ANGLETERRE - Nouvelle arme fatale des Wasps, qui es-tu Paolo Odogwu ?
Repositionné au centre, la boule de muscles des Wasps réalise un début de saison exceptionnel.
Après un début de carrière très irrégulier, le solide trois-quart d'origine nigériane Odogwu explose totalement cette saison au sein de l'attaque des Wasps,

La grave blessure à l’aine contractée par Malakai Fekitoa face à Bristol en octobre dernier avait dû donner quelques maux de tête à Lee Blackett, le manager des Wasps. Il faut dire que son centre All Black était clairement devenu la plaque tournante de sa ligne de trois-quarts, imposant son aura et son explosivité dès sa première année à Coventry. Outre-Manche, l’ancien Toulonnais avait retrouvé des couleurs avec 22 rencontres disputées, distribuait les timbres à foison, avait constitué un élément phare de la fin de saison 2019/2020 exceptionnelle des Guêpes, soldée par une défaite en finale contre l’intouchable Exeter. Touché en demi-finale de Premiership, il se disait alors que le centre aux 24 sélections en noir louperait de nombreuses semaines de compétition, tandis que dans la foulée, 2020/2021 débutait tambour battant, la faute à un calendrier surchargé pour les raisons que tout le monde connaît. À l’heure d’écrire ces lignes et quelque 3 mois plus tard, Fekitoa n’a toujours pas refoulé les terrains.

Et les Wasps dans tout ça, comment l’ont-ils vécu ? Presque parfaitement serait-on tenté de dire. Car après la désillusion découlant de la blessure de leur numéro 13 vedette, la solution se trouva finalement en interne. Après quelques semaines de tergiversation et deux entrées en jeu tonitruantes, il y eut l’évidence Paolo Odogwu. Malgré un tout début de saison compliqué des hommes de Coventry, l’ailier de 23 ans avait su tirer son épingle du jeu grâce notamment à un doublé en deux minutes sur la pelouse de Gloucester en sortie de banc. Au moment d’affronter le surprenant promu Newcastle, Odogwu gagnait donc logiquement ses galons de titulaire… en numéro 13. Une grande première expliquée par la volonté de Lee Blackett d’optimiser l’utilisation du punch incroyable de son joueur aux dreadlocks. "Il est un gros facteur X quand il reçoit le ballon. Sur l’aile, nous ne l’avons pas assez vu avec le ballon en main et depuis qu'il est passé en 13 cette année, il a beaucoup plus été servi, déclarait le manager. Passer au centre l'a aidé à être trouvé davantage et à renforcer sa confiance en lui. Nous l'avons déplacé dans cette position pour pouvoir l'utiliser autant que possible."

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour l'avoir vu lors du match contre Bath , il a du potentiel le monsieur...

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
Transferts
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News
Transferts
News
News
News