WTF - Ces Rugbymen Plus Bad Boys Que Will Smith Et Martin Lawrence
Botha et Lawes ne sont pas des enfants de coeur.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
A l'occasion de la sortie du film Bad Boys avec Will Smith Et Martin Lawrence, voici une petite liste des mauvais garçons du rugby.

En 2017, l'ancien pilier du XV de France Jean-Pierre Garuet, dit "La Garuche", nous donnait sa définition du bad boy dans le rugby : un joueur qui sait se faire sa place dans son équipe et dans le rugby. Qui sait avoir le respect de ses coéquipiers comme de ses adversaires. Et pour cela, "t'es obligé de faire mal. On se rappelle toujours de celui qui fait mal."VIDÉO. Jean-Pierre Garuet sur les bad boys dans le rugby : ''Pour se faire respecter, il faut être dur''VIDÉO. Jean-Pierre Garuet sur les bad boys dans le rugby : ''Pour se faire respecter, il faut être dur''A l'occasion de la sortie en France du troisième (et dernier) opus de la série "Bad Boys" avec Will Smith et Martin Lauwrence, voici quelqu'uns des plus célèbres bad boys du rugby.

  • Danny Cipriani : quand on parle de mauvais garçons dans l'ovalie, c'est certainement le premier nom qui vient à l'esprit de beaucoup de supporters. Et pour cause, avant de faire le bonheur des Gloucester, l'ouvreur anglais a connu de nombreux déboires. En particulier hors du pré à cause de l'alcool. Ses performances sur la pelouse en Premiership nous feraient presque oublier tout ça.Angleterre - Simple amende pour Danny Cipriani après son arrestationAngleterre - Simple amende pour Danny Cipriani après son arrestation
  • James O'Connor : sur le pré, l'Australien a toujours été réglo. Il n'a d'ailleurs jamais reçu de carton rouge et n'a été exclu temporairement que quatre fois dans sa carrière. En coulisses en revanche, il a eu affaire à la police pour des histoires de drogue. On est loin du gendre idéal malgré sa gueule d'ange.Top 14 : James O'Connor et Ali Williams en garde à vue pour avoir acheté de la cocaïneTop 14 : James O'Connor et Ali Williams en garde à vue pour avoir acheté de la cocaïne
  • Vincent Moscato : si on en croit La Garuche, on se souvient toujours de celui qui fait mal. Avant de se la jouer comédien et animateur, l'ancien talonneur est connu sur le pré pour ses gestes pas du tout catholiques. En 1995, il avait écopé de huit mois de suspension suite à une fourchette face à l'Angleterre.
  • Bakkies Botha : lui aussi a connu le frigo avec pas moins de 26 semaines de suspension. Mais si on se rappelle du deuxième ligne sud-africain, c'est plus pour son jeu dur que pour ses sanctions. Sur le pré, le Bok n'était clairement pas un enfant de coeur. Et il valait mieux l'avoir dans votre équipe que face à vous.Que devient l'ancienne idole de Mayol, Bakkies Botha ? Meilleure reconversion de tous les temps !Que devient l'ancienne idole de Mayol, Bakkies Botha ? Meilleure reconversion de tous les temps !
  • Courtney Lawes : comme Botha, l'Anglais n'est pas du genre à faire le voyage à vide. Notamment en défense où il se fait un malin plaisir à découper les ouvreurs adverses. Qu'ils soient anglais comme lui avec Owen Farrell ou français. La rumeur raconte qu'il se fait un nouveau tatouage après chaque caramel.VIDEO. 6 nations. Angleterre - France. Le plaquage annihilateur de Courtney Lawes sur Jules PlissonVIDEO. 6 nations. Angleterre - France. Le plaquage annihilateur de Courtney Lawes sur Jules Plisson
  • Trevor Brennan : certains l'ont peut-être oublié mais le deuxième ou troisième ligne de Toulouse est sans doute l'un des pires bad boys de cette liste. En 2007, l'Irlandais avait écopé d'une suspension à vie pour avoir frappé un supporter de l'Ulster qui avait insulté sa mère. Il prendra sa retraite juste après. Sa sanction avait été réduite à cinq ans par la commission d'appel.
  • Dylan Hartley : à côté de Brennan, l'Anglais Hartley est un petit joueur avec ses 60 semaines de suspension cumulées. Mais ce qui fait de lui un mauvais garçon, c'est l'enchaînement de ses mauvais gestes sur le terrain. Entre mars 2012 et décembre 2016, le talonneur international a cumulé les semaines de frigo pour des coups, des insultes, sans oublier les rumeurs d'agression sexuelles et les virées alcoolisées.
  • Amanaki Mafi : s'il a échappé à la prison, il n'en reste pas moins que Mafi ne s'est pas fait des amis dans les vestiaires du monde entier après avoir agressé et envoyé à l'hôpital son coéquipier chez les Rebels Lopeti Timani.Amanaki Mafi évite la prison après avoir agressé le Rochelais TimaniAmanaki Mafi évite la prison après avoir agressé le Rochelais Timani
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et ceux qui mettent des coups de coude en coupe du monde ?

