Donovan Taofifenua en mode Superman et Teddy Thomas qui flingue un 4 vs 1 : Le résumé de la courte victoire du Racing contre le Connacht
Taofifenua a volé en mode Superman
Le Racing s’est imposé ce dimanche face aux irlandais du Connacht (26-22) grâce notamment à un essai grandiose de son jeune ailier Donovan Taofifenua.

Le Racing a joué à se faire peur ce dimanche pour son entrée en lice en Champions Cup face au irlandais du Connacht. Deux mois après leur défaite en finale de la précédente édition contre les Chiefs d’Exeter, les hommes de Laurent Travers espéraient débuter leur nouvelle campagne européenne sous les meilleures auspices. L’entame de match fut d’ailleurs parfaite, puisque les Racingmen menaient rapidement 19 à 3 grâce à des réalisations de Georges-Henri Colombe, Kurtley Beale et Donovan Taofifenua. Cette dernière fut d’ailleurs sublime. A la suite d’une merveille de passe de l’ouvreur écossais Finn Russell qui effectuait là son retour, l’arrière Kurtley Beale héritait du cuir avant de transmettre dans la chute à Virimi Vakatawa. Le centre du XV de France plaçait alors sur orbite le jeune ailier qui, d'un plongeon magistral, résistait au retour du dernier défenseur irlandais. Tout simplement sublime

Face à des irlandais rebiffés, le Racing 92 va peu à peu courber l’échine, et encaisser un essai juste avant les citrons. L’essentiel sera acquis au retour des vestiaires quand le seconde ligne Dominic Bird plongera en terre promise à la suite d’un groupé pénétrant (26-8). Bonus offensif en poche, les Racingmen vont alors faire preuve d’une suffisance notoire, punis sur interception, puis vendangeant un essai tout fait. A la réception d’un coup de pied par dessus de Russell, Teddy Thomas réalise le plus dur, avant de galvauder un 4 contre 1 avec une passe en avant pour son arrière Beale. Les coéquipiers de Teddy Iribaren vont alors se faire peur. Les irlandais franchiront une troisième et dernière fois la ligne avant de donner quelques sueurs froides aux franciliens dans les dernières secondes de la partie. La défense locale tiendra bon, et le Racing empoche là son premier succès dans la compétition, bonus offensif en poche (26-22). Une victoire en guise de piqûre de rappel pour une équipe coupable d’un relâchement qui aurait pu s’avérer bien plus grave. Le Racing 92 se déplacera sur la pelouse des Harlequins à l’occasion de la deuxième journée de cette Champions Cup.

 

Crédit Vidéo: France tv sport

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • valdo
    3463 points
  • il y a 3 ans

Sans vouloir l'accabler Thomas est quand même sur courant alternatif comme son coéquipier Russel .Ils sont tous les deux capables de traits de génie mais aussi de grosses bourdes .
Je ne sais pas s'il est capable de gommer ses scories mais aujourd'hui il est moins bon que Villières qui a encore sorti un gros match contre Sale et qui en plus de ses qualités d'attaquant est un sacré client défensivement .

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News