OFFICIEL. Révolution dans le rugby : World Rugby approuve le principe du droit de naissance
Cet amendement de World Rugby pourrait avoir un énorme impact.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce mercredi, le Conseil de World Rugby a approuvé un amendement au règlement 8 régissant la représentation des équipes nationales

C'est une décision qui pourrait changer le rugby tel qu'on le connaît aujourd'hui. Et surtout, qui devrait aider certaines nations à progresser. Ce mercredi, le Conseil de World Rugby a approuvé un amendement au règlement 8 régissant la représentation des équipes nationales. À partir du 1er janvier 2022, un joueur international pourra changer de fédération, sous réserve de démontrer un lien étroit et crédible avec la nouvelle fédération par le biais du droit de naissance. Et ce, pour une seule et unique fois dans sa carrière. Ce changement sera régi par plusieurs critères :

  • Le joueur doit se retirer du rugby international pendant 36 mois
  • Le joueur doit soit être né dans le pays de la fédération dans laquelle il souhaite être transféré, soit avoir un parent ou un grand-parent né dans ce pays.
  • Selon les critères révisés du Règlement 8, un joueur ne peut changer de fédération qu'une seule fois et chaque cas sera soumis à l'approbation de la Commission des Règlements de World Rugby afin de préserver l'intégrité

Un changement historique qui va notamment permettre aux nations du Pacifique de pouvoir accueillir dans leurs rangs des joueurs qui auraient par exemple joué avec les All Blacks comme Fekitoa ou Piutau ou encore l'Angleterre comme les frères Vunipola. "Nous pensons que c'est la manière la plus équitable de mettre en œuvre un changement progressif qui donne la priorité aux joueurs tout en ayant le potentiel de soutenir un rugby international masculin et féminin en pleine croissance et de plus en plus compétitif", a commenté Sir Bill Beaumont, président de World Rugby sur le site de la fédération internationale.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour moi c'est du foutage de gueule. Ce sont bien sûr les grosses nations qui vont piller les petites et non l'inverse. On voit bien les intérêts ces ripoux qui dirigent WR

  • Pianto
    41678 points
  • il y a 1 semaine
@Cochondanslemais65

ça existe dans les deux sens...
On récupère bien des sudafs dont les boks n'ont pas voulu...
Il y a des néo-zélandais dans les équipes d'Ecosse, du Pays de Galles, d'Irlande,
Il y a des français dans les équipes d'Espagne, du Portugal, de l'Algérie, etc.

36 mois ... 3 ans c'est une demi mesure. Une saison aurait suffit. Les Blacks et les Australien usent et abusent de ces joueurs qui parfois ne sont plus internationaux à 26 ou 27 ans... Il pourraient être utiles a leurs pays d'origine. A 34 ou 35 ans ils risques juste de pendre la place d'un jeune. Le rugby Mondial se joue à 8 équipes... Dommage

  • Desman
    1182 points
  • il y a 1 semaine
@p.coutin

Au contraire 3 ans c'est même un peu court je trouve. 5 ans ça m'aurait paru mieux, a peu près la moitié d'une carrière, ça eviterait les nationalisations de complaisance.

  • gjc
    9425 points
  • il y a 1 semaine
@p.coutin

Une saison c'est court, ce serait trop facile de débaucher un joueur actif dans une autre sélection et il pourrait y avoir des abus. Je pense moins aux iliens qu'à l'Angleterre ou l'AfSud qui pourraient déstabiliser d'autres sélections.

3 ans ça rend la concurrence pour ces joueurs moins brutale, tout en laissant aux iliens un joli vivier potentiel (Piutau, Sopoaga, Fekitoa, etc).

  • Timmaman
    19587 points
  • il y a 1 semaine
@p.coutin

Non une saison aurait ouvert à trop d'abus.

@Timmaman

Bof de quoi veux tu que les Tonga, Samoa et Fidgi abusent ? Ils ont pas un rond, viennent travailler en Europe ou en Australie / NZ pour envoyer l'argent au pays, une sélection en Angleterre sera toujours plus lucrative que 50 aux Fidgi... Pour l'instant la situation est trop a l'avantage des pays riches. Il faudrait d'abord rééquilibrer et puis après, même règles pour tout le monde. En rugby il y a 5 pays qui peuvent prétendre a gagner le CDM et tu la gagne en gagnant 4 matchs... ça fait un peu petit. J'adorerais voire une vraie équipe des Fidgi, capable d'emmerder un peu les grands...

  • Pianto
    41678 points
  • il y a 1 semaine

ça va dans le bon sens mais, les frères Vunipola, par exemple, s'il faut qu'ils n'aient reçu aucune sélection pendant 3 ans, dans la mesure où ils ont la trentaine (29 et 30), ça reporte à assez vieux.

