PRO D2. Le SU Agen va-t-il réussir à faire revenir tous ses anciens hommes forts ?
Comme Antoine Erbani, d'autres anciens cadres du SUA pourrait y revenir dès l'an prochain.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le club agenais aimerait faire revenir des anciens de la maison pour bâtir leur nouveau projet autour d'eux. Pour certains, les choses semblent en bonne voie.

Bon gré, mal gré, le SU Agen est en train de retrouver quelques certitudes depuis l'arrivée au club de Bernard Goutta, entouré de Christophe Deylaud comme entraîneur. Depuis le début de l'année, le club du 47 n'a perdu que 2 matchs sur 6, tenant au passage en échec un cador comme Bayonne ou glanant sa première victoire à l'extérieur de la saison, à Narbonne. Résultat, son manager s'étant engagé sur le long terme (2025), un projet semble se dessiner à Agen, autour de l'ancien entraîneur des avants clermontois. Et alors qu'un garçon comme Sonatane Takulua vient de s'engager, ou que Martin Devergie a peut-être une chance de rester l'an prochain, le club a opté pour une stratégie qui pourrait donner du baume au coeur aux supporters : faire revenir les anciens. 

RUGBY. RUGBY. Ces joueurs passés par Agen qui brillent désormais ailleursRUGBY. RUGBY. Ces joueurs passés par Agen qui brillent désormais ailleurs

"On a besoin de se renforcer, c’est une évidence. Notamment avec des joueurs avec de l’expérience et un certain vécu au plus haut niveau. Et pourquoi pas dans ce club avec leur histoire et leur culture. Il est évident qu’on peut construire à travers le terroir. Ça peut être bon. Avec des profils revanchards, c’est ce qu’on veut aussi. Pour le moment, rien n’est fait, rien n’est signé. Mais des contacts ont été pris", assurait Goutta à la Dépêche. Parmi les noms évoqués, Pierre Fouyssac, Antoine Erbani ou Alexi Balès. Partis ces dernières années rejoindre de plus grosses écuries, ils n'ont que très peu de temps de jeu en Top 14 aujourd'hui. Pourtant, ils feraient probablement une très bonne rampe de lancement pour un club qui sort de 18 mois de résultats sportifs cataclysmiques et actuellement englué à la 12ème place de ProD2. Pour le premier nommé, qui a prolongé son contrat au Stade Toulousain récemment, l'éventualité de le voir revenir semble compromise. Malgré ses nombreuses blessures depuis son arrivée en 2018, le club de la ville rose ne semble pas disposé à le laisser partir, son réservoir au poste de centre n'étant pas démentiel.

Top 14. Paul Graou, LA recrue qu'il fallait à Toulouse en doublure d'Antoine Dupont ?Top 14. Paul Graou, LA recrue qu'il fallait à Toulouse en doublure d'Antoine Dupont ?

Pour Balès en revanche, les Rouges et Noirs pourraient se montrer beaucoup plus réceptifs. En effet, son année de contrat supplémentaire ayant été activée tacitement et Graou arrivant au club, il pourrait y avoir embouteillage à la mêlée à Toulouse l'an prochain. En ce sens, les clubs haut-garonnais et lot-et-garonnais pourraient trouver un d'accord pour que le numéro 9 de 31 ans retrouve le SUA dès la fin de saison. C'est en tout cas ce qu'annonce le Midi Olympique ce vendredi. Selon le bi-hebdomadaire, la venue d'Erbani serait en bonne voie également. Peu utilisé à Biarritz (7 matchs de Top 14, 2 titularisations), l'ancien capitaine du SUA serait naturellement tenté de retrouver des couleurs dans son club de coeur, même s'il devra d'abord être libéré de sa dernière année de contrat sur la côte basque. Même histoire pour le pilier de 33 ans Arthur Joly, contacté par Agen mais engagé jusqu'en 2023 avec l'USAP.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

S'ils pouvait faire revenir tous les joueurs récemment formés au SUA , ça ferait une sacrée équipe !! (Ebani, Tanga, Fouyssac, Miquel, Hériteau, etc ...etc ...

( Haaa, la période Sella - Mothe au centre !!... Quel talent ....)

  • dusqual
    34953 points
  • il y a 2 mois
@Jacques-Tati-en-EDF

ouiiii...
alors en effet, ce serait un sacré 15 de départ, malheureusement, le sua ne va pas pouvoir s'aligner financièrement pour ceux qui carburent.
par contre, comme le fait remarquer l'article, certains anciens agenais sont allés s'enterrer dans des clubs qui ne les font pas jouer des masses.
erbani en est le parfait exemple: à agen c'était un cadre avec une moyenne sur les 3 dernières années de 20 titularisation par saison, à pau c'était 8.
balès n'a jamais été aussi bon que quand il y jouait, depuis, il tire la bourre avec des caïds et souffre la comparaison.

@dusqual

Oui, Erbani, Fouyssac, Bales, Marchois je crois, ... 6 ou 7 retours et l'équipe pourrait aussi redevenir attractive. Mais ils manquent en effet de budget.

Ca s'appelle la barre de faire !
Mais, la barre de faire quoi ?
La barre de faire tout !
Shen, t'as un autre muscle qui s'énerve tout à coup dans ce secteur !
Katia, démonstration !

  • dusqual
    34953 points
  • il y a 2 mois
@loufenec

aaah la barre de faire... un grand moment

Mais vont-ils faire pas revenir à faire revenir ses anciens hommes forts ?

@Team Viscères

Tiens! J'ai eu une pensée pour toi dans l'article sur Fickou... 😉

@Team Viscères

Hommes forts à tout faire?

Perso, j'aurais dit, tant qu'à faire: "Agen va-t-il faire parvenir à faire revenir pour faire ressurgir son savoir-faire de cette affaire? Tout reste à faire faire!"
Et ça me rappelle cette "maxime" de je ne sais plus qui (Coluche?): "je ne veux pas le pouvoir pour le pouvoir mais le pouvoir pour pouvoir pouvoir!"

@lebonbernieCGunther

Faut un sacré pouvoir pour pouvoir avoir ce pouvoir de pouvoir pouvoir.

@Jacques-Tati-en-EDF

C'est tristement d'actualité...

@lebonbernieCGunther

En effet...

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
Transferts
News
Vidéos