France 2023 lance le Comité des joueurs présidé par la légende du rugby John Eales
La légende des Wallabies John Eales est le président du comité des joueurs de France 2023.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'ancien international australien John Eales préside le comité des joueurs de France 2023 avec l'objectif de rassembler les internationaux et les supporters.

Ce jeudi avait lieu la présentation du Comité des joueurs, une initiative de France 2023 en vue de la Coupe du monde de rugby. Ce comité des joueurs sera présidé par l'ancien international australien John Eales, membre du World Rugby Hall of Fame depuis 2007 et double vainqueur de la Coupe du monde en 1991 et 1999. "C'est pour nous un grand honneur et une immense joie de voir ce président s'engager à nos côtés. C'est une légende de ce sport. Et au-delà du terrain, c'est une légende en termes d'exemplarité dans sa vie et ses engagements", commente le directeur de France 2023 Claude Atcher. Présent en visio depuis l'Australie, John Eales s'est dit honoré d'endosser ce rôle. "C'est une initiative formidable de la part de la Coupe du monde France 2023. Nous traversons des moments difficiles partout dans le monde en ce moment. Nous avons besoin d'avoir ces perspectives tellement positives. Il n'y a rien de plus motivant que ce Mondial qui aura lieu en France. Le rugby, c'est bien plus qu'un sport. Que l'on soit jeune, sénior, professionnel ou amateur, un homme ou une femme, le rugby nous a énormément apporté. Le rugby, c'est une communauté, un état d'esprit, une façon de vivre." Ce comité des joueurs, qui est une première dans l'histoire de la Coupe du monde, sera composé de membres à la fois prestigieux, symboliques et engagés. On y retrouve plusieurs représentants tricolores à commencer par Yannick Jauzion, sélectionné à 73 reprises avec le XV de France, mais aussi Philippe Sella, "une des vraies légendes de ce jeu qui a participé à la première Coupe du monde", ou encore Jessy Trémoulière, élue joueuse de la décennie en 2020. "Nous voulions que ce comité représente toutes les communautés du rugby, hommes et femmes. Nous voulons que cette Coupe du monde lègue quelque chose d'important pour toutes les formes de jeu. Jessy sera une ambassadrice formidable pour notre comité," note celui qui a été capitaine des Wallabies à 55 reprises. L'arrière s'illustre non seulement sur le terrain, mais aussi en-dehors grâce à son engagement dans la production durable. Deuxième Australien présent dans ce comité, David Pocock a, lui aussi, été un leader sur le pré avant de raccrocher les crampons et il continue en luttant notamment contre le réchauffement climatique. Comme lui, Gareth Thomas continue à s'investir depuis qu'il a arrêté le rugby pour faire de ce sport une discipline ouverte à tous. Sélectionné à 100 reprises, le Gallois compte quatre Coupes du monde à son actif et il est un exemple pour beaucoup de joueurs jeunes ou plus âgés. Parce qu'il est important d'avoir des modèles, mais aussi des personnes au soutien sur le terrain, mais plus encore en-dehors, France 2023 a également souhaité mettre en avant les mères de rugbymen et de rugbywomen. "Nous voulons que ce comité soit représentatif et rendre hommage aux mères, donc nous somme ravis d'accueillir madame Iesinga Vunipola", maman des internationaux anglais Billy et Mako. "Des événements comme la Coupe du monde vont bien au-delà du tournoi en lui-même. On parle de ce qui va être légué, mais cet héritage ce n'est pas seulement ce qui ressort de la Coupe du monde, c'est également ce qu'il y aura avant, pendant, et après cet événement sportif, " explique Eales. Aussi la vision du comité est basée sur trois grands axes :

  • renforcer les liens entre les joueurs et les fans de rugby
  • rassembler les professionnels et les amateurs
  • impliquer les internationaux qui seront présents pour la Coupe du monde dans la stratégie de responsabilité sociale et environnementale de France 2023

"Nous voulons que tous les clubs de rugby en France sentent qu'ils font partie de ce tournoi. Et de la même façon, nous voulons que tous les joueurs qui viendront jouer cette Coupe du monde se sentent profondément liés au jeu en France et pas seulement au rugby professionnel" souligne l'Australien. Claude Atcher d'ajouter que les 660 joueurs ne peuvent pas être "déconnectés de la réalité de la pratique rugby tout au long de l'année dans les clubs." L'idée est de sortir les joueurs de la bulle dans laquelle ils se trouvent en raison de la préparation et qu'ils soient les ambassadeurs de l'état d'esprit du rugby. Ce parrainage des 2000 clubs amateurs par les internationaux fait partie des cinq missions du comité des joueurs, à savoir :

  • Célébrer l'histoire de la Coupe du monde en rassemblant les joueurs et les fans
  • Rendre hommage aux mères de joueurs, à leur dévouement et leur engagement
  • Parrainer les clubs amateurs français par les joueurs de la Coupe du monde 2023
  • Mobiliser et sensibiliser sur l'accessibilité et l'inclusion
  • Mobiliser et sensibiliser sur l'impact environnemental

Si pour l'heure le calendrier de l'ensemble des initiatives n'est pas encore défini, on sait par exemple que dans le cadre de la première mission visant à célébrer l'histoire de cette compétition, tous les joueurs de la première finale, dont Philippe Sella, seront conviés au match d'ouverture de France 2023 entre les Bleus et les All Blacks"J'étais à l'école lors de cette première édition en 1987 et je vois à quel point ce sport a évolué depuis. Nous voulons rendre hommage à ceux qui ont participé à cette compétition à l'époque." Ils seront célébrés avant le coup d'envoi sur la pelouse et ils iront aussi à la rencontre des supporters avant ce premier match, dans des écoles de rugby ou encore lors de cérémonies d'accueil pour partager leurs souvenirs. "Nous espérons que cette Coupe du monde qui aura lieu en France aura un impact partout dans le monde, et ce, bien au-delà du terrain. Ce serait bien de voir dans 5, 10, 15 ans des jeunes qui ont été touchés par ce Mondial 2023".

Avant de partir

La prochaine étape pour la billetterie de la Coupe du Monde de Rugby 2023 aura lieu à l’automne 2021, avec de nouveaux produits disponibles ainsi que les premières places pour les phases finales ! Rendez-vous sur tickets.rugbyworldcup.com.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    52387 points
  • il y a 2 semaines

Ils avaient besoin de cette sommité pour ça? Encore un truc pour faire bombance autour d une bonne table avec bons vins et moults barreaux de chaise! Quand au rugby amateur...

"Parrainer les clubs amateurs français par les joueurs de la Coupe du monde 2023"... S'il y a encore un rugby amateur... 😢

Y-a aussi des comités "théodule" dans le rugby..??

Derniers articles

News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
News
News
Sponsorisé News
Sponsorisé News