Champions Cup. RÉSUMÉ VIDÉO. Thomas mange la feuille, West déraille mais La Rochelle se hisse en finale !
La Rochelle est une nouvelle fois en finale de Champions Cup.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

À l'issue d'un match haché par les imprécisions, La Rochelle a décroché son ticket pour la finale de Champions Cup en venant à bout du racing 92 à Lens (13-20).

Ce dimanche après-midi, La Rochelle s'est imposé face au Racing 92, en demi-finale de Champions Cup, décrochant son billet pour Marseille, et une finale qui l'opposera au Leinster. De cette demie, on ne retiendra pas forcément grand-chose, tant les deux équipes, comme tétanisées par l'enjeu, n'ont pas livré une partie à hauteur de leurs standards habituels. Si les Franciliens démarrent le mieux la rencontre par une pénalité de Le Garrec, ils se montreront réalistes par la suite, en inscrivant un essai par Virimi Vakatawa, alors que ces derniers subissaient la domination rochelaise (10-0 28e minute). Les Maritimes se reprendront ensuite. West, malheureux une fois de plus au pied ce dimanche, passera une pénalité avant que Grégory Alldritt, sur la sirène, ne ramène son équipe à deux longueurs aux citrons (10-8 40e).

RUGBY. Vainqueur du Racing, les réseaux sociaux ne donnent pas cher de La Rochelle en finaleRUGBY. Vainqueur du Racing, les réseaux sociaux ne donnent pas cher de La Rochelle en finale

Au retour des vestiaires, Le Garrec sanctionnera une nouvelle fois les coéquipiers de Uini Atonio. Mais les Racingmen, trop indisciplinés (19 pénalités concédées), finiront par craquer, récoltant deux cartons jaunes, et un essai de pénalité (13-15 53e). La Rochelle aura à plusieurs reprises l'opportunité de tuer le match, mais Ihaia West manquera plusieurs pénalités dans ses cordes, tandis que Pierre Popelin, ne se montrera pas plus en réussite, à distance très lointaine cependant. Toujours en vie grâce au manque de réalisme rochelais, le Racing ratera des occasions de revenir dans la partie. Le Garrec, perturbé par le vent, manquera deux pénalités, tandis que Teddy Thomas ''mangera'' un deux contre un à cinq mètres de la ligne. Finalement, plus serein, c'est La Rochelle qui inscrira un dernier essai sur la sirène par West et scellera le sort d'une rencontre qui ne restera pas dans les annales. Le Racing reste donc à quai, tandis que le Stade Rochelais connaîtra sa deuxième finale consécutive de Champions Cup. 

Crédit Vidéo : France tv Sport

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La rencontre restera peut-être pas dans les annales, mais c'est le Racing qui l'a dans le c*l, donc tout va bien.

@ChausetteAClous

J'ai (presque) honte d'être aussi vulgaire, mais imaginer Jacky qui échoue encore une fois, ça me fait marrer. La bise aux supporters du racing.

Le Racing c'est ce mec hyper beau gosse dans les soirées qui est hyper prétentieux et dés qu'il a un coup dans le nez, il ne peut pas s'empêcher de faires des grosses conneries et du coup qu'on laisse cuver dans un coin à 3h du mat pendant que les autres vont au bout.

Comment peut-on espérer gagner en faisant 19 pénalités..??
Ce n'était vraiment pas un beau match, mais ceux qui en voulaient le plus l'ont gagné...
La prochaine journée de Top 14 va nous montrer la force de caractère des équipes ayant joué ce week-end
Ça va être très chaud pour la qualification...

  • dan0x
    27253 points
  • il y a 1 mois

Niveau mental, West est le digne successeur de Brock James.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News