PRONOSTICS. Champion, finaliste, équipes reléguées, la rédac se mouille
Toulouse va-t-il conserver son titre ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Top 14 reprend ses droits ce samedi. Le moment est donc venu pour la rédaction du Rugbynistère de se mouiller en donnant ses pronostics.

Erwan - Champion : La Rochelle

Bien heureux sera celui qui succèdera au Stade Toulousain ! L'histoire récente de ce bon vieux bout de bois nous a appris que rares sont les formations à réaliser un "back to back". Les Rouges et Noirs souffrant aussi d'un manque de profondeur à l'arrière. Dans cette optique, difficile de ne pas voir La Rochelle s'imposer cette année dans la course au titre. Malgré le départ de Jono Gibbes les Maritimes semblent bien armés. L'effectif ne devrait pas non plus être trop utilisé par l'encadrement du XV de France contrairement à plusieurs de ces concurrents. Pour celui qui l'accompagnera au Stade de France, je mettrais une pièce sur le Castres Olympique. Le départ de Jelonch ne devrait pas poser trop de problèmes. Mention spéciale au recrutement de haute volée du côté du Tarn ! De la même manière que pour La Rochelle, l'esprit de revanche du CO devrait aussi y jouer. Les coéquipiers de Gaëtan Barlot avaient fini la saison 2020/201 au pied du top 6.

Théo - Champion : Toulouse

Donner un pronostic du gagnant alors même que la saison n’a pas commencé ? Rien d’évident, hein ? Eh pourtant, sur la lignée de son exercice 2020/2021 tonitruant, Toulouse s’avance une nouvelle fois en grand favori du Top 14 ! S’il a perdu Cheslin Kolbe du jour au lendemain, que Jérôme Kaino a raccroché les crampons, le Stade pourra néanmoins s’appuyer sur une stabilité d’effectif très importante et les renforts d’éléments majeurs comme Anthony Jelonch et Tim Nanai-Williams. Alors que sa jeune génération a toujours la même faim de titres, les Rouges et Noirs partent donc à nouveau avec la faveur des pronostics selon moi. La finale, elle, pourrait les opposer cette année à une équipe du Racing et son groupe 5 étoiles, qui doit faire mieux que la saison passée. De l’autre côté de l’échiquier, plusieurs équipes devraient être à la lutte pour le maintien. Si les promus ont des effectifs plus alléchants que jamais cette année, Biarritz, confronté aux difficultés administratives que l’on connaît, pourrait ne pas tenir la cadence qu’une saison pleine. Surtout si l’un de ses hommes forts venait à se blesser. Cette année, je vois Brive avoir du mal à poursuivre sur la même force de caractère que les années précédentes… Les deux équipes devraient donc se partager les deux dernières places du Top 14. Reste à savoir dans quel ordre.

Alexis - Champion : Toulouse

Même si notre championnat est rempli d’équipes ultra-compétitives, composées de stars à chaque ligne, je ne vois pas comment le Brennus ne peut pas revenir soi au Stade Toulousain, soi à La Rochelle. Ce n’est pas très original, je le conçois, mais ces deux équipes m’ont l’air tellement au-dessus des autres que je pense qu’elles seront encore au rendez-vous. Je vais même plus loin en pensant que la finale de cette année sera un remake de celle de la saison précédente ! L’hégémonie de ces deux formations n’est pour moi pas prête de se terminer et leurs affrontements seront de plus en plus serrés. Et si je devais choisir le champion, je miserais tout de même une pièce sur les Toulousains. Malheureusement pour les Maritimes, je pense que les hommes d’Ugo Mola sont loin d’être rassasiés et feront tout pour ajouter une ligne de plus au palmarès du Stade. L’expérience pourra de nouveau faire la différence, tant le niveau entre les deux équipes est proche. En ce qui concerne les relégations, je pense que les Biarrots finiront bon dernier. Malgré leur bon recrutement, je pense qu’ils restent moins armés que les autres écuries. Et comme si cela ne suffisait pas, les tensions autour d’une éventuelle délocalisation ne peuvent qu’empirer la chose. Il en va de même pour l’autre promu, Perpignan, que je vois malheureusement occuper l’avant-dernière place du championnat, synonyme de barrage. En effet, les équipes déjà en place en top 14 comme Pau et Brive me semblent plus aptes à se maintenir, d’autant que leurs recrutements sont très ambitieux.

