FRANCE. RUGBY. Audience, record et dentier... La victoire face aux All Blacks en chiffres !
Les Bleus ont réalisé un match exceptionnel face aux All Blacks ce samedi 20 novembre. Un exploit qui s'accompagne de chiffres !

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi 20 novembre, la France a triomphé des All Blacks ! Plusieurs chiffres marquants peuvent ressortir de cette rencontre haletante.

Ce samedi 20 novembre au Stade de France, les Bleus ont signé l’une des plus belles victoires de leur histoire. Vainqueur des All Blacks, Antoine Dupont et ses coéquipiers mettent fin à une série de roustes plus ou moins marquées (et marquantes) face aux coéquipiers de Sam Whitelock. Au lendemain de l’exploit, revivez la rencontre à travers les chiffres marquants de la soirée.

15

Ce samedi, les Bleus ont fait le break face au All Blacks. Cet écart de plus de 14 points, significatif dans le monde du ballon ovale, permet de signer ce que l’on pourrait appeler une nette victoire. Mais plus que de la simple symbolique, c’est un chiffre historique. En effet, jamais la France n’avait creusé un tel écart face aux hommes en noir. Le dernier écart record était détenu par les hommes de Pierre Berbizier. Réalisés le 26 juin 1994, les tricolores s’étaient imposés sur le score de 8 à 22 en terre néo-zélandaise, soit un écart de 14 points. Mais ce match est resté dans la légende pour une autre raison que la large victoire des Français. En effet, ce jour-là un jeune joueur obtient sa première cape à 19 ans et 45 jours et devient le plus jeune international All Blacks. Son nom ? Jonah Lomu.

6 300 000

C’est l’audience de la rencontre historique disputée face aux All Blacks. Ces chiffres publiés par Médiamétrie et relayés par nos confrères de RMC Sport montrent l’enthousiasme derrière les Bleus pour cet explosif final de la tournée de novembre 2021. Par ailleurs, la rencontre a réalisé la meilleure audience pour un match hors Tournoi et Coupe du Monde depuis la victoire des Bleus en 2009 face, déjà, à la Nouvelle-Zélande. Cette popularité n’est cependant pas la plus marquée de l’année. Cet hiver, les rencontres face à l’Angleterre (6,4 millions) et l’Écosse (7,6 millions) ont été de plus gros succès. Comme quoi, même les tests-matchs les plus prestigieux peinent toujours à avoir le retentissement de l’iconique trophée européen.

3

C’est un record absolu ! L’équipe de France est la seule à avoir 3 victoires d’au moins 40 points face aux All Blacks. Si les Australiens et les Sud-Africains ont déjà réalisé des scores fleuves lors de leurs victoires, ils ne l’ont jamais fait aussi souvent. En dehors de l’affiche de cette année, les Bleus avaient déjà dépassé la barre des 40 lors d’une rencontre marquante au Vélodrome de Marseille le 18 novembre 2000 où l’actuel sélectionneur, alors joueur, Fabien Galthié avait inscrit un essai décisif pour les Bleus. Le score final avait été de 42 à 33. Cependant, la rencontre la plus marquante face aux Néo-Zélandais, tous les amateurs de rugby la connaissent. Considéré comme le plus beau match de l’histoire du XV de France par certains, la demi-finale de Coupe du Monde 1999 s'est clôturée sur le score indécent de 43 à 31. Ce qui semblait à l’époque prendre le chemin d’une déculottée bien tracée, 24 à 10 à la 45ème, a pris une tournure féérique pour “Titou” Lamaison et ses coéquipiers. L’action la plus marquante ? Cet essai magique de à la 56ème minute qui vient donner l’avantage aux Français seulement 10 minutes plus tard. On espère que plus de 20 ans après et depuis là-haut, “Domi” a pris un malin plaisir à voir nos Bleus étriller Sam Cane et ses coéquipiers.

4

Deux essais. Tel est le rendu de Peato Mauvaka, le talonneur de l’équipe de France, face aux All Blacks. Titulaire imprévu suite au forfait de Julien Marchand, il a tenu son rôle et a maintenu l’incroyable niveau qu’il montre depuis le début de saison. Dans l’histoire personne n’a fait mieux que lui en un seul match. Mais certains ont fait aussi bien. Le dernier en date ? Philippe Saint-André en 1995 qui postule aux côtés de Jean-Patrick Lescarboura en 1984 et de Serge Blanco en 1989. Le jeune toulousain est le seul avant de la liste. Il est également le seul à avoir accompli cette performance à l’occasion d’une victoire. Ils sont donc désormais quatre à pouvoir s’en vanter.

2

Comme le nombre de dents que Damian Penaud avait perdu à l'entraînement il y a deux ans. Suite à un choc avec son ancien coéquipier Rémy Grosso, l’arrière polyvalent avait vu deux incisives voler et avait été victime d’une vingtaine de points de suture. Un handicap qui avait beaucoup amusé le joueur qui en avait rigolé sur les réseaux et qui ne l’empêche visiblement pas de ne faire qu’une seule bouchée de la défense néo-zélandaise !

656

C’est le nombre de jours qui sépare la sortie de cet article et ce qui devrait être, hors surprise, le prochain match face entre les All Blacks et la France. C'est-à-dire, le match d’ouverture de la Coupe du Monde 2023 en France. Si rien n’est encore joué à un peu moins de deux ans de l’échéance, on peut néanmoins dire que les Bleus commencent (déjà) à faire le plein de confiance.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    41599 points
  • il y a 1 semaine

pas bien vu le rapport entre les dents de Penaud et l'actualité du moment...

@Pianto

Peut-être pour dire qu'il avait les crocs...

@Pianto

Ils n avaient sans doute pas grand chose de drôle à dire alors du coup ils ont sorti ce truc qui n a pas grand intérêt

  • Jak3192
    62014 points
  • il y a 1 semaine

6 300 000 telespectateurs ?
Normal, yavait pas Commissaire Magellan sur l'autre chaine 😄

Et le record du nombre de pintes de bières avalées ce samedi soir, il a été battu ?

11 millions € de CA 😁 faudrait pas qu'ils confondent recette et benifice à la FFR mais ca pèse lourd quand même. Suffisamment assez pour licencer Faitbien avec zéro victoires au prochain tournoi. Ok je sors 🤣.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News