Rugby. 74 points en trois matchs, essais à la pelle : les statistiques folles de Rhyno Smith, la nouvelle attraction sud-africaine
Rhyno Smith est en feu en cette fin de saison.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le trois-quarts polyvalent de Trévise, Rhyno Smith réalise une saison en fantastique. Le joueur affole les statistiques et pourrait bien rejoindre une écurie plus huppée dans les semaines à venir.

Rhyno Smith ? Ce nom ne vous dit probablement rien. Pourtant, le sud-africain de 29 ans (1m73-83kg), est aujourd'hui l'un des joueurs les plus spectaculaires de la United Rugby Championship. On s'enflamme ? À peine, tant le joueur nous régale à chacune de ses sorties sous le maillot vert et blanc. Doté de gros appuis, d'une vitesse de pointe supersonique, facilement reconnaissable avec son casque sur la tête, la comparaison avec Cheslin Kolbe, toute proportion gardée, est donc naturellement toute trouvée. Ou même, pour les plus fervents aficionados du FC Grenoble, avec le formidable Gio Aplon. Débarqué en Italie et au Benetton Trévise en 2021, Smith s'est parfaitement bien acclimaté à son nouveau pays. Avant cela, le trois-quarts polyvalent aux 5 sélections avec les Springboks, a roulé sa bosse dans son pays d'origine en passant notamment par les Sharks ou les Cheetahs.

1,72m, 80 kilos : qui est Rhyno Smith, la nouvelle terreur du rugby sud-africain ?1,72m, 80 kilos : qui est Rhyno Smith, la nouvelle terreur du rugby sud-africain ?

Justement, si ce dernier sortait d'une saison précédente pleine avec les Cheetahs en Pro 14, auteur notamment de 10 essais, il a aujourd'hui impressionné avec la tunique italienne. Déjà, de par sa polyvalence. On vous le disait, le joueur évolue principalement à l'aile ou à l'arrière. On compte cette année, 8 titularisations avec le numéro 15 dans le dos contre 4 petites rencontres à l'aile. En revanche, Smith a la particularité de pouvoir également évoluer à l'ouverture (4 titularisations cette saison). Mieux encore, le joueur bute et se montre particulièrement à l'aise dans l'exercice. Un profil ultra complet qui en fait logiquement, l'un des meilleurs joueurs de la compétition. Mais le plus impressionnant, reste ses statistiques à peine croyables, qui lui permettent de truster les premières places des divers classements de l'URC. Smith se place quatrième meilleurs marqueurs de la compétition avec 8 réalisations. Mais il est aussi le cinquième meilleur réalisateur avec 113 unités. 

Il vole, il jongle, il aplatit : c'est quoi cet essai de Rhyno Smith ? [VIDÉO]Il vole, il jongle, il aplatit : c'est quoi cet essai de Rhyno Smith ? [VIDÉO]

Preuve que le joueur affole les statistiques, récemment, il a égalé un record vieux de 18 ans. Lors du succès de son équipe face au Zebre, Smith a inscrit la bagatelle de 29 points. Un triplé, deux pénalités et quatre transformations. Depuis 2004 et un certain Gavin Henson, aucun joueur n'avait marqué 29 points lors d'une rencontre d'URC. Phénoménal. 

Le joueur a surtout explosé ces dernières semaines. Lors de ses trois ultimes apparitions avec le Benetton, le Sud-africain a inscrit 7 essais, 15 transformations, trois pénalités et délivré deux ''passes décisives'' pour un total de 74 points. Alors, vous êtes convaincu ? Arrivé sur la pointe des pieds, le joueur pourrait désormais intéresser des formations plus huppées. Cependant, son court contrat jusqu'en juin 2023 et le club trévisan pourrait bien réclamer un joli pactole si certains se décident à racheter le contrat de la pile électrique sud-africaine. Mais une chose est sûre, si ce Smith réalise le même exercice l'an prochain, on ne devrait pas le voir encore très longtemps évoluer sous les couleurs de Trévise. À l'instar de Makazole Mapimpi, Smith s'est révélé sur le tard. Et qui sait, peut-être que ce dernier fera partie du squad Springboks pour le Mondial en France. Après tout, à l'époque, personne n'aurait imaginé que Mapimpi connaisse une telle trajectoire.  

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Luern63
    8559 points
  • il y a 1 mois

Et si c'était lui le polyvalent arrière ailier pour remplacer Matsushima ?
Ça pourrait être une bonne pioche.

C'est moi ou le maillot des Zèbres me rappelle un autre maillot de top 14 ?

Des appuis de maboul sur le dernier essai. Il me fait penser à Nagusa en plus rapide. Il va faire souffrir les défenses, aucun doute.

Derniers articles

News
Transferts
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News