RUGBY. Imbroglio en Top 14, l’éventuelle retraite forcée d’un international français évoquée… puis démentie par le joueur !
Ce samedi 18 mars, le Parisien annonçait la retraite prématurée de Bernard Le Roux pour raison médicale. Le Racingmen a démenti par la suite.
Ce samedi 18 mars, le Parisien annonçait la retraite prématurée de Bernard Le Roux pour raison médicale. Le Racingmen a démenti par la suite.

Ce samedi 18 mars, Le Parisien annonçait que le deuxième ligne polyvalent du Racing 92 et du XV de France se dirigeait tout droit vers une retraite anticipée. Plus précisément, des soucis de blessures et de commotions trop récurrentes étaient évoqués par le média local. Néanmoins, le joueur a rapidement réagi sur les réseaux sociaux pour affirmer que cette information était fausse et que “aucune décision n’a été prise”. Le journal francilien nuance aussi son propos dans son papier, indiquant que “selon le Racing 92, aucune décision définitive n’a néanmoins été prise à ce stade, le club précise que le joueur doit encore passer des examens médicaux.

XV de France : Bernard Le Roux, ce chouchou incompris des sélectionneursXV de France : Bernard Le Roux, ce chouchou incompris des sélectionneurs

Le Roux, grand fan de caramels

Arrivé en France en 2009, Bernard Le Roux a été un élément primordial de la réussite Alto séquanaise en Top 14 et sur la scène européenne sur la dernière décennie. Plaqueur émérite, le deuxième ligne d’origine sud-africaine a joué au plus haut niveau rugbystique de l’Hexagone depuis 13 ans. Il compte pas moins de 200 matchs en ciel et blanc. Il a remporté le Top 14 2015-2016 et a été vice-champion de trois éditions différentes de Champions Cup entre 2016 et 2020.

En parallèle, il a reçu la nationalité française et a accumulé 47 sélections avec l’équipe de France. De l’automne 2013 à l’hiver 2021, il sera un cadre polyvalent du XV de France et portera successivement le numéro 6 et 4 dans le dos au cours de sa carrière internationale. Au début du mandat de Fabien Galthié, il était le partenaire de cage privilégié de Paul Willemse. Cependant, de trop fréquentes blessures ainsi qu’une concurrence plus jeune et mobile l’éloignent des pelouses internationales.

Au terme de la rencontre victorieuse de la France à Twickenham le 11 mars dernier, le sélectionneur Fabien Galthié avait notamment eu une pensée pour son ancien joueur “qui a tellement donné, qu’il s’est garé au bord de la route”. En parlant également d’Anthony Jelonch et Cameron Woki, l’ancien Columérin les décrivait comme les “copains ayant laissé leur corps sur la ligne”, en conférence de presse. En attendant, Bernard Le Roux était présent en tribunes lors du match entre la France et le Pays de Galles pour soutenir ses anciens coéquipiers.

VIDEO. 6 Nations. 15 de France. L'émotion de Fabien Galthié après la démonstration de ses joueurs en AngleterreVIDEO. 6 Nations. 15 de France. L'émotion de Fabien Galthié après la démonstration de ses joueurs en Angleterre

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Forfac
    4287 points
  • il y a 11 mois

Les mauvaises nouvelles et performances s'accumulent pour le racing : brouille avec les supporters, saison mauvaise, retraite forcée de vakatawa, vrai/fausse retraite de leroux, prolongation de russel...qui finalement part à Bath, vrai/fausse signature de tuisova, ça sent vraiment la fin de cycle.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News