L'Irlande à l'aube d'une performance historique ? Vers un doublé inédit dans le 6 Nations 2024
L'Irlande pourrait bien remporter une nouvelle fois le Tournoi des 6 Nations. Elle pourrait aussi marquer l'histoire d'un point de vue comptable. Crédit image : Screenshot France 2
L'Irlande pourrait bien remporter une nouvelle fois le Tournoi des 6 Nations. Elle pourrait aussi marquer l'histoire d'un point de vue comptable.

Si le XV de France balbutie son rugby dans cette édition 2024 du Tournoi, l'Irlande déroule de son côté. Certes, ça ne fait pas vous le prochain champion du monde. Mais remporter le 6 Nations, c'est laisser une marque dans l'histoire du rugby mondial. Surtout quand on réussit à le remporter deux années de suite. Une performance déjà vue dans la version à six équipes de la compétition. Néanmoins, aucune n'est jusqu'ici parvenue à le faire en réalisant le Grand Chelem. 

Détenteur du trophée, les Irlandais sont en course pour un fabuleux doublé. Vainqueurs de leurs trois premiers matchs, ils ne sont plus qu'à 160 minutes d'une performance historique. Leur prochain rendez-vous en Angleterre sera décisif. En cas de victoire, ils seront remontés comme des coucous pour la réception de l'Ecosse à Dublin lors de la 5e journée.RESUME VIDEO. 6 Nations. L'Irlande fait un pas de Géant vers le Grand Chelem en surpassant le Pays de GallesRESUME VIDEO. 6 Nations. L'Irlande fait un pas de Géant vers le Grand Chelem en surpassant le Pays de GallesLes hommes de Farrell ont parfaitement digéré la déception de la Coupe du monde. Surtout, ils ont préparé ce Tournoi avec beaucoup d'application. Ils ont montré dès la première journée à Marseille qu'ils étaient en pleine forme et que l'absence de certains cadres n'avait aucune incidence sur leur jeu.

Si bien qu'après trois journées, ils totalisent le maximum de points possible, à savoir 15. Ils ont dominé les Bleus avec le bonus, puis l'Italie avant d'aller décrocher à nouveau cinq unités dans les derniers instants de la partie face au Pays de Galles.

De l'importance des bonus

Si on vous cause comptabilité, c'est parce que l'Irlande pourrait réaliser une deuxième performance historique en cas de victoires bonifiées face aux Anglais puis contre l'Écosse. Jamais une nation du Tournoi n'a terminé avec 28 points au compteur.

L'an passé, les Irlandais avaient échoué à une petite longueur. Un seul bonus offensif leur avait échappé lors de la rencontre face... aux Écossais (6-22). Les joueurs du Chardon vont-ils à nouveau jouer un mauvais tour aux Irlandais ? Avant cela, il faudra marquer cinq points à Twickenham. Et on peut compter sur nos chers amis d'outre-Manche pour vendre chèrement leur peau.

Si vous vous demandez comment cinq victoires bonifiées peuvent faire 28 points, sachez que trois points supplémentaires sont attribués à l'équipe qui réalise le Grand Chelem. Une mesure mise en place en 2017 avec l'introduction des points de bonus afin de s'assurer que l'équipe qui avait remporté tous ses matchs soit également couronnée. 

Sans cela, l'une des équipes pouvait remporter ses cinq matchs, mais pouvait ensuite rater le trophée car une autre équipe pouvait remporter quatre matchs avec un point bonus offensif. Mais perdre l'une de ses rencontres avec les deux bonus. Avec ce système, pas besoin de sortir la calculette.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Une autre différence qui peut expliquer le regain de l'Irlande.

Accorder moins d'importance à la CdM.

A peine éliminée, déjà la France du rugby se projetait vers la CdM 2027, il fallait embrayer un nouveau cycle.

L'Irlande accorde sans aucun doute une grande importance au tournoi et donc sont moins conditionnés à considérer la CdM comme la seule compétition.

Avoir des joueurs qui ont été baignés dans l'obsession CdM depuis leur enfance fut une force pour les canaliser.

Un désastre quand l'objet du désir s'est refusé.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News