L'Anglais est un pro de la triche : il crache du sang pour faire rentrer Evans
Ne manquez pas le joueur des Harlequins fait semblant de cracher du sang pour faire rentrer Nick Evans à la fin du quart de finale opposant Harlequins et Leinster
L’histoire se passe lors du quart de finale de la HCup 2009 opposant l’équipe anglaise des Harlequins et l’équipe Irlandais du Leinster. On peut dire que nous avons frôlé le scandale lors de cette rencontre…

Rappel des faits : Nick Evans se blesse en première période et est contraint de laisser sa place à Malone qui se claque quelques minutes après. Pénurie de demi d’ouverture quez les Harlequins, c’est un ailier qui rentre en lieu et place de Malone. Mais le bricolage des lignes arrières n’est pas convaincant et le score étriqué de 6 à 5 rappelle étrangement le scénario de Stade Français – Harlequins où Nick Evans a crucifié les parisiens sur un drop splendide. Le coach des Londoniens entreprend donc de faire rentrer son n°10 prodigue pour sceller le sort des irlandais.

Mais voilà… pour le faire rentrer, il faut qu’un joueur des Harlequins sorte sur saignement. Le soigneur Anglais, jamais en rupture de stock, fournit alors une capsule de jus de tomate à son joueur, simulant ainsi un saignement. Ce dernier pas très discret fait gicler le soi-disant sang de sa bouche… et donne un joli clin d’œil en direction de son banc. Les arbitres n’y verront que du feu… Evans est déjà sur le terrain. Mais la morale est sauve, Evans loupe son drop et permet aux Irlandais d’affronter l’ogre du Munster en demi…on a frôlé la catastrophe.

Le Mardi 21 Juillet, l'IRB annonce que Tom Williams a été suspendu 12 mois et le club des Harlequins s'est vu infligé une lourde amende de 250 000€... de qui dissuader pas mal de clubs...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • leminet34
  • il y a 6 ans

le corps arbitral anglais je suppose, pas étonnant alors.

  • bribs
  • il y a 10 ans

Oui, tu as raison Maxime, je vais un peu vite à faire le parallèle. C'est plus parce que j'ai peur que ce niveau de sanction, que je trouve disproportionné vis à vis du joueur, ne fasse tâche d'huile sur l'affaire Bastareaud. J'espère avoir tord.

Sur le site de l'ERC, à la fin du communiqué il y a:
"La Commission Indépendante de Discipline a écarté les charges qui pesaient contre Dean Richards, entraîneur des Harlequins, le docteur et le kinésithérapeute du club."
Je vais leur demander des explications sur ce point, j'ai du mal a imaginer que le joueur avait la capsule dans la poche et que l'entraineur n'a pas préméditer ce coup!

  • bribs
  • il y a 10 ans

Oui, tu as raison Maxime, je vais un peu vite à faire le parallèle. C'est plus parce que j'ai peur que ce niveau de sanction, que je trouve disproportionné vis à vis du joueur, ne fasse tâche d'huile sur l'affaire Bastareaud. J'espère avoir tord.

Sur le site de l'ERC, à la fin du communiqué il y a:
"La Commission Indépendante de Discipline a écarté les charges qui pesaient contre Dean Richards, entraîneur des Harlequins, le docteur et le kinésithérapeute du club."
Je vais leur demander des explications sur ce point, j'ai du mal a imaginer que le joueur avait la capsule dans la poche et que l'entraineur n'a pas préméditer ce coup!

  • Maxime Rouquié (Le Rugbynistère)
  • il y a 10 ans

Je suis d'accord avec toi Bribs dans le sens où la sanction envers le joueur semble très dure. 1 an de suspension c'est énorme, alors que l'entraineur (ou le manager)est évidemment à l'initiative de cette mésaventure.


Le parallèle avec Mathieu Bastareaud est par contre très difficile à faire, car ce sont deux évènements très différents...

  • bribs
  • il y a 10 ans

Cette sanction est dure pour le joueur qui aurait été sanctionné par son club s'il n'avait pas suivi la consigne. Le club est pénalisé légèrement et l'entraîneur pas du tout!!! C'est lui qui a imposé ça au joueur!!! C'est presque honteux!

En tout cas si le rugby veut garder son âme, il faut des instances intransigeantes pour ne pas tolérer ce genre de dérive, sinon il finira comme le foot ou le vélo...

Que ça serve de leçon aux joueurs, suivre un coach dans ses délires peut coûter un an de suspension -> à ce niveau autant dire que c'est quasiment un licenciement du haut niveau et d'une équipe national!

Si on fait le parallèle entre cette affaire et celle de Bastareau qui a fait un scandale d'état internationnal, je ne vois comment la fédération pourrait faire moins!

Ohhh, ABUSE !!!
Pfff, c'est affligeant quand même !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
Vidéos