Top 14. La Paris La Défense Arena, cette salle de spectacle où le Racing est tout sauf imprenable !
À domicile, au milieu de leur hangar connecté, les Racingmen semblent parfois un peu perdus...
Depuis que le Racing 92 joue à la Paris La Défense Arena, ses statistiques à domicile sont loin d'être satisfaisantes pour une équipe de ce calibre.

Depuis que le Racing s'est installé à la Paris La Défense Arena en 2017 (premier match face au Stade Toulousain en décembre), on ne peut dire qu'il soit intraitable à domicile. En effet, nombreuses sont les équipes qui se sont imposées chez le club francilien ces quatre dernières années. C'est bien simple, en 47 matchs disputés en Top 14, les hommes de Laurent Travers n'en n'ont gagné que 33 (soit 70% des rencontres). Un taux bien trop faible, surtout pour une écurie de ce calibre, bien loin des Toulouse, Bordeaux-Bègles, Lyon ou encore La Rochelle. Comment cela se fait-il ? Est-ce le terrain synthétique qui favorise ceci ? Ou bien l'aspect salle de spectacle qui ne fait pas peur aux adversaires ? Peut-être un peu des deux…

Le synthétique, favorable aux adversaires du Racing ?

Penser que l'installation d'un terrain synthétique favorise les équipes se déplaçant serait tout à fait idiot. Par exemple, les Saracens, qui jouent sur un terrain similaire, sont quasiment injouables à domicile. Non, la réflexion ici serait de savoir si un synthétique correspondrait véritablement au Racing 92 ! Car si cette surface favorise le jeu rapide, elle ne peut correspondre à des clubs basés sur un jeu minimaliste. Le Stade Français par exemple, a parfois du mal sur sa pelouse de Jean-Bouin, face à des équipes plus joueuses. 

RUGBY - La ligne de 3/4 du Racing 92 est-elle la plus dangereuse du Top 14 ?RUGBY - La ligne de 3/4 du Racing 92 est-elle la plus dangereuse du Top 14 ?Pourtant, quand on voit la ligne du 3/4 du champion de France 2016, on a du mal à croire que cette équipe n'arrive pas à s'épanouir sur du synthétique ! Car entre Vakatawa, Fickou, Thomas, Beale, Russell, Taofifenua ou encore Imhoff, le Racing est servi en termes de joueurs véloces ! Un effectif qui ne suffit néanmoins pas à rester invaincu à domicile. Pire, certaines équipes comme Toulouse et Bordeaux-Bègles ont glané de nombreuses victoires à la U Arena, dépassant les locaux dans le jeu debout. Tout dépend de l'adversaire du Racing donc, mais une chose est sûre, le Racing est bien plus friable dans sa nouvelle arène qu'auparavant.

Une salle de spectacle plus qu'un véritable stade ?

C'était le pari de Jacky Lorenzetti en s'installant à La Défense : faire de cette salle une forteresse imprenable, qui rapporterait gros financièrement. Une décision qui peut faire parler aujourd'hui, quand on voit les résultats de son club. D'autant que lorsque le Racing 92 jouait au stade Yves-du-Manoir, son ratio était bien meilleur ! En effet, depuis sa remontée dans l'élite, les Ciels et Blancs avaient remporté 84% de leurs matchs (avec seulement 15 défaites en 8 ans, contre 13 à la U Arena). Si nous avons parlé juste avant de l'importance de la pelouse synthétique, il serait aussi intéressant de s'attarder sur l'effet "salle de spectacle" de ce nouveau stade. Car force est de constater que les équipes qui se déplacent au Racing semblent totalement décontractées, sans aucune pression. Un phénomène dont s'est déjà plaint Laurent Travers, qui regrettait que les autres clubs du championnat de France arrivent chez eux sans avoir peur.

Ces deux raisons font qu'aujourd'hui, le Racing est loin d'être impérial à domicile. Fort heureusement, il reste très performant à l'extérieur, ce qui fait de lui, comme chaque année, un des favoris au bouclier de Brennus.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    20545 points
  • il y a 2 ans

Quelle horreur de concept... Match d'ouverture perdu contre toulouse si mes souvenirs sont bon.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News