LIONS BRITANNIQUES. Et si Warren Gatland se passait d’Owen Farrell pour la tournée ?
Farrell qui reste à la maison ? Hum, pas sûr quand même...
L'annonce du groupe des Lions, c'est ce jeudi ! Et Marcus Smith frappant à la porte, un des favoris à l'ouverture pourrait bien sauter... Farrell y compris.

RUGBY. Faut-il être un GOLGOTH pour briller en troisième ligne aujourd’hui ?RUGBY. Faut-il être un GOLGOTH pour briller en troisième ligne aujourd’hui ?C’est donc ce jeudi, 12:30 heure locale, que Warren Gatland annoncera pour la 3ème fois de sa carrière le groupe des 36 joueurs qui embarquera direction l’hémisphère pour la traditionnelle tournée des Lions Britanniques et Irlandais. Vu de France, ce discours nous passe bien au-dessus de la tête et pourtant, croyez-nous, outre-Manche sa prise de parole est aussi attendue qu’une allocution de Macron une veille de déconfinement. Qui y sera ? Qui n’y sera pas ? C’est la grande question qui agite de l’Angleterre jusqu’au Pays de Galles, en passant par les mangeurs de Haggis et le pays des petits bonhommes aux longues barbes rousses en ce moment. Billy Vunipola ? Hum, aussi solide et important soit-il dans le dispositif du XV de la Rose, pas sûr que se trémousser en 2ᵉ division anglaise lui garantisse de connaître sa première tournée, à 28 ans. George North ? On vous l’a dit, blessé, il ne pourra pas brandir son totem d’immunité auprès de Warren Gatland cette fois-ci…

Lions britanniques et irlandais : fin de saison pour George North, qui manquera la tournéeLions britanniques et irlandais : fin de saison pour George North, qui manquera la tournéeQuid d’Owen Farrell ? Selon les échos de la presse britannique, le groupe des 36 pourrait comporter quelques surprises et de fait, priver potentiellement des présumés « intouchables » de la sélection la plus prestigieuse du Vieux continent. Un squad ne se composant au mieux que de 3 ouvreurs, si la grosse cote du moment - Marcus Smith - venait à être choisie, il se pourrait bien qu’un 10 de renommée internationale « saute ». Et le capitaine des Saracens, en piètre forme depuis plus de 6 mois, pourrait être celui-ci. Auteur comme son équipe d’un Tournoi très décevant, pas en réussite au pied et toujours autant à la limite de la règle malgré les années passant, il ne serait pas scandaleux de voir l’homme aux 1050 points internationaux - dont 31 avec les Lions - rester chez lui cet été (pas plus que de voir Carla Moreau boycottée des Marseillais).

Au vrai, le seul partant certain à ce poste est évidemment un Gallois : Dan Biggar. L’ouvreur de Northampton est en grande forme ces derniers temps et nul doute que celui qui fut durant des années l’ouvreur de Warren Gatland avec le XV du Poireau sera du voyage. Et ensuite ? Malgré ses 35 printemps, Jonathan Sexton jouit toujours d’une belle cote outre-Manche tandis que son expérience pourrait être fort utile lors de fins de matchs à suspens comme seule la tournée des Lions sait nous en offrir. Pour autant, papi Sexton n’arque presque plus et celui qui compte presque autant de commotions que de sélections (99, quand même !) en a subi une nouvelle il y a moins d’un mois face à Exeter. Il n’a toujours pas rejoué depuis et cela pourrait lui porter préjudice de l’annonce de ce jeudi…

Quoiqu’il en soit, l’axe 10-12 Sexton/Farrell aligné 2 fois sur 3 en 2017 en Nouvelle-Zélande ne devrait pas être reconduit en Afrique du Sud, quand bien même les deux seraient sélectionnés. Mais rien n’est fait pour les deux dinosaures qui on l’a dit, devront se méfier de deux autres garçons au profil mille fois plus joueur. Deux gestionnaires pour les tests face aux Springboks et un magicien pour les matchs de semaine, c’est le cocktail parfait, non ? Si Warren Gatland est probablement d’avantage fan d’un bon scotch que d’un sex on the beach à 10 balles, Finn Russell et surtout Marcus Smith, donc, pourraient tenir la corde pour le 3ᵉ billet. Le prodige des Harlequins (22 ans) cartonne avec son club depuis plusieurs mois et est le meilleur réalisateur du Premiership à l’heure d’écrire ses lignes, avec 216 points dont 6 essais.

Reste qu’à 22 ans, son manque d’expérience au plus haut-niveau (aucune sélection) pourrait jouer en sa défaveur au dernier moment, tout comme l’irrégularité chronique et le manque de jambes actuel du côté de Finn Russell. Pourtant, ce qu'on rêverait de voir le génie du Racing tenter des triples-sautées sur sa ligne, jongler avec 6 ballons à l’échauffement et cracher du feu à chacune de ses entrées en jeu cet été. On jurerait même que son éventuel duel face à Damian Willemse lors du Stormers-Lions du 3 juillet prochain pourrait nous faire décaler la sortie en catamaran prévue avec Sophie et ses copines ce jour-là. On ne plaisante pas avec Finn Russell, nous.

Et vous, quelles surprises voyez-vous dans ce groupe des 36 ?


Le XV des absents potentiels :

XV des absents
1
Marler
2
McInally
3
Fagerson
4
Launchbury
5
Lawes
6
O'Mahony
8
Vunipola
7
Navidi
9
Youngs
10
Russell
11
Lowe
12
Tuilagi
13
North
14
May
15
Halfpenny



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • vevere
    84832 points
  • il y a 3 ans

Je suis sûr que non 😎

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News