RUGBY. ‘‘J’ai peut-être dit des bêtises’’, Romain Sazy revient sur ses envies de retraite
Ce dimanche 28 août, Sud-ouest a publié une interview où le vétéran rochelais éclairci quelques points, dont celui de son départ à la retraite.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce dimanche 28 août, Sud-ouest a publié une interview où le vétéran rochelais éclairci quelques points.

Avec la vague départ vécue cet été du côté du Vieux Port, les supporters rochelais ont eu peur de voir partir leur vieux briscard. Cependant, bagnards et autres amateurs de l’ovalie maritime peuvent dormir sur leurs deux oreilles car l’aventure n’est pas encore finie pour Romain Sazy. Dans un entretien accordé à Sud-Ouest, celui qui est monté avec La Rochelle de Pro D2 à Top 14 a avoué qu’il avait sûrement parlé un peu trop vite. En effet, son intervention au Super Moscato Show à l’issue du trophée européen laissait sous-entendre qu’il prendrait sa retraite cet été. À ce sujet, il déclare : “Si on faisait le doublé, j'arrêtais, mais comme on ne l’a pas fait… (sourire). Je pense qu’on avait à peu près deux grammes dans chaque jambe, j’ai peut-être dit des bêtises.RUGBY. INSOLITE. Le Stade Rochelais ramène plusieurs milliers de supporters pour un entraînementRUGBY. INSOLITE. Le Stade Rochelais ramène plusieurs milliers de supporters pour un entraînement

Ensuite, le deuxième ligne a également évoqué les sentiments ressentis après le titre européen et plus particulièrement ceux lors de la célébration dans la ville : “À ceux qui n’avaient pas vécu 2014 (la montée en Top 14), je leur disais « je vous assure, ça secoue le bide ». Bizarrement, là, ça m’a impressionné, mais je l’avais déjà vécu. Mais la première fois que tu vis ça… Je me souviens de 2014 comme si c’était hier. Ce qui est bien, c’est que cette fois, c’était en journée, ça change.VIDÉO. Plus fort que le Grand Chelem ? Uini Atonio parle de son sacre en Champions CupVIDÉO. Plus fort que le Grand Chelem ? Uini Atonio parle de son sacre en Champions Cup

Parmi ceux ayant connu cette fameuse montée en 2014, il y a l’international français Uini Atonio. Loin d’être un hasard, il comparait aussi la fête européenne à celle de la montée dans l’élite. Dans un entretien accordé au Midol en juin dernier, il confiait ceci : “On a reçu un accueil exceptionnel. Le bus n’arrivait pas à avancer tellement il y avait de monde. Ça m’a rappelé un peu la fête de la montée en Top 14 en 2014, mais il y avait beaucoup plus de monde. Ce sont des souvenirs gravés à vie.” Comme quoi, certaines images des débuts continuent de marquer à travers les années, même quand les joueurs atteignent les sommets (européens, bien sûr).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas une pépite, mais un gros bloc de volonté et de mental à tout épreuve !

Un joueur qui n’est pas une star mais qui est indispensable dans l’effectif Rochelais. Merci à lui

  • cahues
    163430 points
  • il y a 1 mois
@Yellowblack

Oh que oui !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News