REVUE DE PRESSE. Ciao Toulouse, la presse étrangère est amoureuse du Leinster
Après avoir battu le champion en titre toulousain ce samedi 14 mai, les joueurs du Leinster ont été inondés de superlatif par la presse étrangère.
Après avoir battu le champion en titre toulousain ce samedi 14 mai, les joueurs du Leinster ont été inondés de superlatif par la presse étrangère.

Au lendemain de la demie perdue, le Stade Toulousain a perdu son titre de coqueluche des médias. Depuis un an, le monde entier se plaisait à commenter les actions surréalistes d’Antoine Dupont ou autres relances insensées de Ntamack ou Ramos. Mais voilà, ce samedi 14 mai à Dublin, les hommes d’Ugo Mola ont connu le rouleau compresseur du Leinster. Accompagné d’une petite solidarité anglo-saxonne, les médias étrangers se sont empressés de glorifier la performance irlandaise. La RTE, référence médiatique au pays du trèfle, a par exemple titré sans réserve. “Trop rapide, trop soyeux, le Leinster est trop bon pour Toulouse.” Dans leurs colonnes, les hommes de Leo Cullen ont aussi été glorifiés, les Toulousains, eux, sont comparés à de simples “silhouettes rouges.” Le média irlandais décrit ainsi l’essai de Josh van der Flier à la 20e minute de jeu :

Des options à gauche et à droite, et même une tentative d'essai en solo, mais une fois que Johnny Sexton a repéré une silhouette rouge au-dessus de son épaule, il n'y avait pas vraiment de décision à prendre. Et encore fallait-il distinguer ce flou de l'un des sept défenseurs toulousains qui se concentrent sur l'ouvreur, qui venait de réaliser une feinte de passe incroyable. Un geste qui a embarqué autant de coéquipiers que d'adversaires. Josh van der Flier semblait encore peu susceptible de marquer un essai depuis cette position. Mais comme le joueur de l'année l'a fait toute la saison, il a excellé et marqué.

RESUME VIDEO. Toulouse encaisse 40 points au Leinster et laisse une 6e étoile s'envolerRESUME VIDEO. Toulouse encaisse 40 points au Leinster et laisse une 6e étoile s'envoler
Du côté de l’
Irish Examiner, c’est plutôt l’ailier James Lowe, auteur d’un doublé, qui est félicité. Le canard irlandais évoque un “James Lowe mène une vague bleue qui a submergé Toulouse.” Au travers de nombreuses métaphores aquatiques et marines, le média explique la manière dont le Stade Toulousain a pris la tasse du côté de l’Aviva. Pour eux, c’est bien l’intensité des Leinstermen qui a fait la différence. Mais derrière les joueurs, la ferveur du public aurait aussi porté les coéquipiers de Jonny Sexton : “Acclamé par la grande majorité des 42 076 spectateurs, l'Aviva Stadium est passé d'une mer de rouge à un océan de bleu en l’espace d’une semaine.” Cependant, les anglo-saxons n’hésitent pas, non plus, à saluer l’adversaire français : “Toulouse aurait pu venir totalement essorer à Dublin, compte tenu de leur effort épique pour vaincre le Munster une semaine plus tôt, mais ils se sont présentés avec un engagement admirable. [...] Pourtant, les 100 minutes de rugby d’il y a une semaine ont finalement rendu leur verdict alors que les joueurs toulousains commençaient à tomber de crampes et de fatigue.Toulouse a pris Lowe face au XV du Trèfle, Dupont, Leinster/Toulouse vu par TwitterToulouse a pris Lowe face au XV du Trèfle, Dupont, Leinster/Toulouse vu par Twitter

Plus neutre géographiquement, Rugby Pass a tout de même salué les Irlandais. Pour eux, le Leinster “a beaucoup trop prouvé sa valeur face aux champions toulousains.” L’intensité des Irlandais a également été la clé du match pour le média anglophone. Ce dernier livre d’ailleurs un papier centré sur la perception du match de la légende Sexton. Ils n’hésitent pas à évoquer l’amertume de l’ouvreur après une victoire pourtant de haut-standing. La “victoire salée” du joueur est due à sa mentalité, ce dernier ne cherche que les titres et rien d’autre. Le portrait de ce dernier au coup de sifflet final est raconté ainsi :

Le joueur du match Johnny Sexton n'a pas crié de joie en direction du toit de l'Aviva Stadium à la suite de la victoire du Leinster face à Toulouse en demi-finale de Champions Cup. Le demi vétéran avait inspiré son équipe à une confortable victoire 40-17, marquant 15 points avec sa botte et livrant une passe décisive pour deux des quatre essais. Cela signifiait que les champions en titre avaient été brillamment détrônés, leurs espoirs et ambitions de récolter leur sixième étoile lors de la finale du 28 mai à Marseille ont été réduite à néant par une journée ensoleillée à Dublin. Mais Sexton n'était pas enclin à se laisser à l’euphorie générée par le soutien bruyant du Leinster.[...] Sexton était conscient que le travail n'était pas encore terminé pour son Leinster. Il ne s'agissait que d'une demi-finale et les mauvais souvenirs persistent encore. La défaite en 2019 contre les Saracens à Newcastle reste encore dans son esprit.”

VIDEO. CHAMPIONS CUP. L'essai de 90m d'Antoine Dupont qui lance Toulouse face au Leinster !VIDEO. CHAMPIONS CUP. L'essai de 90m d'Antoine Dupont qui lance Toulouse face au Leinster !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    7021 points
  • il y a 1 an

La presse "étrangère" c'est juste celle du Royaume Uni... Rien qu'en Belgique ils s'en battent les ... frites... 😄 😄 😄

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News