Pourquoi Massy travaille si bien en école de rugby ? [Vidéo]
Massy et son école de rugby sont depuis longtemps réputés.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Massy a vu des joueurs internationaux sortir de son école de rugby et de sa formation. Mais comment l'école de rugby du club de la région parisienne travaille si bien ?

Le Rugby Club Massy Essonne, fondé en 1971, évolue aujourd'hui en Pro D2. Durant des années, ils ont vu leur formation faire des miracles en sortant d'excellents joueurs. Romain Millo-Chusky, Grégory LamboleyMathieu Bastareaud ou plus récemment Yacouba Camara ou Judicaël Cancoriet. Mais comment une seule école de rugby peut sortir autant de joueurs, là où d'autres peinent à alimenter leurs équipes séniors. Uriel Jego, responsable des moins de 12 ans nous parle de cette école de rugby de 260 licenciés, dont 80 sur la catégorie M12.

Combien de victoires et de défaites cette année ?

Le bilan comptable c'est 80 victoires, 7 nuls et 3 défaites. 526 essais marqués et 51 essais encaissés. Il n'y a pas de titre en M12, nous avons gagné 6 tournois sur 8. Un peu moins bien que les 2 générations précédentes mais tout de même remarquable pour une génération plus modeste physiquement et surtout quand on sait qu'on n'a pas été épargné par les blessures en fin de saison (jusqu'à 7 joueurs absents) et qu'on a volontairement surclassé toute la saison notre meilleur joueur en minime qui, au passage, marque la transformation du titre de champion de France à Toulouse ! Pour les gamins ces résultats sont importants car ils ont la compétition en eux mais évidemment pour nous, éducateurs, ce n'est pas la finalité. Nous sommes très sensible à ce qu'ils aiment et comprennent notre sport, qu'ils progressent dans le vivre ensemble et qu'ils soient attaché à l'identité de notre club.

Vous avez joué avec des règles aménagées FFR cette année ?

Les nouvelles règles sont très formatrices pour nos équipes 2 et 3 mais pas assez exigeantes pour notre équipe 1 donc on a jonglé entre ce qui nous était imposé et ce qu'on estime être judicieux en terme de formation.

Pourquoi les règles ne sont pas assez formatrices pour l'équipe première ?

Les nouvelles règles sont axées sur le jeu debout et c'est très bien mais ce n'est qu'une facette du jeu. Pour jouer dans la défense, à moins de marquer en première main, il faut être capable de conserver la balle puis de destabiliser le 1er rideau or ce n'est pas qu'une histoire de duel, ça implique une réelle intelligence collective car un surnombre et une égalité numérique ça ne se négocie pas pareil, le jeu sans ballon prend alors toute son importance. Jusqu'en janvier nous ne pouvons jouer qu'en effectif réduit (5 vs 5sans ruck) puis ensuite la pratique de référence est autorisée (10 vs 10). Cette approche qui tend à dire que les phases de conservation c'est mal et le jeu debout c'est bien est surement un bon outils de communication mais c'est trop simpliste pour répondre aux attentes de notre équipe 1, donc sans occulter le jeu debout on a favorisé le jeu à 10. Mais bon il faut tout de même reconnaitre que les formes de jeu proposées ont été vertueuses et très appréciées par nos équipes 2 et 3. 

Pourquoi Massy travaille si bien en école de rugby ?

Avant tout parce que Massy est composé à tous les étages d'éducateurs/entraineurs qui ont foi en la formation. Il y a une interraction entre tous les intervenants de ce club qui est fabuleuse d'un point de vue humain et nos responsables sportifs sont garants de ce liant, ça permet d'avancer malgré des moyens financiers qui ne font pas forcément rêver beacucoup de nos concurents. Plus spécifiquement sur l'école de rugby il faut souligner le boulot de détection fait dans les écoles, nous avons un réservoir incroyable à portée de main. Ces gamins nous les confrontons rapidement à ce qui ce fait de mieux en France. Des clubs comme Grenoble, l'ASM, Colomiers, La Rochelle, Toulouse, Montpellier, Hyères, Tournefeuille... font un travail admirable en terme de formation, c'est très instructif de mettre notre jeu à l'épreuve face à ces écuries. Et puis la réputation joue en notre faveur, le club est attractif et chaque année des forts potentiels de la région viennent toquer à notre porte attiré par notre projet de formation. Mais on parle là de nos équipes fanions, nous sommes également très fier d'accompagner nos gamins au potentiel plus modeste qui trouvent dans le rugby à Massy un épanouissement précieux dans leur construction sociale.

Les jeunes de Massy et leur saison plus que réussie (crédit vidéo : Rugby Club Massy Essonne)

Les éducateurs sont nombreux et formés ?

Nous avons un responsable d'école de rugby qui supervise les responsables de catégorie. En M12 il y avait cette saison 10 éducateurs aux profils très variés (joueurs Espoirs et Crabos, anciens joueurs du clubs et des pièces rapportés). Tous les éducateurs ne sont pas présents en même temps mais tous participent à la formation de nos 3 groupes, le staff est soucieux de l'ensemble de la catégorie pas juste de son équipe fanion. Les éducateurs les plus concernés sont bien sûr diplômé ou en formation (Brevet Fédéraux). C'est important également de souligné l'implication des parents bénévoles qui sont les travailleurs de l'ombre indispensables à la réussite de notre projet, sans eux nous n'aurions qu'une dimension régionale.

Vous êtes implanté dans le milieu scolaire ?

