 2ème ait été gagné.

  • Theobit
    8500 points
  • il y a 1 semaine
@RUGBYDEOUF

@Rugbydoeuf - Avec des "si" on peut refaire toute la tournée.

Là où je veux en venir c'est qu'on termine très proche de la victoire à chaque fois, et qu'avec un peu plus d'expérience ou de maîtrise elles étaient à nous

@Theobit

Oui, comme tu dis : avec des "si" on gagnait la tournée. 😉

  • O'Livey
    6273 points
  • il y a 1 semaine

Un peu bizarre ce match. L'EDF a par moment décidé de lâcher les chevaux, bien plus que les 2 derniers matchs, et vu que le setup des 3/4 était bien plus offensif (Teddy Thomas, plus Barassi en 13), ben ça a très bien marché par moments. Par contre, il y a aussi eu des fois où c'était vraiment mal fait, je pense à cette relance dans nos 22 alors que nos avant ont fait exprès d'y revenir pour un dégagement direct, et la perte de balle qui entraine l'essai de Penga-Amosa par la suite. Surtout, nos avants se sont fait bouffer, notamment en touche, alors qu'on alignait 2 spécialistes avec Cretin et Woki. A part ce dernier et Barlot, éventuellement Forletta, j'ai trouvé notre pack franchement médiocre, on s'est fait concasser devant. Jelonch avait l'air franchement sonné après le carton rouge, et son rendement a été bien plus faible qu'à l'accoutumée. Peut-être n'aurait-il pas du rerentrer? On se prend 2 essai qu'on doit pas prendre, celui d'Amosa à cause de cette relance foireuse, et l'interception de Lolesio parce que personne converge sur Couilloud. Il y a 5 français dans la zone, pourtant étendue, pour 2 défenseurs australiens. Couilloud fixe très bien le premier, il suffisait qu'un français prenne une course un peu tranchante pour fixer Lolesio et c'était percée, superbement bien joué par Lolesio, pas très bien de la part de Couilloud, mais surtout très mal joué de ses (nombreux) soutiens. Tout comme la passe qu'il ne fait pas à Jelonch peu avant l'essai de Woki, Jelonch est beaucoup trop près et ne représente pas une option de passe réaliste. J'aime voir l'EDF jouer ce jeu plus offensif, mais pour l'instant c'est clair que c'est pas encore tout à fait au point, il y a eu beaucoup plus d'erreurs que lors des derniers matchs.
Concernant l'arbitrage, ben à l'image du reste de la tournée, j'ai trouvé ça très propre, ou en tout cas très cohérent. Les rucks comme d'hab c'était Verdun, ce coup-ci ce sont les Aussies qui en ont le plus profité, comme au premier match. Mais si on peut reprocher le laxisme, il n'y a pas eu de manque de cohérence. Concernant le rouge, faut voir ce que les supporters australiens ont sorti comme cochonneries à Jelonch. Ils l'accusent de simuler, de faire exprès de plonger dans le contact, j'en passe et des meilleures.

@O'Livey

Juste un truc : les mecs étaient rincés, je veux dire devant... Et l'arbitrage ?... Autant Dolman a été excellent il y a 4 jours, autant O'Keefe, comme d'hab, 2 de tension... Même le bordel à moi-à toi qui annule l'essai de Thomas, il n'a rien vu, pas bronché !...
On devrait lui apporter une chaise pliante pour les arrêts TMO !.. Avec lui c'est toujours pareil, ce sont les 3 autres arbitres qui lui signalent les fautes...
Ah, j'oubliais l'essai aussie, amas de joueurs avec des Français dessous, où on ne voit pas le ballon : 3h après, il se penche d'1 cm, lève à moitié le bras, siffle, essai... Ce mec est fatigué-fatiguant...

  • O'Livey
    6273 points
  • il y a 1 semaine
@ginobigoudi

Ouais, quand je dis que l'arbitrage a été bon, c'était techniquement, je veux dire qu'il a pris ce qui me semble être des décisions cohérentes. On pourra râler sur les rucks, sur les mêlées, etc. Mais à chaque match, les différents arbitres ont choisi une ligne de conduite, et s'y sont tenus, ce qui est déjà pas mal. Après, sur les différents matchs (pas que le dernier) on peut effectivement critiquer la lenteur de leur prise de décision, je repense aussi au 2e match, où Wright fait un en avant assez évident à la réception, Koroibete marque 60m plus loin, pour finalement être refusé après retour à la vidéo. En fait, c'était exactement comme l'essai refusé à Thomas.
Et ouais, nos avants étaient rincés, c'est évident. Jelonch en plus se tape le combo enchainement de trois matchs plus rafale dans la tronche au tout début, pas étonnant qu'il fasse un mauvais match (il aurait jamais du revenir sur le terrain après s'être fait secouer comme ça).

@O'Livey

je n'ai pas vu le match mais vu que Jelonch reste au sol apres l'impact, tu te dis effectivement qu'il n'aurait pas du revenir sur le terrain. on fera de vilains vieux comme disait l'autre. sauf qu'a son époque, les joueurs savaient qu'ils deviendraient vieux

Je ne voudrais pas jouer le pessimiste mais on perd contre une équipe qui joue à 14 dès la 5ème mn...Alors oui, les joueurs ont tenu leur rang en ne perdant à chaque fois que de peu, mais on a vu les limites d'une équipe bis quand après avoir marqué un superbe essai de 100m, on gère très mal ensuite en voulant jouer de nos 22m ou sur des chandelles adverses où on perd le ballon trop facilement...Bravo aux "jeunes" bleus quand même, je pense que peu de gens auraient parié sur ces 3 rencontres si serrées

Cette tournée m'a bien plu compte tenu des joueurs sélectionnés, de l'isolement et au final, cette équipe australienne que certains ont trouvé "faible", eh bien elle a prouvé qu'à 14 elle pouvait battre une équipe française bis mais complète...chapeau à eux !

@pascalbulroland

Penaud n'a pas touché de ballon, Thomas 1, Hastoy très peu, les centres ont attendu longtemps... Vu que les avants souffraient et que les phases de conquête tournaient aussie, c'était pas la fête du slip de l'aile, hein...

  • xeuz
    4281 points
  • il y a 1 semaine
@pascalbulroland

on a aussi joue a 14 non ? Penaud a du aussi prendre un carton rouge 😊

@pascalbulroland

A 14 mais c'est l'ailier qui est sorti et on a pas eu suffisamment de possession pour enchainer les temps de jeu au large et profiter du surnombre derriere. Du coup le surnombre n'a pas autant joué qui si c'était un avant qui avait pris le rouge. J'ai l'impression qu'a la mi-temps le staff leur a dit qu'il fallait aller jouer la ou était le surnombre et ils ont commencé a le faire, mais un peu trop apres l'essai de Barassi la relance dans les 22 était de trop, on venait de leur mettre un coup sur la tete il fallait retourner dans leur camp pour qu'ils gambergent et n'aient pas l'opportunité de revenir tout de suite a égalité. C'est principalement la que se joue le match a mon avis (meme si c'est évidemment toujours plus facile avec le recul).

  • O'Livey
    6273 points
  • il y a 1 semaine
@Cyclotherapon

Pareil, le choix de relancer depuis nos 22 m'a semblé vraiment bizarre, et c'est ça qui amène à cet essai de Tupou. C'était une grosse erreur, non forcée. On peut mettre ça sur le dos de l'inexpérience, personnellement même si ça a foiré je suis content qu'ils aient plus tenté que sur les précédents test. Bon, ça aide d'avoir Barassi en 13, qui est quand même bien plus joueur que Danty/Vincent. Son action qui amène la percée de Jaminet et l'essai de Woki, c'est exactement pour ça que j'avais envie de le voir jouer. Il fait un excellent match.
Par contre, pour moi une grosse erreur qui est plus difficilement excusable, c'est celle d'Etrillard sur le dernier maul. Même s'il n'a quasi aucune expérience du niveau international, c'est pas un bleu en tant que joueur. Sa gestion du maul est catastrophique. Il a une pleine vue sur les australiens qui parviennent à désagréger le maul en passant par le milieu. Et au lieu de se désolidariser pour sécuriser la possession, il s'enfonce en plein dans la nasse, en allant direct au contact des australiens qui sont passé. Je comprend pas qu'un talonneur pro puisse faire ce genre d'erreur, et pourtant on le voit régulièrement de la part de talonneurs français (mais peu chez les autres pays). C'est pas compliqué, on sait que si t'es bloqué en haut dans un maul, c'est balle à l'adversaire. Donc quand ton maul se désagrège, tu vas pas te jeter dans les bras des adversaires, tu décroches!

@O'Livey

mauvaise gestion du maul et tres bon comportement du deuxième ligne adverse

@pascalbulroland

Bis et complète, mais en fin d'une longue saison.
Et cela s'est ressenti les 20-25 dernières minutes du match.
Plus de fautes, moins de réalisme etc...

Derniers articles

News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Arbitrage
News
News
News
News
News