Le format de la Champions Cup divise après le coup parfait de Montpellier et le retour de Toulouse
Toulouse s'est qualifié en quart de finale de la Champions Cup aux dépens de l'Ulster.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après les 8es de finale de la Champions Cup, le format de la compétition divise le monde du rugby. Faut-il conserver ce système de match aller/retour ?

RÉSUMÉ VIDÉO. Le Leinster atomise et humilie le MHR avec 13 essaisRÉSUMÉ VIDÉO. Le Leinster atomise et humilie le MHR avec 13 essaisSouvenez-vous, en janvier dernier, Montpellier encaissait près de 90 points sur la pelouse du Leinster. Une défaite humiliante à 13 essais qui avait fait craindre le pire pour la campagne européenne du MHR. Ce samedi, les Héraultais ont cependant validé leur ticket pour les quarts de finale malgré un nouveau revers face aux Harlequins. En effet, sur six matchs joués en Champions Cup cette saison, les hommes de Philippe Saint-André n'en ont remporté que trois. Dont le 8e de finale aller, 40 à 26, face à ces mêmes Quins. Certains seront prompts à rappeler que l'une de ces victoires (face au Leinster) a eu lieu sur tapis en raison du Covid. De leur côté, les Anglais avaient réalisé un carton plein lors de la phase de poules avec quatre succès en autant de matchs. Et ce, sans bénéficier d'une victoire sur tapis vert. La performance de samedi lors du 8e de finale retour n'aura donc pas suffi à les qualifier, et ce, en raison d'une différence d'un tout petit point en faveur des Tricolores."

"Montpellier a définitivement été la meilleure équipe au cours des huit derniers jours, mais ils font un quart de finale européen basé sur deux ou trois matchs", estime l'ancien entraîneur écossais Matt Williams via RugbyPass. Selon lui, les Anglais, qui faisaient partie des meilleures formations du tournoi méritaient mieux. Une situation similaire aurait pu se produire avec le Racing 92 si le Stade Français avait réalisé un gros match dimanche. Malgré ses cinq victoires, le club francilien aurait pu dire au revoir à la Champions Cup au profit de Parisiens qui n'avaient remporté qu'un match de poules. "Il n'y aucune compétition dans le monde où on peut voir ça." Des 8es en match aller/retour ont été ajoutés aux phases finales cette année en raison de la crise sanitaire. Williams espère que l'EPCR ne conservera pas ce format à l'avenir. 

Vous ne pouvez pas avoir une compétition où les équipes qui ne gagnent qu'un ou deux matchs se qualifient pour les quarts de finale et éliminent les équipes qui ont remporté tous les matchs sauf un au cours de la saison. Cela rend la saison sans importance.

Pour d'autres, ces 8es de finale ont donné lieu à des matchs relevés et du suspense. Après le match aller, aucune formation n'était réellement assurée de voir les quarts, sauf peut-être le Stade Rochelais. Pour le Telegraph, Brian Moore rappelle que ce format a donné une seconde chance aux équipes battues à l'aller. N'ayant rien à perdre, elles ont joué de manière plus libérée, à l'image des Quins. Sans ce match retour, Toulouse, dominé par l'Ulster après le rouge de Mallia, aurait dit au revoir à son titre et ne nous aurait pas offert un superbe match sur la pelouse des Irlandais avec un essai salvateur de Dupont. Comme Montpellier, le Stade doit finalement sa qualification qu'à un tout petit point. "Le concept a ajouté une nouvelle dynamique au tournoi, notamment en donnant vie à ce qui aurait autrement été des cas assez désespérés", écrit l'Irish Times.

Sans oublier que ce format a permis à chaque club de jouer devant son public et de remplir son stade. Là où l'ancien format voyait un tirage au sort décider de la formation qui évoluait à domicile. Des affluences qui devraient pousser l'EPCR à le conserver. Le système n'est peut-être pas parfait, on retrouve quand même en quarts quelques-unes des meilleures équipes d'Europe : les leaders de l'URC, de la Premiership et du Top 14, à savoir le Leinster, Leicester et Montpellier ; les tenants du titre toulousains et les finalistes rochelais ; sans oublier le Racing 92, plusieurs fois finalistes également, et le Munster, titré à deux reprises. On est loin de phases finales au rabais. "Celui qui sortira de ce groupe méritera probablement le titre de champion d'Europe." Désormais, c'est une nouvelle compétition qui commence avec les matchs couperets. Que le meilleur gagne.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    64243 points
  • il y a 1 mois

En sport, faut savoir gagner au bon moment, et ya pas de justice. Il n'y a que des faits a tel moment qui decident de la victoire ou la defaite. Le reste n'est que littérature insipide. 😄

  • frakc
    9916 points
  • il y a 1 mois

On ne peut pas non plus se baser sur les propos de deux personnalités pour décréter une supposée "division" au sujet de ce format allé-retour. Surtout que la grande majorité des médias outre-manche mettent plutôt en avant le niveau de dramaturgie atteint grâce à ce format et parlent d'une réussite.

les Anglais, qui faisaient partie des meilleures formations du tournoi méritaient mieux.

Ah bon?

