RUGBY. Les destins brisés : Jerry Collins, l’exécuteur au grand coeur
Jerry Collins, un homme affable, marginal, aussi impressionnant et agressif sur le pré que doux et généreux dans le civil. Un garçon dont l'histoire vaut le détour.
Deux semaines après l'anniversaire de sa mort, nous vous proposons un long portrait sur Jerry Collins, comme vous ne l'avez probablement jamais vu. Intense.

La gloire entraîne souvent le changement. Auprès de ses proches, souvent, éclaboussés par la réussite de leurs ouailles et par effet boule de neige souvent reconnus dans la rue, couverts de présents, voire, pour certains, devenus « fils de » au fur et à mesure des années. Auprès de soi-même, bien sûr, où la réussite ballante, les soirées de gala, les autographes signés et l’argent qui coule à flots pourraient vous faire tourner la tête du plus rustre des hommes.

Pourtant, à l’image d’un Ibrahimovic en football, d’un Paire sur le court voire d’un Bolt sur la piste, chaque discipline à aussi eu son lot de bonhommes fidèles à eux-mêmez jusqu’à la moelle. Parfois trop, même. Plus que des enfants terribles, ces garçons-là ont simplement leur propre vision de la vie, à laquelle ils n’ont jamais dérogé pour rien ni pour personne, n’en déplaise aux normes souvent très codées de ces milieux couverts de paillettes, aseptisés plus que de raison. Marginaux, têtus, authentiques, excentriques, chacun leur octroiera le qualificatif qui lui semble le plus adapté. Eux s’en fichent, et c’est bien là le principal à les écouter.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
News
Sponsorisé News