Louis - Champion : La Rochelle

Difficile de se projeter, les dynamiques en juin seront certainement différentes par rapport à ce début de saison. Cependant, on devrait retrouver des habitués de ces phases finales. Je vois pourquoi pas La Rochelle enfin conjurer le mauvais sort, se surpasser lors de ces fameux « plays-offs » et enfin décrocher un Brennus. Contre qui ? Là est toute la question. Toulouse sera encore prêt et aura une armada redoutable. Tout comme le Racing qui aura peut être enfin appris des erreurs de ces dernières années. Ou alors des « surprises » comme le Stade Français qui a réalisé un très joli recrutement ou l’UBB qui sera à n’en pas douter au rendez-vous. S’il faut trancher, je verrai pourquoi pas La Rochelle champion, s’imposer face au Racing en finale.

Concernant les relégués, je pense que Perpignan saura se maintenir. Les Catalans ont appris après leur montée de 2018 et pourront surfer sur la vague du titre et s’appuyer sur un recrutement ambitieux. Bien qu’il soit toujours difficile d’aller jouer là-bas, je vois Brive finir dernier. Les Coujoux ,malgré une saison plus qu’honorable, ne semblent pas s’être autant renforcés que leurs concurrents au maintien. Pour la treizième place, cela se jouera sûrement entre Biarritz et Pau. Le BO fort d’un recrutement ambitieux connaît cependant des turbulences en interne alors que Pau a l’avantage d’évoluer en Top 14 depuis plusieurs saisons. Je vois les Palois dans un duel accroché, à l’instar de la saison dernière avec Bayonne, décrocher la douzième place, Biarritz passant par la case barrage.

Thibault - Champion : Clermont

Toulouse, la Rochelle, le Racing 92 voire l'UBB, on semble oublier une équipe dans cette équation : Clermont. L'ASM possède l'un des plus beaux effectifs du championnat avec une belle profondeur de banc. Le groupe a très peu changé par rapport à l'an dernier et il s'est même renforcé avec Hanrahan et Lavanini. Cependant, la formation avait besoin de nouveauté pour retrouver les sommets. L'arrivée de Jono Gibbes à la place Franck Azéma devrait donner le coup de boost nécessaire à Clermont pour aller jusqu'au bout. Il connaît la maison et a mené le Stade Rochelais jusqu'à deux finales l'an passé. Il sait donc comment faire. J'imagine bien une finale Stade Toulousain vs Clermont, et des Auvergnats priver les hommes d'Ugo Mola d'un back to back. En queue de peloton, Brive semble parti pour une saison galère avec le promu biarrot. Deux formations qui possèdent de bons éléments mais manquent de profondeur de banc pour tenir toute la saison.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    25190 points
  • il y a 1 mois

Après 5 journées, Perpignan aura joué à Brive et reçu Pau et Biarritz, le ton de la saison sera donné avec ces 3 matches.

Difficile de pronostiquer , c'est évident ... J'attends de voir La Rochelle sans Gibbes et Patat, ( et avec Ryan un entraîneur néophyte irlandais ) et voir le jeu qu'ils proposent. On ne sait jamais vraiment finalement ce qui fait la force d'une équipe (voir Collazo sans Garbajosa puis avec Garbajosa ...) Quand à Gibbes je vois plutôt une bonne saison mais de là à reconstruire le jeu de l'ASM en quelques mois et devenir champion sur la première année ce serait un exploit. La saison prochaine oui. Le Racing , le ST restent à mon sens les valeurs sûres. Avec en outsiders sérieux le SF (Quesada est toujours à prendre au sérieux ...) , le CO qui ne lâche rien, et la section paloise du fait de la présence de Piquerronies, entraîneur de grande qualité, même s'il faudra qu'il s'adapte au top 14, et l'UBB. Pour la descente, la saison a déjà pas très bien commencé pour le BO... Avec cette ambiance ça va être dur...

que disait la rédaction l'année passée à la même époque?

  • dan0x
    7636 points
  • il y a 1 mois

Elle est à combien la cote d'une finale entre Biarritz et Perpignan ??

@dan0x

Avec les matchs de Biarritz à Lille, la côte d'Opale n'est pas tellement loin... Quant à la côte Vermeille du côté de Perpi ....

  • oc
    14166 points
  • il y a 1 mois

La rédac se mouille mais y'en a deux qui se trempent ,
ou se trompent ( de Totor ) ?

  • Revahn
    20336 points
  • il y a 1 mois

Les différents points de vue se valent ...
Perso, je vois bien Clermont en finale et Biarritz surprendre !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News