Las harlequins se sont fait étriller en une mi-temps à Montpel, le premier match entre sales et bristol a été d'une pauvreté affligeante. A part Leicester je ne vois pas quelle équipe anglaise peut prétendre gagner le titre... Les anglais sont là où ils doivent être.

Pourquoi il n'a pas rajouté que Toulouse joue tous ses matchs à l'extérieur car ils n'ont pas pu jouer leurs matchs de poule ? Etc etc.

Prit à leur propre piege les Britons
Sur l' Allez retour ou pas on mérite de passer.

Il a rien comprit Toulouse s'adapte qui peut dire quand aller simple on aurrait perdu ?

Cette coupe d'europe est une vaste blague . Les choix de donner des matches gagner à 5 points met par exemple Montpellier devant le Leinster , qui du coup va devoir aller à Leicester, alors qu'il y a 40 points d'écart sur le terrain entre les deux équipes et ce n'est pas le seul exemple . Le choix de faire jouer les huitièmes en aller-retour n'est qu'un détail dans cette tartufferie

Quand on perd un match à élimination, c'est pas être fair play que de revenir sur les règles données pour une compétition! Dommage pour les quins et les anglais !
Fallait savoir gagner ! la réalité c'est le terrain, pas les journaux!

Ça mélange un peu tout de l'autre côté de la manche !?

Oui clairement on a moins de mérite que les Harlequins à arriver en 8eme, mais ça n'a strictement rien à voir avec le fait qu'ils n'ont jamais mené sur l'ensemble de nos deux confrontations, ET ce malgré 2 essais à l'aller qui n'auraient peut-être pas été validé si l'arbitrage vidéo avait été consulté!!??

La double confrontation nous a été bénéfique, mais normalement ce format est censé favoriser la meilleure des deux équipes car habituellement ça interdit l'exploit sur un match!!??

Les Harlequins ont mer.dé, mais au final j'ai pas le sentiment que le MHR les vole !!?? On les a démonté à l'aller et on a su résister aux retour !

Est-ce une raison suffisante pour changer encore une fois le format de cette compétition ?????

Les polémiques arbitrales sont étalées sur deux rencontres maïs visiblement pour certains seules celles du retour compte ??

C'est injuste, mais les supporters s'en fichent tant que c'est l'équipe adverse qui est éliminée, hmmm ?

  • cistite
    3016 points
  • il y a 1 mois
@Amis à Laporte

Je pense que les régles étaient les mémes pour tout le monde ,c'est tout les ans pareil tu peu avoir dominer les phases de poule et etre éliminer au premier match de phases final.C'est la loi du sport !

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois

On peut aussi se demander si les médias anglais auraient réagi de la même façon si la situation entre le MHR et les Quins avait été inversée.
C’était plutôt palpitant ce format sur 4 mi-temps.

Le problème n'est sûrement pas le format aller-retour, mais seulement la façon dont l'EPCR a décidé de gérer la phase de poules. C'était du gros n'importe quoi...

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 1 mois
@ReneeRangee

on est d'accord. c'est surtout les poules où c'était n'importe quoi.
alors ça va, on se retrouve en quarts avec +/- les plus gros prétendants au titre qui sont toujours là, mais des 8e où ceux qui méritaient plus sont pas tous passés parce que des aléas covid ont brouillé les cartes...
c'est pas bien grave, ça reste du sport, le mhr a bien monté en régime entre temps, la rochelle aussi quand d'autres ont eu des soucis, c'est comme ça. on va pas attendre que les blessés reviennent pour jouer par exemple.
bon beh les quinns sont tombés sur un mhr qui aurait peut être pas dû être là, beh tant pis pour eux, les anglais ont pas pleuré quand exeter a été sauvé l'an dernier après un début catastrophique.

  • stef7
    45278 points
  • il y a 1 mois

L 'EPRC c'est comme la LNR et la Fédé, tout ce qu'ils font est bien????????????
C'est un beau pied de nez après ces poules ridicules et ces décisions de points donnés, offerts ou volés......

  • Erèbe
    5119 points
  • il y a 1 mois

il faudra voir les prochaines saisons, avec des phases de poules complètes..
cette année, difficile de donner tord a ces analyses.

mais il y a aussi un retour de justice,
certes Toulouse aurait été éliminé a l'issue d'un match simple, et cette nouvelle formule le "sauve", mais on peut aussi dire qu'avec une phase de poule complète, il n'aurait pas eu ce classement, ce tirage et cet adversaire.

Bah, c'est le jeu ma pauv' Lucette

Mais c'est vrai, les decisions a la noix pour decider de qui gagne le match sur tapis vert ont forcement eu un impact. Plusieurs equipes ont beneficié de chance de voir leur adversaire eliminés et d'autres l'inverse alors que sportivement ca aurait pu etre tres different.

Apres, les match a elimination directe ou en A/R c'est pas un probleme. En A/R, c'est meme plus equilibré je pense et ca se joue moins sur un fait de match.

"Il n'y aucune compétition dans le monde où on peut voir ça."

si, en top14 ou le 6eme de la phase de qualif devient parfois champion

Pour une fois que ce sont les britanniques qui se plaignent...ça change
Perso, j'ai bien aimé ces 8ème en aller/retour, même si elles ont été décidé pour cause de Covid et au final, les prétendants au titre sont tous là...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News