Je pense que ça pourra surtout concerner des mecs qui auront été sélectionnés en début de carrière avant de connaitre un "trou". Sinon, des mecs avec une double nationalité et qui iront faire une fin de carrière dans un petit pays de rugby.
Dans les deux cas, c'est une bonne nouvelle pour les nations qui n'ont pas un gros vivier de rugbymen qui pourraient récupérer quelques papas (je pense à des pays africains, des espagnols, des portugais, des belges, etc. pour ce qui concerne les internationaux français...)

@Pianto

Ça me dérange un peu quand même cette idée de récupérer les joueurs en fin de carrière, une fois leur prime derrière eux, j'y trouve un petit côté "par défaut" qui me mets mal à l'aise, on parle là de représenter une nation, quand-même ça n'est pas anodin, c'est un choix important dans une carrière je trouve, il ne faudrait pas que certains joueurs le galvaudent en se disant "c'est pas grave si je ne perce pas avec les All Blacks/Wallabies/Bleus/XV de la Rose ou autre nation majeure, je pourrais me rabattre sur [nation du Tier 2 ou en-dessous]", je trouverais ça dommage de voir des mecs qui ne donnent pas tout pour s'imposer en sélection parce qu'ils ont une "roue de secours" à côté.

Par rapport aux noms que je vois dans l'article et dans les coms (Vunipola, Fekitoa, Piutau, Parra, Camara), ces mecs là ont certes connu des succès variables en sélection, mais ont tous eu des vraies carrières internationales.

Là où le règlement peut être intéressant c'est pour des mecs qui ont joué 2-3 fois avec une sélection majeure et qui ont été "mis de côté" ensuite et qui peuvent se sentir lésés. Mais à ce moment là ce qu'il aurait fallu faire, que je trouve plus pertinent que 3 ans de retrait du rugby international, ça aurait été un nombre limite de sélections (genre 5 un truc comme ça) en-dessous duquel le joueur peut encore changer d'équipe. À mes yeux il y aurait beaucoup moins de "dérives" avec ça, que ça soit de joueurs qui savent à l'avance qu'ils ont une roue de secours s'ils finissent par se faire devancer par la concurrence au bout d'un certain temps (ce qui est le jeu du sport de haut niveau), ou de fédérations qui sélectionnent un joueur pour le "garder sous le coude".

@Pianto

je ne comprend pas l'intérêt des 3 ans a part une facon de garder un avantage sur les "petites" nations qui pourraient venir faire chier les "grandes"

@Pianto

Oui je suis de ton avis, ça va dans le bon sens. Il faudra quand même surveiller au fil du temps qu'il n'y ait pas quelques dérives mercantiles, notamment avec des fédérations qui prennent les joueurs sous contrat.

  • Timmaman
    19587 points
  • il y a 1 semaine
@Pianto

Je me demandais qui était concerné parmi les anciens internationaux français encore en activité, ça serait intéressant de voir ça. J'en ai pas en tête...

@Timmaman

Je pense qu'on veut tous voir Parra en 2023 mener le Portugal en 1/4.

@Timmaman

Kockott mais il arrete, camara au plus tard en novembre prochain vu qu'il a jamais ete selectionne par galthie, apres pour la plupart des francais ce serait aller jouer des matchs d'un niveau assez faible, au max le 6 nations b donc pas sur que ca les interesse beaucoup. Je pense que ca va surtout concerner les internationaux neo z et australiens avec les pays du pacifique et eventuellement ecosse pays de galles irlande

  • Timmaman
    19587 points
  • il y a 1 semaine
@Yionel ma star

Camara a été appelé en début de liste pour l'ANC l'an dernier, pas sûr que ça corresponde au "36 mois de retrait du rugby international"
Entre jouer pour la nation de tes parents en 6 nations B ou pour une "petite nation" qui potentiellement peut jouer la CDM ou ne pas jouer du tout le choix est vite fait je pense...

@Timmaman

Camara a ete appele mais n'a pas joue, apres je sais pas quel va etre le critere. Le probleme c'est que c'est pas jouer avec une petite equipe ou ne pas jouer, c'est aussi potentiellement manquer des matchs avec ton club et prendre le risque de voir ton temps de jeu en club diminuer a cause de ces absences

@Timmaman

Nakaitaci peut-être ?

  • Timmaman
    19587 points
  • il y a 1 semaine
@Fufu Brindacier

Ouais peut-être, après les Fidjiens sont pas à poil à l'aile.

@Timmaman

Oui c'est sûr, mais parmi les internationaux encore en activité mais nés à l'étranger je ne sais pas qui il y a d'autre... C'est au moins un exemple éligible.

