RUGBY. Du monde pro' à la Fédérale 3 à 21 ans, l'étonnante trajectoire de Yohan Kehlhoffner
Yohan Kehlhof' a notamment connu un stage de préparation avec France 7.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

N'ayant pas trouvé chaussure à son pied, l'international à 7 dév' et Espoir de l'ASM Yohan Kehlhoffner a décidé de retourner chez lui, à Aubagne. En Fed 3 !

Chaque saison, au moment des mutations, il arrive que des Espoirs Élite ne trouvent pas toujours chaussure à leur pied. Généralement, la plupart finissent par trouver un point de chute en 3ème, 4ème voire 5ème ou 6ème division, au plus bas. D'autres, mieux placés, auront peut-être la chance de signer dans une grosse écurie, que ce soit en contrat professionnel ou espoir. Mais ceux qui font le grand saut inverse, eux, ne courent pas les rues, pour dire le moins. Au vrai, passer de titulaire au sein d'une équipe Espoir demi-finaliste du dernier championnat de France, à la Fédérale 3, représente même une vraie singularité. C'est pourtant le choix qu'a fait cet été Yohan Kehlhoffner, en décidant de s'engager à Aubagne (13), dans la 7ème division hexagonale. À défaut d'avoir - pour l'heure - la carrière professionnelle qui convoitait, le sujet de ce papier pourra au moins se consoler en se disant que ce genre de belle histoire, si jeune (21 ans), n'arrive qu'une fois par an, en France.

VIDÉO. ESPOIRS. L’apothéose d’Aurillac, champion de France espoir face à ToulouseVIDÉO. ESPOIRS. L’apothéose d’Aurillac, champion de France espoir face à Toulouse

Et l'on voit venir de loin les ignares qui argueraient sans réfléchir qu'à ce jeu, tout est une question de niveau sur le pré. Pas toujours, non. En l'occurrence, Kehlhoffner, 3ème ligne de l'ASM depuis les Crabos, a vu les opportunités avec les clubs de Top 14 et de ProD2 se refermer au printemps dernier, alors que son agent et lui tardèrent trop pour se pencher véritablement sur un point de chute pour cette saison 2022/2023 à venir. Résultat ? D'autres propositions ont pointé le bout de leur nez, sans vraiment que cela ne lui corresponde. "En fait, ça a été plein d'ébauches. Des clubs me voulaient en début de saison dernière mais on a trop tardé et arrivé à la fin du mois d'avril, il était trop tard pour qu'un club de l'élite veuille m'engager. De fait, les meilleures propositions émanaient de Nationale 1, avec Rennes qui était intéressé par mon profil notamment, ou de Nationale 2 mais dans des clubs qui ne bénéficient pas encore d'une vraie structure professionnelle." Une situation suffisante pour conforter son choix :

Mon but était de retourner dans le Sud, de me rapprocher de chez moi. Ce n'était pas possible au niveau professionnel, alors je me suis dit que quitte à ne pas avoir de structure de haut niveau et à ne pas être heureux en Nationale à l'autre bout de la France, autant retourner chez moi, dans mon club formateur, m'éclater et chercher à m'étoffer physiquement."

Un joueur aux multiples talents

S'étoffer ? Oui, justement. Car contrairement à ce que vous pourriez penser de la part d'un 3ème ligne qui a connu les équipes de France jeunes et qui performait en Espoirs, Yohan Kehlhoffner n'est pas prédisposé à marcher physiquement sur la concurrence en Fed 3, au contraire. Il le sait, ce type de championnat rugueux lui permettra d'emmagasiner de la bouteille, de s'aguerrir et de "prendre" physiquement grâce à un emploi du temps plus léger qu'en centre de formation. Avec ses 1m95 pour 97kg, "Kehlhof" est en effet plutôt dans des standards légers pour le haut niveau. Lui a toujours prôné le jeu plutôt que l'affrontement direct et se définit d'ailleurs comme un joueur de ballon, pouvant assumer le rôle du plaqueur/gratteur si besoin est mais plutôt coureur et manieur de ballon dans l'âme.

