RUGBY. Et si Eddie Jones piquait Emmanuel Meafou sous le nez de Galthié ?
Emmanuel Meafou est au coeur de toutes les discussions ces derniers jours.
Alors que le nom du Toulousain Emmanuel Meafou est sur toutes les bouches en ce moment dans le monde du rugby, difficile de dire pour quelle nation jouera le colosse.

C'est désormais officiel, Emmanuel Meafou ne pourra pas participer à la Coupe du monde 2023 en France avec les Bleus ! Eh oui, le colosse du Stade Toulousain ne sera qu'éligible au mois de décembre 2023, car d'après la règle 8.1 de World Rugby, un joueur étranger est en capacité à jouer pour une nation qu'à partir de 5 ans passés sur ce même territoire. De ce fait, ce dernier étant arrivé en décembre 2018, il devra alors patienter quelques mois avant d'être éligible au 15 de France. Cependant, Meafou pourrait choisir une alternative, et jouer pour une autre sélection nationale ! Voyons lesquelles empochera le gros lot. 

RUGBY. Pisté par Galthié, Emmanuel Meafou va devoir patienter pour jouer avec le 15 de FranceRUGBY. Pisté par Galthié, Emmanuel Meafou va devoir patienter pour jouer avec le 15 de France

L'Australie a de quoi plaire !

Parmi les nations voulant rafler la mise, l'Australie se positionne comme favorite dans la course ! En effet, le pays est en pleine reconstruction avec la venue d'Eddie Jones comme nouveau sélectionneur des Wallabies, ce qui pourrait être une promesse séduisante pour le jeune joueur. De plus, si le deuxième ligne de 2m03 est né en Nouvelle-Zélande, toute son enfance s'est déroulée en Australie, ainsi que ses premiers pas sur un terrain de rugby. De ce fait, c'est en partie grâce à son apprentissage dans les écoles de rugby australiennes, et à un gabarit hors du commun, que Meafou joue actuellement pour le Stade Toulousain, à un niveau exceptionnel. De plus, l'Australie possède une deuxième ligne vieillissante, avec Will Skelton (30 ans) ou encore Cadeyrn Neville (34 ans), et l'arrivée d'un profil comme Meafou, aussi jeune (24 ans) et dynamique, serait une aubaine avant la Coupe du monde. Nul doute qu'Eddie Jones fera les yeux doux au Toulousain dans les jours ou semaines qui arrivent !

Les Samoas et les All Blacks en embuscade !

Qui n'a jamais rêvé de jouer pour les All Blacks ? C'est peut-être le privilège qu'aura Emmanuel Meafou si ces derniers font appel à lui, et que le Toulousain accepte, bien évidemment. En effet, le pays des Kiwis est celui d'origine du colosse, qui a bien conservé son passeport néo-zélandais, malgré le fait qu'il n'ait jamais grandi en Nouvelle-Zélande. De plus, si ce dernier se rapprochait de la sélection d'Ian Foster, il devrait par conséquent dire adieu au Stade Toulousain pour le reste de sa carrière, en supposant que Meafou soit inscrit dans un projet à long terme avec les Blacks. Ces derniers ne souhaitent pas qu'un de leurs joueurs n'évolue pas dans une de leurs équipes. Ensuite, les Samoas sont également dans la course, bien que cette possibilité ne soit que fictive pour le moment. Les parents du principal intéressé sont de nationalité samoane, ce qui permet à Meafou de posséder le passeport samoan. Vous l'aurez donc compris, si la France n'est plus un choix à court terme, l'Australie représente le principal concurrent de la bande à Galthié. Affaire à suivre, de près !

Champions Cup. La critique étrangère encense Meafou, Tipuric et Daly sont en forme avant le Tournoi des 6 Nations !Champions Cup. La critique étrangère encense Meafou, Tipuric et Daly sont en forme avant le Tournoi des 6 Nations !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    20521 points
  • il y a 1 an

Meafou nous fera-t'il faux bon pour rejoindre les wallabies?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News