Cette liste me paraît bien loin d’être exhaustive: l’article ferait mieux d’énumérer les good boys...

  • Yonolan
    72210 points
  • il y a 4 mois

En 2006 le Sunday Times avait classé les 10 joueurs de rugby français les plus effrayants
Voici le liste de ces bad boys

1. Gerard Cholley (1975-1979)
« The baddest man ever ». Cholley était effrayant. Joueur, il pesait 120 kilos. Aujourd’hui, il en affiche 150. Ancien boxeur poids lourd, sa carrière n’a été qu’une légende sanglante. Une fois, il a allongé pour le compte quatre Ecossais dans un même match. Aujourd’hui, il estime que le rugby est doux : « Il n’y a plus de crainte dans le rugby, plus aucune ».

2. Alain Esteve (1971-1975)
« La bête de Béziers » était un avant barbu menaçant de 2 mètres. Bob Windsor, le talonneur du Pays de Galles, l’a souvent affronté : « Lorsque je l’ai rencontré, je l’ai entendu dire « Bob l’abeille, Bob l’abeille » et j’ai vu arrivé son gros poing est arrivé qui m’en a collé une sévère. Pour ne pas rester en reste, j’ai essayé de lui en coller une aussi fort que je pouvais. Il s’est relevé et m’a lancé un clin d’œil. »

3. Pascal Ondarts (1986-1991)
Il était féroce, doté d’une volonté de fer. Sa première cape donna le ton : il joué avec une férocité qui ne pouvait être domptée lors de la bataille de Nantes où la France a battu la Nouvelle-Zélande en 1986, un match au cours duquel le capitaine des All Blacks Wayne Shelford eut le scrotum déchiré.

4. Marc Cécillon (1988-1995)
L’auteur le présente comme « une pile électrique » mais ne revient pas sur son passé rugbystique, en citant que le meurtre de sa femme en 2004.

5. Vincent Moscato (1991-1992)
Moscato fut expulsé lors du match de 1992 contre l’Angleterre tout comme Grégoire Lascubé. Il s’est ensuite forgé à l’écran une image d’homme dur, comme Vinnie Jones.

6. Armand Vaquerin (1971-1980)
Cet autre géant de Béziers joua dans les années 1970 avec la férocité qui caractérisait les premières lignes français de cette époque. Mais comme Cecillon, c’est sa vie post-rugby qui fut la plus dramatique. En 1993, il s’est tiré un balle dans la tête en jouant à la roulette russe dans un bar de béziers.

7. Laurent Seigne (1989-1995)
Les photographies prises de la première ligne française composée de Ondarts, Armary et Seigne lors du match de 1990 contre la Nouvelle-Zélande laissent apparaître des coupures sur leurs nez. Cela n’a rien de remarquable si ce n’est que ces clichés ont été pris avant le match. Il est clair que cela relevé d’une motivation particulière entre eux. Même quand il est devenu entraîneur, Seigne a continué à appliquer ces méthodes, frappant notamment Gregory Kacala au motif qu’il tardait à rentrer dans son match.

8. Claude Dourthe (1966-1975)
Claude Dourthe aurait pu avoir une carrière sans histoire mais un capitaine du Pays de Galles rappelle : « Dourthe et son fils Richard, qui fut aussi international, ont leur place dans l’histoire. Ils sont les seuls père et fils qui ont été expulsé lors d’un match international. »

9. Fabien Pelous (1995-2007)
Pelous a été suspendu en novembre 2005 pour un coup de coude sur l’Australien Brenda Cannon. Mais on pourrait dire qu’il n’y avait pas de méchanceté dans son geste. C’est le parfait avant français moderne : convenable, discipliné et terne.

10. Michel Palmié (1975-1978)
Le massif Palmié était un combattant malicieux. En 1978, il a été puni pour avoir frappé Armand Clerc dans un match de club. Dans l’histoire, Clerc a perdu sa vue en partie. Palmié ne rejoua plus en sélection mais fut-il pour autant banni par le sport ? Pas tout à fait. Il est devenu dirigeant au sein de la FFR. Elle aimait déjà les mauvais garçons ; mais bon lui il n'était pas manipulateur

exactement, Cholley et on peut rajouter Estève, Carminatti,Herrero Fritz...etc des mecs avec qui on pouvait voyager en toute quiétude et qui auraient fait hurler le choeur des bien pensants d'aujourd'hui

des enfants de cœur par rapport à Gerard Cholley 😄 😃 😀

@ludovicguyomard

Ça doit bien être la première fois que Palmier se voit qualifié "d'enfant de coeur".