VIDEO. En excès de vitesse, Nelson Épée prend le périphérique pour déposer la défense anglaiseVIDEO. En excès de vitesse, Nelson Épée prend le périphérique pour déposer la défense anglaise

Ce n'est d'ailleurs pas anodin s'il sort tout juste de 3 étapes de Supersevens disputées avec l'ASM au mois d'août. Mais aussi qu'il a connu les joies de France 7 développement lors d'un Tournoi à Dubaï l'an dernier, et même un stage d'une semaine au Pays Basque avec la grande équipe de France à 7. Celle des Riva, Parez, Épée ou Sepho... "Cela s'est fait lors de la finale du Supersevens à la U Arena l'an dernier, où Killian Tixeront (capitaine des U20 tricolore, NDLR) et moi nous sommes fait répérer par les spécialistes du 7, explique-t-il. Je n'ai qu'un an de 7 à haut niveau et je ne me suis pas spécialisé dans la discipline mais ça m'a beaucoup apporté dans mon jeu à XV."

Aubagne, le tremplin parfait ?

Bref, pour l'heure, fini les pelouses parfaites et les environnements professionnels, même si l'on rappelle que le complexe aubagnais, choyé pour l'occasion, avait accueilli certains entraînement du XV de France en janvier dernier, alors qu'il préparait le Tournoi dans la région. Le principal intéressé, s'il n'a jamais joué à ce niveau-là, pense tout de même plus ou moins savoir où il met les pieds. "Je ne m'attends pas à du Top 14, bien sûr. Mais quand je vois le nombre de collègues qui sont passés par les centres de formation et qui jouent aujourd'hui en Fédérale 3, je me dis que ça doit être quand même un niveau sympa."

RUGBY. AMATEUR. La grande réforme de la Fédérale 3 morte dans l'oeufRUGBY. AMATEUR. La grande réforme de la Fédérale 3 morte dans l'oeuf

Et ses aspirations pour l'avenir, alors ? "Les coachs ont été très surpris de me savoir débarquer à Aubagne. Mais ils ont été très chaleureux avec moi, comprenant mes envies, mes objectifs et en m'assurant qu'ils feraient tout pour que je m'épanouisse et qui sait, que je retrouve un club d'un plus haut niveau lors des prochaines saisons. Disons donc que faire monter mon club en Fédérale 2 et moi trouver un club de Fédérale 1 ou de Nationale dans le coin, ça serait l'idéal." Pari tenu, monsieur Kehlhoffner...

Et aussi : AMATEUR. 359 pts en Fédérale 1 et meilleur joueur de Nîmes : qui es-tu Samuel Roche ?AMATEUR. 359 pts en Fédérale 1 et meilleur joueur de Nîmes : qui es-tu Samuel Roche ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

tiens, ca fait longtemps que je n'avais pas entendu parler d'un gars qui retournait jouer dans son club d'origine

  • Luern63
    9289 points
  • il y a 1 mois

J'ai été surpris qu'il ne soit pas prolongé car il était intéressant en espoir où il jouait beaucoup en troisième ligne les saisons précédentes et au centre l'an dernier après son passage à 7.
C'est vrai qu'on a pas mal de jeunes en troisième ligne avec Dessaigne, Tixeron, Sarrazin, Tuataane, Guilly, Burger et Pineyro. Fisher et Van Tonder n'ont que 24 ans.
Le staff n'a pas du vouloir compter sur lui et peut être que lui a espéré une prolongation ce qui l'aurait incité à refuser certaines propositions.
Il était un peu dans la situation de Gourdon ou Goujon quand ils sont partis à la Rochelle ou Briatte quand il est parti à Aurillac ...
Je suis surpris qu'il n'ai pas eu de proposition au moins de pro D2.
Je lui souhaite le meilleur et je pense qu'il pourrait rebondir d'ici peu à un niveau bien supérieur à celui d'Aubagne

  • Fox
    388 points
  • il y a 1 mois
@Luern63

Il a peut-etre eu des propositions de Pro D2 mais qui feraient partie des propositions pour lesquelles il a pris trop de temps pour reflechir, et les clubs ne pouvaient pas se permettre d'attendre trop longtemps, au risque de se retrouver marron le moment venu.

Quelle offre ne renierait il pas ?

Oui,
il devrait changer d'agent ou s'en passer !

Derniers articles

Transferts
Amateur
News
News
Amateur
Amateur
Vidéos
News
News
Amateur