RUGBY. 6 Nations. L'Angleterre sort un atout précieux de sa manche pour battre la France !
6 nations. Owen Farrell n'est pas bon face aux poteaux dans ce Tournoi.
Face aux difficultés rencontrées par Owen Farrell face aux perches depuis le début du Tournoi, l'Angleterre a fait appel à son plus célèbre artilleur, Jonny Wilkinson.

RUGBY. 6 Nations. Sam Warburton dévoile le point faible du 15 de France et comment le battreRUGBY. 6 Nations. Sam Warburton dévoile le point faible du 15 de France et comment le battreLe XV d'Angleterre ne manque pas d'arguments pour battre l'équipe de France. Malgré ce que certains observateurs peuvent en dire, c'est solide devant mais aussi derrière. Il manque cependant encore un peu de liant entre les joueurs et certains repères. A l'image d'un Owen Farrell qui a du mal à viser juste depuis le début du 6 Nations. En témoigne son deux sur six face au Pays de Galles. Si l'ouvreur des Saracens avaient eu le pied chaud, les Anglais auraient remporté une victoire plus confortable. A défaut de gagner avec la manière. Depuis le coup d'envoi du Tournoi, Farrell n'a réussi que sept de ses quinze tentatives face aux perches, note Rugbypass. Pas besoin d'être mathématicien pour savoir que ça ne fait pas 50% de réussite. Ce qui est très loin des standards internationaux. En face, l'artilleur du 15 de France Thomas Ramos a déjà logé six pénalités et sept transformations avec un taux de réussite deux fois supérieur à l'Anglais.

À ce niveau de compétition, et pour avoir toutes les chances de l'emporter, l'Angleterre ne peut pas se permettre de laisser autant de points en route. C'est pourquoi la perfide Albion a fait appel à un atout : un certain Jonny Wilkinson. Rassurez-vous, l'ange blond aux pieds d'or n'est pas sorti de sa retraite pour affronter les Bleus. Il travaille actuellement avec Owen Farrell pour lui permettre d'être meilleurs face aux poteaux. Ce qui n'est pas vraiment une bonne nouvelle compte tenu de l'expérience et du talent de l'ancien joueur de Toulon. Depuis la victoire à Cardiff, le champion du monde 2003 distille de précieux conseils à l'ouvreur anglais. Cela portera-t-il ses fruits samedi ? Il faut espérer que les Bleus seront disciplinés comme ils l'ont été récemment et qu'ils laisseront le match de Rome derrière eux.

Lorsqu'on tire au but, la technique a autant d'importance que le mental. Farrell sait comment loger le cuir entre les perches. Mais récemment, il n'a pas réussi à être assez concentré au moment crucial. "Mais j'ai déjà été dans cette situation et je suis sûr que je le serai à nouveau à un moment donné, donc c'est pour s'assurer que je recommence à profiter de mes coups de pied. Une partie de la réponse consiste à essayer de ne pas trop réfléchir à chaque coup de pied et de savoir passer à autre chose. Au final, ce ne sont que des coups de pied." Des coups de pied qui peuvent vous faire gagner un match, un Tournoi voire une Coupe du monde. Wilkinson en sait quelque chose.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ça doit lui plaire à Owen qu'on lui file un tuteur ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News