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 4 mois
@lelinzhou

Mais le curé ne l'embêtait pas.

@adourAB

Ou alors il ne l'a embêté qu'une fois.

  • 6991
    66745 points
  • il y a 4 mois

En remontant dans les années 70 nous avions aussi la momie specialiste du combat rapproché, monsieur Palmier Michel lui même.

Joue la comme Brennan !

Couzinet, Le Corvec, Remy Martin, qui dit mieux!?

  • CEVEN
    169057 points
  • il y a 4 mois
@math1907

Porcu, Tournaire, Champ pour compléter le pack

  • Ahma
    92485 points
  • il y a 4 mois
@math1907

Facile : tu dis Martin, je réponds Missoup.

@math1907

Même ce désaxé mental de Richard Dourthe ne depareillerait pas dans la liste, dans le genre mec toujours à la limite de fondre une durite et de mordre l'arbitre parce qu'une voix dans sa tête lui a dit de la faire

@Jake&Elwood

Je me souviens lorsqu'il expliquait que dans un club ils avaient fait venir un coach mental, et il expliquait qu'après une séance le coach lui avait :"non, toi c'est bon, t'as pas besoin de revenir me voir!!!!" À moitié effrayé.

@math1907

C'est dommage, pour un professionnel des méandres du cerveau, fouiller celui de Dourthe c'est l'expérience d'une vie!

  • CEVEN
    169057 points
  • il y a 4 mois
@Jake&Elwood

L'anecdote des "dread" de T.UMAGA et du regard habité du Richie en '99 intriguent encore aujourd'hui les + compétents spécialistes.



« Le centre Richard Dourthe est déchaîné : il fracasse à deux reprises le jeune demi de mêlée des Blacks Byron Kelleher, et va au combat face à la montagne de muscles Tana Umaga… au point de lui arracher ses dreadlocks et de les ramener, telles un trophée, dans le camp français. "Regarde ce que j'ai dans les mains !" s'écrie-t-il, comme un enfant fier de sa bêtise, à Titou Lamaison.»



[ref.:https://www.francetvinfo.fr/sports/rugby/coupe-du-monde/recit-coupe-du-monde-de-rugby-ce-jour-de-1999-ou-la-france-a-terrasse-l-ogre-neo-zelandais_1126089.html]



La France n'a guère produit de profil plus abouti depuis ...

@CEVEN

Je la connaissais pas celle là mais elle est légendaire ! Comme quoi, le vice et la déviance psychique sont les mamelles des plus beaux exploits

  • CEVEN
    169057 points
  • il y a 4 mois
@Jake&Elwood

«Comme quoi, le vice et la déviance psychique(...)»
Ou alors quelques excitants pour stimuler ces mêmes excès ?
["La grande bataille": https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/amphetamines-dans-le-rugby-wayne-shelford-soupconnait-deja-les-francais-en-1986-7776745343]

  • ciolito
    17968 points
  • il y a 4 mois
@CEVEN

J'en pleure de rire rien qu'en l'imaginant !

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 4 mois

L’article sur la journée du câlin, me fait penser que le père d’Imanol aurait pu figurer dans la liste.

Moscato contre l'Angleterre : 1992 pas 1995 !

@Garou-gorille

il aimait tellement la castagne qu'il s'est brièvement essaye a la boxe a la meme époque. il avait aussi fait passe la musique de Rocky pour l'entrée des joueurs sur le terrain lors d'un match de phases finales auquel il n'avait pu prendre part car suspendu pour s'être battu

Et Cudmore, c'est un oubli ?

@lelinzhou

c'est un poete vigneron, il ne rentre pas dans la meme catégorie

@Le Haut Landais

Nan, le poète "officiel" c'était Sitjar l'agenais (13 sélections en EdF), dont même la femme de ménage lusitano-catalane trouvait la production (publiée) atrocement ringarde. Sur le terrain c'était un autre genre de poésie, quand il jonglait avec ses pieds ça vous rentrait facilement dans la tête.

  • CEVEN
    169057 points
  • il y a 4 mois
@lelinzhou

Dans l'oreillette, Richie E(s)cho n'approuve pas ce facile raccourci entre Agen, pruneaux, moulinets, jonglage de mots en maux.
La poésie a de tous temps été mal aimée; et condamnés ont été les messagers.

D'ailleurs un certain Albert F. soutient que tout cela n'est que baliverne et verbiage...

@CEVEN

Albert F, qui bien sûr n'a aucun rapport avec mon pseudo

Pour certains la limite entre le bad boy et le gros fils de pute est assez fine.

Il manque Vincent Clerc. Un jour, il a mis du gel fixation extra forte.

Brennan avait prévenu : "pas les parents, pas les vêtements".

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News
News
News