On a des membres actifs du club salariés par la mairie qui sont responsables de ce boulot. Massy leur doit beaucoup. La FFR ne se trompe pas quand elle dit qu'il faut aller chercher les gamins dans les écoles. Aux clubs ensuite de bien les former !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • lau1
    12488 points
  • il y a 1 an

A la base ils se servent chez les petits d'à côté depuis des années.

Les écoles de rugby en ile de france c'est soit un petit club qui tente de survivre un gros club qui peut se permettre d'avoir quelques éducateurs de niveau correct.

Ou les gros comme massy, stade français et le racing qui peuvent payer les jeunes du centre de formation pour encadrer les mômes.

Pour pratiquement tout les clubs c'est la misère.

@lau1

Est ce vraiment le cas ? Le club de Massy ne prouve t il pas la nécessité de lier le social éducatif et le rugby ?



Leur hégémonie semble bien plus être un fruit récolté de leur formation et donc du vivier que de l'argent.



Ps: Pas besoin de publier 5 fois le même commentaire 🤔

  • Jacq4y
    291 points
  • il y a 1 an

C'est vraiment pas possible de relire les articles ? Toutes ces fautes ça pique les yeux au bout d'un moment...
Sinon à Massy ils ont d'abord la chance que la mairie les soutienne, c'est pas le cas partout. Et surtout ils ont compris que les jeunes c'est le plus important, dès l'école de rugby, et ça c'est plutôt rare. En général en France le plus important pour les dirigeants c'est l'équipe Senior, puis éventuellement les juniors, les cadets... et parfois les M14. En dessous c'est garderie avec une qualité d'éducateurs assez inégale, voire parfois basse, sans manquer de respect aux parents qui se dévouent pour encadrer : être éducateur ça s'apprend et au départ c'est une vocation. C'est pas de la garderie ou l'expression de la frustration de bénévoles qui n'ont parfois pas joué au rugby.

@Jacq4y

Oui merci de ta remarque. C'est vrai que la relecture les pieds dans la piscine laisse à désirer 😉

Ce n'est un reportage ni sur la formation en EDR, ni sur la formation en EDR à Massy, ni-mm sur la formation en EDR à Massy sur une catégorie d'âge mais un focus sur une équipe "Elite" de moins de 12 ans. J'imagine qu'un parent certainement bien impliqué s'est fendu d'une vidéo (en occultant soigneusement les "quelques" défaites) faisant sensiblement plus la promotion d'un cercle restreint de gamins que de la pratique en général Ovale à Massy. C'est dommage car Massy c'est un peu plus que ça. J'avoue ètre qq peu surpris aussi de la tournure que prend l'Itw où on parle d'abord de statistiques, où on envisage une formation différenciée selon que l'on cause de la "Une" (je hais cette formulation quand on parle de pré-ados) ou des "autres". Ce que Massy produit depuis des années tant en matière de Formation que de lien social est formidable. Je ne trouve pas vraiment ça, ni à travers le propos de l'interwievé ni à travers les images....

Toutes les tares de la formation française résumées dans cette interview. Compétition, sélection, détection basées sur le physique, etc... pour des u12!

En gros, quand toute la communauté d'un club s'implique pour le bien commun et partage les mêmes valeurs, ça fonctionne ? Merci Massy de rappeler que la recette est si simple !

Au delà des victoires et des réussites, qui sont pour moi anecdotiques, les chiffres intéressants sont le nombre d'éducateurs et aussi celui de parents. Félicitations à eux pour leurs efforts ! C'est vraiment grâce à eux que tant d'enfants se font plaisir à jouer ensemble chaque semaine et apprendre les valeurs du rugby©. Il faut cultiver cette communauté, c'est la clé de la réussite pour tout club.

Massy semble avoir quand même une très bonne organisation interne avec une stratégie sportive claire, des responsabilités partagées et une communication efficace. Ça me fait penser à l'Ajax au football (lire l'édition spéciale de So Foot) qui a une culture à part entière autour du beau jeu et du plaisir des gamins. Ça serait intéressant d'approfondir leur modèle pour aider d'autres clubs à s'en inspirer.

Merci aussi pour cet article !

PS : Quand la liste d'opposition présentera-t'elle un projet pour la formation ? La Belgique au football peut être un excellent modèle qui semble s'accorder avec le projet actuel de la FFR (Le Temps, La révolution belge, disponible en ligne).

Parce que mini club, mini prix, mais il fait le massymum...

"Pourquoi Massy travaille si bien en école de rugby ?"
Pour gagner des bons points ?
Massy est un club en tous points remarquable et admirable pour son travail de formation, reconnu de tous. Hélas, pas de milliardaires mécènes, qui sont bien contents d'en profiter mais pour autant ne lui donnent pas les moyens financiers de subsister dans le rugby pro. Les indemnités de club formateur sont loin d'être suffisantes, pitêt pourrait-on se tourner aussi vers les joueurs, par exemple à partir d'un certain niveau de revenu du joueur formé au club, instituer un prélèvement au profit du club formateur. Pas sûr que Provale trouverait ça bien.
Sur le sourire du jour : un truc efficace pour faire gagner les filles au tennis :
https://lelinzhou.blogspot.com/2019/08/le-sourire-du-4-juillet.html

comme il dit, la détection, avec un réservoir aussi monstrueux, fait une grosse partie du taf. le reste, c'est simplement plein de gens impliqués, comme souvent. alors forcément avec la proportion que ça prend en région parisienne, bien sur, les moyens humains paraissent énormes mais il faut aussi gérer un paquet de mômes...

Article intéressant, rappelant que le rugby c'est d'abord la formation.

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 1 an

Hôtel rugby massy, c'est pas du gateau

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos