Ecrit par vous !
6 Nations 2021. XV de France féminin. Émilie Boulard, la promesse d’une belle jeunesse
Émilie Boulard a rapidement trouvé sa place au sein du XV de France féminin.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Auteur de deux essais en deux sélections, qui est Émilie Boulard, la jeune arrière du XV de France, qui sera sûrement de la partie face à l’Angleterre samedi ?

Le rugby et Emilie, c’est une histoire récente. Elle commence ce sport, il y a 4 ans, en 2017. À cette époque-là, elle étudie en STAPS à Orsay. La jeune arrière commence à y jouer avec son école en universitaire, avant de rejoindre le club de Chilly-Mazarin, en deuxième division. En 2019, le club accède à l’élite du rugby français féminin. Après de grandes performances en universitaire, la jeune femme de 21 ans est détectée par la filière de formation fédérale, au pôle France. Au sein du pôle, elle commence par le rugby à sept, avant de faire des échanges avec le XV. En 2019, la jeune rugbywoman connaît ses premières sélections avec les moins de 20, avant de rejoindre l’équipe de France à sept pour un tournoi à Dubaï. Tournoi qui sera d’ailleurs remporté par les Françaises.

Le 3 avril 2021, la native de Rambouillet connaît sa première sélection. Pour sa première, elle réalise un match parfait et est notamment récompensée par un essai personnel. Mais la plus belle récompense, c’est la victoire. Une victoire écrasante 53 à 0 face au Pays de Galles. Son entraîneur, Stéphane Eymard, l’avoue : « Emilie, c’est une fille qui a du potentiel ». Une qualité que reconnaît volontiers Thomas Darracq, manager des U20 féminines : « Elle est très adroite, elle sent le jeu, c’est quelqu’un qui a du timing », déclare-t-il pour France Rugby, même s’il admet qu’elle a encore une marge de progression : « Elle a encore beaucoup à travailler dans le rugby parce que dans les placements, dans les repères, c'est quelqu’un qui n’a pas une grande expérience », avant de conclure « Mais on croit réellement que c’est un gros potentiel ».

Un potentiel qu’elle confirme, deux semaines plus tard, lors de la deuxième journée. À l’image de son équipe, elle réalise à nouveau un match complet. Elle est à l’origine de la première réalisation française, avant d’inscrire son deuxième essai en deux sélections. La Française est d’ailleurs élue meilleure joueuse de cette journée de six nations. Mais elle ne se fait pas d’idée, elle sait qu’elle doit poursuivre ces efforts, si elle veut rester titulaire à son poste, avait-elle, également, déclaré pour France Rugby : « Je vais continuer à travailler pour garder ma place et pour que ça perdure le plus longtemps possible ». C’est en tout cas ce qu’on espère. Nous livra-t-elle encore une grosse performance en finale contre l’Angleterre ? On l’espère aussi, mais pour le savoir, rendez-vous samedi…XV de France Féminin : la composition pour la finale face à l'Angleterre est là !XV de France Féminin : la composition pour la finale face à l'Angleterre est là !

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
Page facebook
News
Vidéos
News
News