VIDEO. 6 Nations. On a joué Ecosse/France avant le coup d'envoi sur Rugby 22
Première défaite pour l'équipe de France dans le Tournoi des 6 Nations face à l'Ecosse.
On poursuit notre série de matchs sur Rugby 22 avec le premier déplacement de l'équipe de France dans le Tournoi sur la pelouse de l'Ecosse.

L'équipe de France retrouve le Tournoi des 6 Nations ce samedi face à un adversaire qui ne lui réussit pas depuis l'arrivée de Fabien Galthié. En effet, l'Écosse s'est imposée lors des deux derniers affrontements dans cette compétition. D'aucuns pourraient parler de bête noire pour les Tricolores. Il faut dire que les hommes de Gregor Townsend possèdent de sérieux arguments aussi bien devant que chez les 3/4. Ils disposent notamment avec Stuart Hogg d'un des meilleurs arrières de la planète ovale. Rugby 22 ne s'y trompe pas puisqu'avec une note de 92, il est le meilleur élément de la formation écossaise. Un joueur doté d'un excellent jeu au pied, d'une belle vitesse de pointe, d'appuis et d'une sacrée vista. Un cocktail idéal qu'il n'a pour l'heure pas encore fait goûter à ses adversaires. Les Bleus sont donc prévenus. Comme Hogg, Finn Russell, auteur de 20 points au pied dont 6 pénalités, possède une très belle qualité de lecture du jeu et peut surprendre la défense à tout moment d'une sublime passe ou d'un coup de pied inspiré. L'ouvreur du Racing 92 a un score global de 88 tout comme le deuxième ligne Sam SkinnerLes Bleus pourraient aussi avoir du travail avec Duhan van der Merwe. Le solide ailier (1m93, 107 kg) a été l'homme en forme côté écossais lorsque nous avons joué le match entre XV du Chardon et le XV de France sur Rugby 22. En effet, le Sud-africain d'origine s'est offert un quadruplé, dont trois essais dans le premier acte qui ont permis de faire la différence dans cette partie. Parfaitement servi en bout de ligne, il a fait étalage de ses qualités de vitesse pour prendre le meilleur sur la défense tricolore. Il n'est pourtant pas le plus rapide sur le pré pour le Chardon avec une note 84 contre 95 pour Hogg. Mais il a parfaitement su exploiter les erreurs défensives tricolores. On l'a aussi vu faire parler sa puissance en seconde période pour ce qui sera l'essai de la victoire. Il faut dire qu'il possède la plus haute note chez les Écossais en franchissement avec 93 à l'instar de Skinner. Duhan van der Merwe aura parcouru près de 200 mètres ballon en main lors de cette partie. On peut cependant compter sur les Tricolores et la science d'Edwards, coach de la défense, pour museler ces joueurs samedi. Il y a en effet dans les rangs tricolores de sacrés sécateurs avec notamment une troisième ligne composée d'Alldritt, Cros et Jelonch au four et au moulin. Ce dernier a par ailleurs réalisé 16 plaquages face aux Irlandais au Stade de France. 
6 Nations. Écosse. Qui est Pierre Schoeman, l'hyperactif nouveau pilier du XV du Chardon ?6 Nations. Écosse. Qui est Pierre Schoeman, l'hyperactif nouveau pilier du XV du Chardon ?À l'image de la France, l'Écosse dispose une belle génération. Townsend est allé chercher des talents comme van der Merwe ou encore Pierre Shoeman pour renforcer un groupe qui a peu évolué ses dernières années. Le Sud-Africain aura fort à faire face à une première ligne française composée de Baille (88 sur Rugby 22), Marchand (89) et Atonio (88). Sans certains de ses cadres comme Gray et Ritchie, la mêlée écossaise pourrait donc passer un samedi compliqué. Lors de notre match, une seule mêlée a été jouée et c'est l'Écosse qui a pris le dessus. Outre l'affrontement dans ce domaine, on peut s'attendre à de beaux duels en 3e ligne comme on l'a dit, mais aussi au niveau de la charnière où Antoine Dupont, qui possède une note de 95 sur Rugby 22, sera surveillé comme le lait sur le feu. Au centre du terrain ça devrait faire des étincelles entre le Tricolore Jonathan Danty et Sione Tuipulotu si le Rochelais est préféré à Virimi Vakatawa. Lors de notre partie, le Racingman a su trouver les espaces et marquer un doublé. Avec Erwan aux commandes, il s'en est fallu de peu qu'il n'inscrive également l'essai qui aurait permis à la France de revenir dans la partie avant le coup de sifflet final. Voire d'arracher le match nul grâce à la transformation. En effet, Finn Russell n'a pas vraiment été en réussite face aux perches avec un 1 sur 4 malgré un score de 92 sur les transformations. Heureusement que ce n'est pas Thibault qui contrôle le demi d'ouverture dans la vraie vie. L'Écosse est donc restée à portée d'un essai transformé de la France en fin de rencontre. Le buteur tricolore Romain Ntamack avait manqué son premier coup de pied mais il a passé une pénalité importante au retour des vestiaires pour valider une belle séquence tricolore avant de transformer le deuxième essai de Vakatawa. Si le soleil était au rendez-vous lors de notre match, les conditions climatiques pourraient être différentes ce week-end. Les buteurs auront alors un rôle crucial à jouer. Une chose est sûre, il nous tarde d'être à samedi pour savoir qui de l'Écosse ou de la France fera la passe de trois ! Trois victoires de rang pour les Bleus dans le Tournoi ou bien trois succès écossais aux dépens des Tricolores en trois ans.VIDEO. Non mais c'est qui ce numéro 13 de Glasgow qui a fait la misère aux Chiefs d'Exeter ?VIDEO. Non mais c'est qui ce numéro 13 de Glasgow qui a fait la misère aux Chiefs d'Exeter ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News