25% de femmes pour diriger la FFR ?
Najat Vallaud-Belkacem souhaite la parité dans le sport.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La ministre des droits des femmes souhaite imposer la parité dans les instances dirigeantes des fédérations sportives. La FFR serait durement touchée.
La parité bientôt de mise au sein des fédérations sportives ? C'est en tout cas le souhait de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, qui vient de présenter un projet de loi-cadre concernant l'égalité homme-femme. Un projet de loi qui touche également le sport, et indirectement le rugby, comme elle le confie au Monde :

L'égalité est la valeur cardinale du sport, celle sans laquelle aucune compétition n'est possible. Lorsque le gouvernement est paritaire, il donne l'exemple et une impulsion. C'est la même chose que nous voulons initier avec les fédérations sportives. En ce qui concerne les fédérations où les femmes représentent plus du quart des licenciés, ces fédérations devront atteindre la parité hommes-femmes dans leurs instances dirigeantes à l'horizon 2020. Et pour les fédérations où la proportion des femmes est inférieure à 25 % des licenciés, toujours à l'horizon 2020, elles devront accueillir au minimum 25 % de femmes dans leurs instances dirigeantes. […] Le fait pour une fédération de ne pas remplir ses obligations légales pourra avoir des conséquences sur l'agrément que lui donne le ministère des sports, allant même jusqu'à la remise en question de cet agrément, qui permet notamment aux fédérations d'obtenir des financements.

Vallaud-Belkacem avoue que cette mesure a aussi pour but d'« inciter les Fédérations à susciter des vocations féminines » et d'avoir « un impact très favorable en termes de rééquilibrage des sexes parmi les personnes licenciées. » Si une telle loi venait à passer, le rugby aurait du souci à se faire et devrait véritablement révolutionner ses institutions. Actuellement, trois femmes (Nathalie Janvier, Wanda Noury et Danièle Irazu) font partie du Comité Directeur de la FFR... sur trente-sept membres. Soit 8%, bien loin des 25% exigés d'ici 2020 par la ministre des droits des femmes.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

@Qi-Wee: je suis d'accord sur le fait qu'elle pourrait s'inspirer du handball pour soutenir les equipes feminines de rugby et leur donner plus de visibilite mediatique. Mais je ne vois pas vraiment en quoi forcer les fedes a accueillir plus de femmes serait utile. Les nouvelles idees et l'innovation ne sont pas l'apanage des femmes. Plus de femmes apportera une vision differente, mais a 25% elles ne seront pas majoritaires donc c'est un coup d'epee dans l'eau selon moi, qui ne reglera rien.

  • Qi-Wee
  • il y a 7 ans

La forme de la loi est surement à remettre en question. Mais il faut arrêter de se cacher la face, les mecs de la fédé sont des machos qui ne pensent qu'à conserver leur siège et leur petit caviar. Et dans la plupart de leur esprit Rugby= jeux d’hommes et les femmes ne sont justes là que pour supporter les mâles virils sur le terrain.
La fédé est au point mort depuis des années, il n'y aucune idée qui sort, rien. Et autant pour le rugby masculin (rien qu'à voir comment se porte le XV de France) que pour le rugby féminin où ils doivent consacrer une demi heure par an à son développement.
Les femmes peuvent surement apporter énormément d'idées de développement, autant pour le rugby féminin et masculin. Et les mecs compétents à la fédé, à la lecture de vos commentaires sur le XV de France notamment sur le pourquoi ils maintiennent la confiance à PSA, ils ne doivent pas être très nombreux....
Et pour finir, il suffirait de regarder la fédé de Handball, qui compte beaucoup de femmes. Résultats: une équipe de France féminine très compétitive (plusieurs titres) et une fédé surtout qui innove depuis 20 ans.
Alors les quotas ce n'est certes pas la meilleure solution, mais en même temps pour enlever les vieux croutons qui siègent à la FFR et laisser la chance aux femmes de faire leurs preuves il n'y a pas énormément de solutions

  • gabach
    4451 points
  • il y a 7 ans

non mais s en deconner elle est ministre des sport ou quoi , elle va nous pondre un projet de loi qui sert a rien a par faire parler d elle , elle ferait mieux de s attaquer en priorité au vrai probleme , la plupart des fede ont de sérieux souci en tout genre et elle arrive avec ses grands sabots pour nous parler de parité wahou qu est ce que c est productif sa. du coup il vont passer des plombes a etudier sont chiffon et en attendant ont evite les vrai question, il sont forts ces politiques pour nous enfumer , quelle essaye plutôt de relever les fede qui se casse la gueule sa fera moins parler d elle mais au moins notre argent servira a quelque chose

Et bien moi, je ne trouve pas ça bête qu'on pousse à confier plus de responsabilité aux femmes. Parceque contrairement à ce que je lis, des femmes il y a en a sur les bords des terrains ou à faire des chocolats aux gamins et ça aussi, ça fait partie de la vie d'un club et donc mérite reconnaissance. Après ce qui est discutable, c'est les proportions et les délais, parcequ'il faut reconnaître qu'on part de loin et que du coup 25 % ça parait énorme....

@Hayman : Oui c'est vrai que c'était pas terrible, j'ai modéré !

  • Hayman Melville
  • il y a 7 ans

Isa79240 parle d"'islamisation de la France" : le commentaire passe, et personne ne réagit !
Hé bé...A quand des pubs pour "Présent" ou "National Hebdo" ?

@Kadova : C'était pour la Fédération de Rugby à XIII cette histoire 😉

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Comme je l'ai dit sur facebook, il n'y a rien de plus con que la "discrimination positive" - rien que le nom fait froid dans le dos.
La seule discrimination à faire, c'est de choisir des hommes, femmes, chiens ou chats COMPÉTENTS.

