XV de France. Les Bleus joueront en semaine pendant la tournée en Australie
Quels joueurs du XV de France iront défier l'Australie en juillet ?
Le président de la FFR Bernard Laporte a confirmé que le XV de France ira bien en Australie pour sa tournée estivale. Les Bleus joueront deux matchs en semaine.

XV de France : la tournée en Australie va-t-elle être décalée ?XV de France : la tournée en Australie va-t-elle être décalée ?L'incertitude planait au-dessus de la tournée du XV de France en Australie. Mais le président de la FFR Bernard Laporte a confirmé que les Bleus iront bien dans l'hémisphère sud au mois de juillet : "On jouera nos trois matchs". Sud Ouest rapporte ainsi les propos du dirigeant tricolore et précise que la fédération australienne souhaite ardemment accueillir des matchs internationaux sur son sol. Comme ses homologues européennes et sudistes, elle a connu de grosses difficultés financières en raison de la pandémie mondiale avec l'annulation de nombreux matchs et l'absence de supporters dans les stades. Ces derniers ont fait leur retour pour les matchs de Super Rugby. Mais la manne financière n'est pas la même que pour les rencontres internationales. 

Celles face aux Bleus auront donc bien lieu cet été, mais selon un nouveau calendrier. Prévues les trois premiers samedi du mois (3, 10 et 17), elles ont été reprogrammées au 7, 13 et 17. Soit un mercredi, un mardi et un samedi. Une première dans le cadre de ces affrontements entre ces deux nations. La raison est que l'ensemble du groupe France va devoir respecter une quatorzaine à son arrivée sur le sol australien. Et ce, même si certains éléments sont vaccinés. On sait par exemple que le Stade Rochelais souhaite que ses joueurs reçoivent une dose de vaccin. Si d'aventure Alldritt ou encore Dulin devaient recevoir une ou deux injections et s'envoler pour l'Australie, ils devront se plier au protocole comme leurs coéquipiers.TOP 14 : le Stade Rochelais souhaite faire vacciner son effectifTOP 14 : le Stade Rochelais souhaite faire vacciner son effectifLequel va également compliquer la préparation des Tricolores. En effet, on rappelle que la finale du Top 14 se tiendra le 26 juin. Soit une semaine et demie avant le premier match. Ce qui devrait pousser le staff à partir avec un premier groupe de joueurs non-qualifiés pour la finale du championnat de France. On peut imaginer que ce seront des demi-finalistes qui auront joué le 19 juin et qui s'envoleront le 20 ou le 21. Des éléments qui passeront donc l'intégralité de la préparation au premier choc en quatorzaine. Si Fabien Galthié décide d'appeler des finalistes, ils ne seront véritablement opérationnels que pour la deuxième rencontre, mais surtout la troisième.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • O'Livey
    17224 points
  • il y a 2 ans

Même pour les demi finalistes, ça ferait short. Après, il faut quand même constater qu'on a un réservoir pas dégueulasse, et on pourrait s'amuser à concocter une équipe compétitive même sans les "gros fournisseurs". Mettons par exemple que les demis finalistes soient Toulouse, LR, UBB et Racing. Un XV sans les joueurs de ces équipes pourrait donner:
1) Gros (pas trop d'idée derrière par contre)
2) Il manquerait les 5 premiers talons de la hiérarchie (dans l'ordre Marchand, Chat, Bourgarit, Mauvaka, Baubigny), et pourtant on pourrait s'en tirer avec Ivaldi, Etrillard, Pelissié, Fourcade, Barka...
3) la paire Haouas-Bamba, ie la paire habituelle
4/5) Pesanti, Geraci, Lambey, Willemse, Taofifenua, Rebbadj... Bref, à part Leroux, il manque personne.
6/7/8) Jelonch, Macalou, Cretin, Ollivon (failli l'oublier, honte à moi) ou pourrait y ajouter des Camara, Fischer, Iturria. Ça manque de 8 de métiers si on enlève les Joseph, Alldritt et Tolofua, mais entre Jelonch et Macalou, y'a bien quelqu'un qui peut reprendre le truc.
9) Couilloud, Serin, Bézy. Pas de problème, on verra ce que ça donne sans Dupont.
10) Carbo. Et derrière, on peut ajouter un Enzo Hervé, ou Joris Segonds.
12/13) Vincent, Barassi, Danty. C'est pas Fickou/Vakatawa, mais franchement c'est pas dégueu du tout. Et pour moi, une paire Vincent/Barassi, c'est vraiment la paire bis derrière Fickou/Vaka.
11/14) Penaud, Raka, Villière, pourquoi pas Ngandebe...
15) Bouthier, pourquoi pas un Cordin, voire se projeter un peu plus sur le futur avec un Tieberghien ou un Laporte.
Le talent est là. Et s'ils partent suffisamment tôt (les barrages sont le 12 juin?), ça laisse une grosse dizaine de jours d'entrainement commun (une fois la quatorzaine passée) pour travailler ensemble avant le premier test.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News