XV de France - Charles Ollivon désigné capitaine pour le Tournoi des 6 Nations
XV de France - Charles Ollivon sera le capitaine des Bleus pour le Tournoi des 6 Nations 2020.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Charles Ollivon sera le capitaine du XV de France pendant le Tournoi des 6 Nations. Fabien Galthié a désigné le 3e ligne toulonnais pour succéder à Guirado.

C'était un secret de Polichinelle. Ce mercredi à Marcoussis en marge de l'annonce de la liste des 42 joueurs pour le Tournoi des 6 Nations, Fabien Galthié a désigné Charles Ollivon pour porter le brassard de capitaine des Bleus. Le troisième ligne de Toulon, où il est également capitaine, succède ainsi à son ancien coéquipier au RCT Guilhem Guirado. Alors qu'on le pensait perdu pour le rugby il y a encore quelques mois en raison de blessures à l'épaule, l'ancien joueur de Bayonne a fait preuve d'un énorme mental pour revenir au plus haut niveau.

Pendant deux mois on s'est intéressé aux différents leaders, puisqu'on a besoin au-delà d'un capitaine d'avoir des hommes forts, des joueurs capables de porter et de croire en ce projet, d'être convaincus. Naturellement, le profil de Charles Ollivon s'est dégagé de par son parcours, que vous connaissez. Le parcours d'un joueur de rugby est parfois pas toujours simple : brillant joueur du Pays basque, Bayonne d'abord puis Toulon, de l'équipe de France et après les problèmes physiques. Et à moment le vide et presque plus rien. On est tous passés par là. Ce sont des moments qui font douter mais qui font aussi grandir. Il a réussi avec l'aide de la médecine à revenir, et à revenir très fort : un retour au premier plan durant la préparation de la Coupe du monde où il était réserviste, il n'était pas dans les 31, puis il a été intégré, a gagné sa place de titulaire, puis été leader de touche avant devenir leader tout simplement. Tout ça démontré qu'il avait le potentiel pour endosser ce rôle, et pas cette charge. 

Retenu par Brunel pour la Coupe du monde au Japon, ses qualités de meneur et de gagnant ont sans doute fait pencher la balance en sa faveur au dépens notamment du Bordelais Jefferson Poirot. Ollivon ne sera cependant pas tout seul comme l'explique Raphael Ibanez : "Nous avons un double enjeu concernant le capitanat de Charles Ollivon. Le premier est d'être là pour lui. Nous allons essayer avec nos propres expériences de capitaine d'être là pour lui, de l'accompagner, de l'aider dans sa montée en puissance, dans sa prise de responsabilités. Le deuxième enjeu, c'est aussi de créer autour de lui un groupe d'alliés, de frères sur lesquels il va pouvoir compter. Des alliés qu'on a essayés de définir entre nous lors de nos réunions hebdomadaires où on actualise cette fameuse liste pour trouver dans ce futur groupe France des membres qui soient des alliés pour le capitaine. Dans notre réflexion, on cherche des alliés dans chaque ligne. On espère les trouver rapidement."XV de France - Charles Ollivon, de l'enfer au paradis en quelques mois : ''Je reviens de très loin''XV de France - Charles Ollivon, de l'enfer au paradis en quelques mois : ''Je reviens de très loin'' 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un joueur enfin débarrassé de ses blessures qui peut accomplir tout son talent, à la fois de joueur (quelle technique !) et de meneur.

  • Val 38
    32327 points
  • il y a 9 mois

C'est un joueur apprécié tant par le public que par les joueurs, pas demeritant, qui revient de loin, et qui a de bonnes qualités, moi ça me plaît

Cet argumentaire me plaît bien. Pourtant on a déjà entendu de beaux arguments se transformer en ... plouf ! Espérons que ce discours ne soit pas que de la comm !

  • to7
    14657 points
  • il y a 9 mois

j'espère que ça n'est pas un cadeau empoisonné, en tous cas c'est vrai que c'est un joueur que tout amateur de rugby peut apprécier et que ça promet de belles pages sur le "revenant" dans la presse. le tournoi à venir va être compliqué puisque notre équipe en reconstruction va d'emblée se manger les vice champions du monde sans avoir le temps de monter en puissance, j'espère qu'on aura l'intelligence de ne pas cramer ollivon à ce moment là

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 9 mois

Enfin, on évite un joueur de première ligne le plus souvent le nez dans la pelouse.

Ce qui fait plaisir c'est que cela semble réfléchit par rapport à un ensemble et non "du copinage".
A vouloir créer des "alliés" (perso j'aime pas trop le terme) je trouve ca bien également car on ne pourra plus dire que l'équipe manque de leaders en plus du capitaine.
Pour le moment, les schémas proposés me plaisent bien.

Bon choix pour moi...

Je ne connais pas vraiment le joueur pour avoir un avis dessus, mais il semble y avoir consensus autour de cette nomination.
Après contrairement à ce que dit LR, il me semble qu’il n’est pas capitaine au RCT (Lakafia). À confirmer chez amis toulonnais.
Ce qui me dérange c’est ce que dit Galthié sur la recherche par le staff d’ « alliés » au sein des joueurs. Ça fait un peu en mode, je suis DRH et je choisis qui sont les leaders syndicaux et représentants au ÇA de l’entreprise. C’est aux joueurs et au capitaine de faire ressortir des relais entre le staff et les autres joueurs.
Je trouve que Galthié fait l’opposer de Brunel mais de manière trop appuyée. L’un balançait ses choix sans justification, l’autre passe son temps à parler de sa méthode de travail et de management sans entrer dans L’essentiel à savoir le rugby. Je n’ai pas pu regardé la conf de presse mais bien que j’apprécie assez sa liste, comment justifié-y-il ses choix, les absents etc. en l’ancrant dans un projet de jeu?

Est ce que quelqu'un sait si Charles Olivon parle anglais ?

@Droitdevant

c'est la premiere chose que je me suis demande

Quelle surprise !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News