Par ailleurs, c'est d'une hypocrisie d'un autre monde.
Si on veut vraiment faire de la discrimination positive, il faut prendre les stats sur 100 français, et mettre un certain nombre de Noirs, d'Arabes, de Roms, de Femmes, d'étrangers résidant en France, etc.
SUPER. Bonne chance au département de RH.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Je suis aussi une femme et j'ai aussi vote non a cette idiotie. En plus, la discrimination positive, ca ne marche pas, on s'en est apercu aux USA il y a longtemps.
Elle ferait mieux de s'attaquer a l'egalite de traitement des joueuses de l'EdF qui, si je me souviens bien, doivent paye les frais de voyage avec leurs propres deniers.

Ce projet de loi, c'est du grand n'importe quoi...

  • gabach
    4451 points
  • il y a 7 ans

relie bien l article et tu vera qu il est question de passer a 25 voir 50% d ici 2020 et sa ce sera obligatoire donc appelle sa comme tu veux.quant a la compétences c est sur que les hommes ont pas le monopole mais si pour arriver a ce % d ici 2020 tu prend la place d un mec plus competent sa me fait chier , car n oublie surtout pas qu a la fede il y a un bon nombre de gonze qui ont des années et des années d expériences en tant qu ancien joueur et dirigeant et qui vont peut etre degager a cause de cette reforme a deux balle. et si tu me trouve 18 femme (la moitier de la ffr) qui ont autant de bouteille que les mecs en place pas de souci . Ah au fait avant de dire quota "ridicule" regarde la definition et apres si tu veux ont en reparle.

Imaginons que le ministre des sports s'appelle...au hasard....David Douillet...et qu'il avance la même proposition:allez ,on relance le débat!pour avoir coaché de nombreuses équipes de gamins,force est de constater que les "mamans" de ces jeunes joueurs sont aussi passionnées que leur conjoint et bien souvent plus CORRECTES qu'eux, sur les bords de touche...donc, pourquoi pas les inciter à venir encore plus nombreuses au sein de nos clubs:la compétence n'est pas l'apanage des mecs...quant aux quotas ,un peu "ridicule" quand même.

  • gabach
    4451 points
  • il y a 7 ans

yopla: c est vrai il nous font chier a toujours ramener de la politique dans le sport ont s en fout que ce soit une femme une asiatique ou autre seul les competences compte tout le reste c est de la démagogie .il peuvent meme mettre 100% de femme du moment que les competences sont la car si c est juste une histoire de cotât et que l ont se retrouve avec des incompetentes la je suis pas d accord. et je pense surtout qu en ce moment en france il y a d autre priorité que pondre un texte de loi a deux balle le navire coule et elle viens nous les brisés avec sa parité ,tout sa juste pour faire parler d elle(c est comme si pendant que le titanic couler les mecs venez demander au passager ce qu il voulez manger pour le petit dejeuner).

  • Yopla
  • il y a 7 ans

On nous construit un monde qui tourne sur la tête! Ce sont les talents et les compétences qui doivent être les critères et non la couleur de la peau, la nature du sexe, la tendance religieuse ou autres. Qu'elle nous foute la paix avec ses "discriminations positives" d'autant qu'elles sont à géométrie variable. Si Belkacem rêve d'un sport de la parité et de l'égalité, qu'elle propose d'arrêter les compétitions hommes et femmes séparées et défende l'idée des compétitions tous sexes confondus et que les meilleurs gagnent... Mais la véritable égalité ne doit pas l'intéresser. Ou peut-être aspire-t-elle à aller jouer au rugby pendant que son mari en congé maternité forcé allaitera leur rejeton... Cette fille devrait découvrir la vie et le monde, et apprendre à analyser les priorités politiques d'une société avant de vouloir imposer ses religions.


Faut-il dont brûler les prophètes ?

  • Moqxo
  • il y a 7 ans

Il faut aller plus loin !! Et demander la parité hommes-femmes lors des 3emes mi-temps 😀

  • Pascalou
  • il y a 7 ans

Réforme stupide,pourquoi pas des femmes françaises depuis 3générations avec 3 enfants dont 2 filles dont 1 jouerai au Rugby et puis quoi encore blonde avec des cheveux longs etc................

[Commentaire modéré]

Bravo Julien, tu as resumé la pensé de beaucoup. Pourquoi pas maintenant des cotas de brin d´herbe par metre carré. Du vrai n´importe quoi. Et il faut lui dire a cette ministre, le seul exemple que donne son partie, c´est ce qu´il ne faut pas faire. Un pur exemple d´extremisme politique.

C'est vraiment débile. Il faut employer des femmes pour remplir les quotas. Il faut employer des gens compétent quel que soit leur sexe, on se fiche de savoir si on embauche une femme ou un homme des l'instant ou cette personne fait bien son travail.
A quand les quotas de Marocains, Italiens, Juifs, Russes, Canadiens, Noirs, Boudhistes et Extraterestres pour avoir une bonne représentation de la France ?

Cette réforme est totalement stupide : il est évident que beaucoup moins de femmes jouent au rugby que les hommes, cette loi pourra donc obliger certains clubs à réduire leur nombre de salariés masculins afin de rester dans les normes et de ne pas perdre leur financement. Ils devront également lancer des campagnes de sensibilisation pour incite les femmes à rejoindre leur instance et devront donc débourser de l'argent en conséquence. Si les femmes ne désirent pas faire du rugby, du foot, du handball etc., que le ministère du droit des femmes et les féministes ne viennent pas s'en mêler et laissent les français décider eux-même de leurs occupations sans leur contraindre ce genre de restrictions !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Amateur
Vidéos
News