[STATISTIQUES] Les talonneurs sont les joueurs les moins bien payés d'Europe, les deuxièmes lignes ont la côte
Avec près d'un million d'euros par an de salaire, Maro Itoje peut avoir le sourire.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
D'après une étude britannique, les talonneurs seraient les joueurs les moins payés des 3 "grands" championnats européens. Les ouvreurs et 2ème lignes les mieux.

Ce mardi sortait donc l'une des comparaisons annuelles les plus attendues d'Esportif Intelligence, celle des salaires. Dans une infographie postée sur Twitter, l’agence de joueurs leader au niveau mondial révélait ainsi les fluctuations des rémunérations des joueurs des trois principaux championnats européens. L'argent ? On dit de lui qu'il est le nerf de la guerre, encore plus dans la période actuelle où les clubs sont obligés d'être on ne peut plus près de leurs sous. La plupart des joueurs de l'Europe du rugby ont d'ailleurs accepté de baisser leurs émoluments de 10 à 20 % à l'intersaison, finances dans le rouge obligent. Chose qui, on le rappelle, ne modifie presque en rien les données utilisées par Esportif Intelligence puisque les revenus ont été diminués quasi' toujours avec le même pourcentage par club, plus petits salaires mis à part.

De celle-ci, de petites nouveautés assez hétéroclytes apparaissent. Ici, l'on peut voir que les numéros 8 subissent une dépréciation notable en Ligue Celte, en chutant de la 2ème à la 5ème position. Rugby Pass de noter qu'un garçon comme CJ Stander pourrait en avoir pris note au moment de renouveler son contrat en fin de saison, quand le Top 14 les classe en 3ème position d'un salary cap déjà plus élevé qu'en Pro 14. Là, que les ailiers ont subi une forte diminution de leur contrat dans l'Hexagone en passant de la tête de la liste à la 8ème position sur 13 ! Les départs de Nadolo ou Savea n'y étant probablement pas étrangers. Enfin que les deuxièmes centres font en Angleterre un bond important au niveau de leur salaire par rapport à l'année dernière. À ce titre, nul doute que l'arrivée de Semi Radradra à Bristol et le changement d'herbage de Tuilagi vers Sale pèsent à leur tour leur poids dans la balance. 

De leur côté, les deuxièmes lignes (très forte progression lors de ces 5 dernières années) comme les ouvreurs font quasiment statu quo. Un très bon statut quo d'ailleurs, puisqu'ils étaient tous deux sur le podium en 2019/2020 et restent 1er ou 2ème plus gros salaire en moyenne dans toutes les ligues cette année. Pas vraiment étonnant à en connaître les salaires de Maro Itoje, James Ryan ou Eben Etzebeth en ce qui concerne la cage, Handré Pollard (1,1 M€), Dan Biggar (665 000€) et Owen Farrell (832 000€) en 10.

Mais s'il y a bien une tendance inamovible qui se dégage clairement dans trois ligues, c'est que les talonneurs sont les joueurs les moins considérés aujourd'hui. Comme l'an dernier, les numéros 2 occupent la dernière place au rang des salaires, ah pardon, sauf en Angleterre (12/13). Pourquoi cette étonnante position pour des joueurs que l'on dit faire partie de l'épine dorsale (2, 8, 9, 10, 15) d'une équipe ? Le marché économique a ses raisons que la raison ignore. Mais l'on tablerait éventuellement sur le fait qu'il y a de très nombreux garçons à ce poste-là, pour finalement très peu de "stars". Certes les talons ne sont pas les joueurs les plus bankables, c'est le principe-même de l'offre et de la demande, mais quand même ! Notez qu'en Top 14, avant les baisses de salaires, les revenus moyens s'établissaient en 2020 sur une base de quelque 20 500 euros bruts par mois.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • math1907
    14549 points
  • il y a 2 semaines

Je suis curieux de savoir pourquoi en Angleterre on a un tel écart entre les 12 et les 13!!!????

Si quelqu'un a une idée voire l'explication, je suis preneur.

@math1907

il y a une explication plausible dans l'article avec les supposés gros salaires de Radradra et Tuilagi .
C'est les limites de ce type de calcul .Voir les posts de Dodow et Vévère plus bas.

@math1907

D'autant plus etonnant que les anglais aiment bien jouer avec un 10 en premier centre, les deux pouvant interchanger.
Apres si on prends le probleme dans l'autre sens, c'est peut etre parce qu'il y a deux 10 (donc well payed) que les "vrais" 12 gagnent des cacahuetes, profil moins recherché.
Enfin bref, j'en sais rien finalement 😁

si je comprends bien, les joueurs sont payé au metre, quoi !

  • Dodow
    8643 points
  • il y a 2 semaines

Ce qui est rare est cher.

Pour moi la thématique est très intéressante. Mais il faudrait creuser statistiquement (médiane, écart type, salaires hors-norme à un poste, etc.) et rugbystiquement (est-ce que tel poste va être mieux payé dans un pays qu'un autre parce que le jeu qui y est pratiqué s'axe davantage autour de tel poste , est-ce que tel poste va être bien moins payé parce que pays est déjà bien fourni en talents à ce poste et ce qui est rare est cher) pour que ça devienne intéressant 🙂 La stat toute seule des moyennes c'est bon pour la curiosité surtout.

  • fabien81
    19085 points
  • il y a 2 semaines

la fameuse colonne vertébrale, 2-8-9-10-15 remplit 3 des 4 plus faibles salaires.
Faut croire que salaire et importance dans l'équipe ne sont pas liés

  • Manu
    10532 points
  • il y a 2 semaines

Très surpris par le rang salarial des 9 dans les 3 compétitions, tant on sait le rôle important du poste. C'est sûrement dû à l'offre relativement abondante: si on regarde notre championnat, il y a de très nombreux talents nationaux et on fait moins venir des stars du sud à ces postes.
Il est également intéressant de noter la meilleure valorisation des ailiers en Ligue "Celte" par rapport aux championnats anglais et français
Surtout, les "fullback" (15) chez les anglais ont une bien meilleure considération que chez les celtes et français.
Quand aux talonneurs, cela reste un mystère. Surtout que les joueurs complets (touche, mêlée, perforation) ne courent pas les rues. Si on regarde le cas hexagonal, on constate que le XV de France s'alimente essentiellement auprès de 2 clubs: Racing 92 (Chat et Baubigny) ou Toulouse (Marchand ou Mauvaka)

D'après le graphique en angleterre aussi les talon son dernier

  • fabien81
    19085 points
  • il y a 2 semaines
@PilouPilouDu40

faudrait lire jusqu'au bout, cette saison ils sont avant derniers, c'est la saison dernière qu'ils étaient derniers

@fabien81

Mea-culpa 🙏

  • vevere
    55357 points
  • il y a 2 semaines

Le revenu "moyen" n'a pas beaucoup d’intérêt...il faudrait plutôt afficher le revenu médian 😉

@vevere

c'est bien d'avoir les deux, ca permet de mieux appréhender la distribution des salaires.

C'est vrai que quand on regarde la fameuse "colonne vertébrale" 2-8-9-10-15...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News