INSOLITE. L'un des plus grands joueurs italiens de l'histoire n'aurait jamais été éligible pour elle
Martin Castrogiovanni est l'une des personnalités les plus charismatiques de l'histoire de la Squadra Azzura.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Martin Castrogiovanni, 119 sélections, n'aurait jamais dû jouer pour l'Italie, à en croire ses dernières révélations.

C'est une supposition qui fait suite aux révélations d'un certain Martin Castrogiovanni, pour le média Rugby Champagne. Comme relayé par Ruck.co, l'ancien pilier lâche une information comme un cheveu sur la soupe. "Le grand-père Castro était né en Argentine, son nom était José Maria. Le seul qui était Italien était mon arrière-grand-père, Angel, né en Sicile, à Franco Forte." En clair, cela peut vouloir dire que celui qui a cumulé 119 sélections pour la Squadra Azzura, disputé 4 coupes du monde et qui s'établit comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du pays, n'aurait jamais dû pouvoir porter le maillot des Transalpins.

PHOTO. Quand Martin Castrogiovanni part faire la fête à Las Vegas avec les joueurs du PSGPHOTO. Quand Martin Castrogiovanni part faire la fête à Las Vegas avec les joueurs du PSG

Avouez que ça n'a rien de commode. Même si vous remarquerez que l'emploi du conditionnel est de rigueur, les règles d'éligibilité en Italie et à l'aube des années 2000 n'étant pas exactement les mêmes qu'actuellement. Reste qu'à l'heure d'écrire ces lignes et selon le règlement World Rugby, il est certain que Castro n'aurait jamais pu porter les couleurs de l'Italie aujourd'hui, un joueur devant justifier "un lien direct et crédible" avec le pays en question pour le représenter. En l'occurrence, être né, avoir un parent ou un grand-parent né dans celui-ci. Dans le cas échéant, le lien avec l'arrière-grand-père Angel était trop étroit.

Guitoune, Piutau, Saili... ces stars qui pourraient jouer pour un autre pays en 2023Guitoune, Piutau, Saili... ces stars qui pourraient jouer pour un autre pays en 2023

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • P243151
    7988 points
  • il y a 1 mois

S’il avait joué au moins trois ans en Italie avant sa première sélection on s’en contre fiche qu’il soit italien

Au moins, il avait un petit peu de sang italien en lui... Shane Howarth, par contre, était dans l'illégalité totale lorsqu'il portait le maillot gallois

Si son grand père était sicilien alors un triste sir accuse...
A tort ? !

@Garou-gorille

👍je ne m'en lasse pas

Juste au sujet de ce titre et d'autres : vous avez embauché un gars d' Ici Paris pour la trêve estivale ou quoi ?

@Chandelle 72

je ne connais pas Ici Paris mais ca n'est pas sympa pour eux

personne a eu l'idée de vérifier? j'ai du mal à croire que ça aurait pris plus de 10'

"le lien avec l'arrière-grand-père Angel était trop étroit."

Un lien étroit c'est un lien intime et/ou direct donc ça contredis le propos de l'article non ?

@coupdecasque

si maintenant il faut arrêter d'écrire des conneries...

  • Yonolan
    145559 points
  • il y a 1 mois

D'un coté heureusement qu'ils n'ont rien gagné...sont pas obligés de rendre leurs titres...

Et puis peu importe au final de quand date son lien avec l'Italie

Il a bien honoré le maillot de la Squadra Azzurra , son seul national, et ...longtemps

@Yonolan

Ils vont devoir rejouer tous les matchs qu'ils ont perdu, alors ?

@Yonolan

Les espagnols fans de rugby apprécient que ces magouilles restent impunies 😉
Cela n'excuse pas les tricheries couvertes par l'ancienne direction de la Fédération Espagnole de Rugby, mais ils l'ont mauvaise quand ils voient qu'ils payent les pots cassés alors que d'autres jamais (Italie, Ecosse...)

  • dusqual
    37089 points
  • il y a 1 mois
@Do-go-let

ouais, en effet j'ai eu une pensée pour la sélection espagnole en lisant l'article.
mais bon laissons les errements du passés là où ils sont et espérons que désormais les espagnols ne se laisseront plus aller à ne pas vérifier les origines d'un joueur à fond.

@dusqual

Le président de la FER a démissionné, son ancien opposant est élu avec une énorme majorité. C'est un bon départ. Certes, il a du pain sur la plancha ! L'espoir renaît dans le rugby espagnol.

  • dusqual
    37089 points
  • il y a 1 mois
@Do-go-let

c'est déjà une bonne chose, en espérant que ça fasse bouger les choses dans le bon sens et que la sélection en sorte grandie.

@Do-go-let

Après comme précisé dans l'article, la question était posée moins sérieusement à l'époque. Et le nombre de nations du tier 2 qui étaient compétitives étaient moins nombreuses. Il n'empêche que de nos jours on peut se demander si les règles sont aussi strictes pour tout le monde.

  • oc
    34156 points
  • il y a 1 mois
@Fufu Brindacier

@DO-go-let
Quand même , la mandoline , c'est plus joli que le pipeau , hein ?

Derniers articles

Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos