VIDEO. Il y a presque un an jour pour jour, le Leinster balayait froidement le Stade Toulousain en Champions Cup !
Sexton ne sera pas de la partie de ce week-end face au Stade Toulousain ! Crédit Photo : screenshot YouTube (France 2 TV)
Le 14 mai 2022 marqua l'histoire de la Champions Cup, et pas de la meilleure des manières pour le Stade Toulousain. Dans un match à sens unique, le Leinster avait réussi à punir le champion en titre.

Le Leinster avait été tout simplement trop fort

Fort d'une saison 2020-2021 de tous les records, les hommes d'Ugo Mola avaient abordé l'édition précédente de Champions Cup avec l'étiquette de favoris. Néanmoins, en France, les saisons sont longues et éreintantes, et pour une équipe truffée d'internationaux comme le Stade Toulousain, les joueurs sont encore plus mis à contribution. Ces derniers avaient en plus de cela réussit à remporter le Grand Chelem. Des exploits comme en 2021 ne se reproduisent pas inlassablement, et c'est alors une équipe compétitive, mais un poil fatiguée qui s'était déplacée dans l'antre du Leinster, à l'Aviva Stadium. En face des Toulousains, une armada rodée, orchestrée par le maître à jouer, Jonathan Sexton, et avec des intentions de suprématie européenne. Cette envie débordante s'était alors traduite par une domination nette et sans bavure des coéquipiers de Van der Flier, qui s'étaient imposés 40 à 17 ! Durant la partie, Jonathan Sexton avait livré un de ses meilleurs matchs en Champions Cup, délivrant 3 passes décisives sur les 4 essais irlandais, et enquillant 15 points. En plus de cela, James Low avait inscrit un doublé, et avait été une des menaces principales du Leinster. Ce large écart au tableau d'affichage avait aussi été dû à la puissance du pack irlandais, et à son organisation offensive ! Les "gros" du Leinster avaient globalement un temps d'avance sur la défense toulousaine, ce qui est pourtant une qualité que l'on observe à Toulouse. Revanchards du Tournoi des 6 Nations 2022, les Irlandais avaient entamé ce match avec plus d'entrain, mais samedi, les rôles vont s'inverser, car les Toulousains auront une revanche à prendre sur le dernier Tournoi !

Un espoir pour Toulouse à Dublin ? 

Pour le Stade Toulousain, il y a plus de motifs d'espoir qu'à première vue ! Tout d'abord, les hommes d'Ugo Mola ont pris le temps de se reposer, de régénérer des corps abîmés par une saison qui a déjà usé les organismes. Antoine Dupont, Thomas Ramos, Cyril Baille, François Cros, Romain Ntamack ou encore Jack Willis vont pouvoir attaquer cette rencontre à 100 % de leur capacité ! Puis, un autre indice nous pousse à croire à un exploit de Toulouse : l'absence du maître à jouer de l'Irlande, Jonathan Sexton. Malgré ses 37 ans, ce dernier figure encore comme un danger permanent, aussi bien dans l'animation collective que dans le jeu au pied ! Si certains, doute des dispositions physiques de Sexton, nous pouvons vous assurer avec certitude que le staff du Leinster regrette son ouvreur pour ce type de match, tout en sachant que Ross Byrne a toujours eu (ou presque), un rôle de remplaçant. Pour finir, et comme évoqué plus haut, le principal levier de motivation sera le plus récent, et il n'est autre que cette deuxième place durant le Tournoi des 6 Nations. L'équipe d'Irlande est composée à plus de 80 % du Leinster, et ces mêmes hommes ont privé la bande à Dupont d'un deuxième Grand Chelem historique ! Néanmoins, la mission s'annonce des plus complexes, et le match des plus beaux !

RUGBY. TRANSFERT. Top 14. On connaît le remplaçant de Rory Kockott à CastresRUGBY. TRANSFERT. Top 14. On connaît le remplaçant de Rory Kockott à Castres

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jièl
    12185 points
  • il y a 11 mois

Je ne crois pas un instant que l'absence de Sextoy pèsera dans la balance.
Hauts les cœurs quand même !!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News