  • Pianto
    41678 points
  • il y a 1 semaine
@Fufu Brindacier

Il y a aussi ceux dont un parent ou un grand-parent est né à l'étranger.
Avec au moins un grand parent né à l'étranger, c'est un français sur quatre.

Sofiane Guitoune, Rabah Slimani, Kylian Hamdaoui, pourraient rejoindre Saïd Hireche en équipe d'Algérie, Fulgence Ouedraogo le Burkina-Faso, Eddy Ben Arous le Nigéria, et sûrement beaucoup d'autres...

Je ne dis pas que ça les intéresse sportivement mais en fin de carrière si on te propose une pige, un tournoi pour aider le développement du rugby dans le pays de tes ancêtres, ça peut intéresser des gens pour l'expérience et un retour aux racines...

Raka devrait pas tarder à être éligible pour les fidjis aussi...

@Pianto

Gomes sa aussi. Raka a eu une selection y'a un an

  • Desman
    1182 points
  • il y a 1 semaine

Bof, on se rapproche du foot et autres sports business et de leurs dérives... Les génies de World Rugby sont en train de dénaturer ce sport. Au rugby on représente le pays dans lequel on est licencié, on vit, on travaille, on paie ses impôts, on élève ses enfants... C'est très moderne comme vision, beaucoup plus que l'histoire du bout de papier qu'on reçoit à la naissance (comme disait tonton Georges les imbéciles heureux qui sont nés quelque part) et beaucoup plus que l'histoire du grand-parent né en Ecosse ou en Irlande, n'est ce-pas messieurs les NéoZed qui arrivent pas à jouer pour les Blacks ?

  • oc
    16929 points
  • il y a 1 semaine
@Desman

Certes , le bout de papier en lui-même ne représente pas une valeur fondamentale ;
mais l'aspiration profonde de tout un chacun ,son attachement spirituel ou viscéral ; n'en déplaise à tonton Georges ...

  • Desman
    1182 points
  • il y a 1 semaine
@oc

@oc Justement. Geroges est certes plus universaliste que moi, mais il reste mal compris je pense, le sens que je voulais souligner c'est que chacun est libre de choisir son "terroir" et son attachement spirituel, ça peut être là ou tu es né, là oû tu as grandi, là oû tu as fait tes études, là oû tu as rencontré ta femme ou autre... Pourquoi se limiter à la première option ?

@Desman

Non ca existait deja, regarde l'equipe d'espagne avec rouet et rubio, l'ecosse qui est allee chercher maitland ou le pays de galles moriarty. Jouer pour un autre pays que ce soit celui de ses parents ou celui ou on s'est installe, ca existe dans tous les sports et depuis un moment, je vois donc pas en quoi la dessus on se rapproche du foot, d'autant plus que cette regle n'existe pas au foot

  • Desman
    1182 points
  • il y a 1 semaine
@Yionel ma star

Concernant Maitland, c'est le sens de ma dernière phrase. 😉

@Desman

je suis complétement d'accord avec cela. Georges en effet l'a tellement bien dit Je mettrais 10 pouces verts à ton commentaire si je pouvais.

  • oc
    16929 points
  • il y a 1 semaine
@Guilhem34

Georges , dont je pourrais presque me gausser d'être fan , n'as pas émis pire ineptie ,
dans l'ensemble de son oeuvre .
Ne comprenant évidement pas l'attrait du local pour la connaissance de son terroir ,
de son biotope plus justement ., le portrait archaique des villageois par le premier BoBo de FRANCE a fait long feu ... et la ruralité itou !

@oc

En quoi est-ce inepte de trouver ridicule d’être fier de quelque chose pour lequel on est pour rien ?
Avoir un attachement au lieu d’où l’on vient, soit ! Mais être fier d’être né quelque part, je trouve ça ridicule aussi. C’est autant valable pour les ruraux que pour les urbains. C’est comme être fier d’être né à cette époque, on y est pour rien : quelle fierté peut-on vraiment en tirer ?

  • Desman
    1182 points
  • il y a 1 semaine
@Math yeux Jah l’ibère

Oui il faut bien séparer l'idée d'être attaché à sa terre, de celle d'en être fier, surtout sans raison. C'est la nuance qui manquait dans mon commentaire 😉

  • oc
    16929 points
  • il y a 1 semaine
@Math yeux Jah l’ibère

Il est inepte de trouver ridicule quelque chose que l'on ne comprend pas , tout simplement .Quant à évaluer la fierté toute relative que l'on peut tirer d'un fait du hasard , je ne m'y risquerai pas , en tant qu'imbécile , je me contente d'être heureux ou d'essayer de l'être .

Ce que je sais , c'est que n'importe où sur la terre , les autochtones furent les garants
empiriques de l'adéquation entre leur tènement et leur culture , c'est le socle du développement des sociétés humaines ; Le visiteur n'est pas forcement un intru mais un passager , voire un invité .(hors conflit , ça va sans dire ) pas un observateur narquois qui n'apporte aucune eau au moulin des ploucs qui oeuvrent sur place .
En gros BRASSENS a inventé le touriste .

@oc

Peut-être que nous comprenons différemment le sens de cette chanson : je n’y ai jamais perçu de condescendance à l’égard des ruraux.
Et pour moi la différence est grande entre attachement à sa terre et fierté d’en être.
S’il te plaît, ne va pas croire que je te prends pour un imbécile : j’en suis loin (ou alors je me mets dans le même sac).
Je ne comprends pas comment tu arrives à la conclusion que Brassens a inventé le touriste (terme que je vois négativement, comme toi apparemment).

  • oc
    16929 points
  • il y a 1 semaine
@Math yeux Jah l’ibère

Pour ce qui est de l'imbécile (heureux ) que je suis ,, c' est une auto-proclamation .
Je ne te vois pas être un gars méprisant , et c'est une des raisons pour lesquelles j'ai
eu plaisir à échanger plusieurs fois avec toi .
Pour le reste , même si je relativise la caricature du faf belliqueux dans le texte , il n'en reste pas moins l'amalgame grossier avec la généralité des populations villageoises .
Un gars "du cru et du terroir " n'est pas forcément un porteur de cocarde , au sens fanatique du terme , et la démonstration de tonton ici nous emmène progressivement vers une extrapolation malheureuse . Mais rien de plus normal . Georges avait un vieux contentieux avec le terrien , le rural , qui transparaît dans nombre de ses écrits , peut être quelques expérience ou rencontre malheureuse , durant ses pérégrinations .
En ce qui concerne la fierté , bien ou mal placée , elle relève souvent des sentiments profonds et du fantasme , peut -être est ce pour la première , une résonance avec les pierres , la terre et l'idée que l'on se fait de ses aieux qui veillent pour certains à ce que l'on soit digne du flambeau ou du fardeau laissé au jeunes volontés .Elle ne relève pas d'une simple position physique ou géographique , elle doit s'alimenter d'efforts et de constance ,dans le dévouement et la dignité , ou devient caduque .
Chacun étant libre d'être fier de ce que bon lui semble .

@oc

Je comprends mieux le sens que tu donnes à fierté.
Je ferai plus attention à ce que tu indiques vis à vis de la relation de Brassens à la ruralité : je ne l’avais jamais noté. Peut-être que c’est un biais de ma part : je suis urbain et j’ai tendance à mettre le rural au dessus pour bien des sujets (le rapport à son milieu notamment).
J’ai plaisir à échanger avec toi aussi, même si je n’ai toujours pas compris le coup du cretinisme iodé et non iodé 🤣

  • oc
    16929 points
  • il y a 1 semaine
@Math yeux Jah l’ibère

Nota bene : pour être plus juste dans mon interprétation , je vois tonton dénigrer l'aspect propriétaire foncier et personnage avide que le paysans en soi . il s'émeut volontiers sur le sort des manouvriers plus précaires . Mais le tissu social agricole et ses codes sont complexes et ses strates multiples . Quelques nuances lui échappent à mon sens , et le problème du voleur de pomme par exemple , c'est qu'il ignore à quel bougre nanti ou démuni , il la dérobe .

récréation ; Le crétin non iodée ( dit des alpes ) au sens figuré ou courant , est l' idiot de ceux d'en bas , proches du littoral , et aux cerveaux (trop ?) bien irrigués ,qui eux sont rarement atteints de crétinisme au sens propre ou médical , mais quelques fois assez stupides pour penser que ceusss d'en haut le sont forcément .(et vice versa ? )
Voilà , ( presque ) simple blagounette qui jouait sur les différents degrés ou emploie du terme et sur les apriori que certaines personnes peuvent avoir .

@oc

D’accord ! Tu m’avais perdu avec une formulation élaborée. Je reste au niveau de la mer : difficile de m’élever 😁

Concernant Brassens, je ne sais pas quoi penser : peut-être as-tu raison, peut-être que la forme chanson est inadéquate pour développer une nuance digne de toute pensée « aboutie ».

  • oc
    16929 points
  • il y a 1 semaine
@Math yeux Jah l’ibère

Garde toi des pensées "abouties" ,il faut chercher encore et encore .

@oc

D’où les gillements 😉
C’est plus dans le sens : « pensée sérieuse, rigoureuse, basée sur le réel et sur une certaine honnêteté dans la subjectivité » mais c’est un peu plus long.

Derniers articles

Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos