TRANSFERT. Top 14. Matthieu Jalibert et Beauden Barrett trop gourmands pour le Racing 92 ?
Beauden Barrett et Matthieu Jalibert ne porteront sans doute pas le maillot du Racing 92.
Le Racing 92 aurait été refroidi par les exigences de Matthieu Jalibert et Beauden Barrett. Ce qui pourrait faire les affaires de l'Écossais Finn Russell.

TOP 14. Agacé, Urios met les points sur les i concernant le dossier chaud Matthieu JalibertTOP 14. Agacé, Urios met les points sur les i concernant le dossier chaud Matthieu JalibertEt si Finn Russell restait finalement au Racing 92 ? Envoyé au Japon depuis plusieurs mois, l'Écossais pourrait finalement rester à Colombes, selon les dernières informations. Récemment, la formation francilienne avait entrepris de lui trouver un remplaçant en cas de départ. Le All Black Beauden Barrett ainsi que le Tricolore Matthieu Jalibert avaient été évoqués. Or, les services de l'ouvreur néo-zélandais deux fois meilleur joueur du monde ne se négocient pas à moins d'un million par saison. Vous imaginez le trou ans les finances du club ? Et surtout le poids du Kiwi dans la masse salariale. Le Racing 92 ne semble pas prêt à faire cet effort financier cette fois-ci après voir notamment mis la main à la poche pour signer Dan Carter, autre légende du rugby mondial. Barrett est-il prêt à revoir ses exigences à la baisse pour tenter d'agrandir son superbe palmarès ?TOP 14. Un Lorenzetti espiègle questionne le recrutement de Toulouse et La RochelleTOP 14. Un Lorenzetti espiègle questionne le recrutement de Toulouse et La RochelleL'argent, nerf de la guerre également en ce qui concerne le Bordelais. En premier lieu, il faut savoir que le numéro 10 de l'UBB est sous contrat jusqu'en 2025. Ce qui laisse penser que le Racing 92 devra dédommager la formation girondine. De plus, selon le Midi Olympique, "son entourage n’a pour l’instant proposé qu’un engagement fixe de cinq ans". Ce qui voudrait dire que le joueur de 23 ans serait lié jusqu'à ses 28 ans. Pour le club des Hauts-de-Seine, c'est un pari un fort de café. Une signature pour trois ans aurait sans doute été plus raisonnable aux yeux des dirigeants du Racing 92. Au bout du compte, c'est Stuart Lancaster, le prochain boss francilien, qui aura le dernier mot sur le recrutement. L'Anglais pourrait très bien choisir de poursuivre l'aventure avec Finn Russell. Lequel vit actuellement sa meilleure vie en France et ne semble pas décidé à quitter l'Hexagone.TOP 14. Retour à Colombes, Lancaster, recrutement : l’introspection du Racing 92 par Travers et LorenzettiTOP 14. Retour à Colombes, Lancaster, recrutement : l’introspection du Racing 92 par Travers et Lorenzetti

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ah ça, pour le public, n'est pas La Rochelle qui veut !!! 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News