Ecrit par vous !
Equipe de France. Vers un destin à la Beauxis pour Louis Carbonel ?
Louis Carbonel pourrait rater le train de la Coupe du monde 2023.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Louis Carbonel n'a pas été retenu pour préparer la tournée de novembre. Avant lui, Lionel Beauxis n'a, lui aussi, pas réussi à s'installer chez les Bleus.

VIDEO. Pro D2. Beauxis se prend pour Lionel Messi avec une retournée acrobatiqueVIDEO. Pro D2. Beauxis se prend pour Lionel Messi avec une retournée acrobatiqueIl pourrait être le Lionel Beauxis de nos années 2020. Champion du monde des moins de 20 ans comme lui, même si Louis Carbonel l'a été deux fois, icône annoncée des futures années bleues, l'aîné s'est brûlé d'une part aux derniers feux de Laporte, d'autre part à l'incendie Lièvremont et son pompier de service, le fils prodigue du Pic-Saint-Loup, François Trihn-Duc, l'inconstant magnifique. Finalement le phénomène bigourdan, en onze ans de carrière en bleu, n'aura totalisé que 24 sélections et une seule participation à une coupe du monde (2007). Il aura vécu de longues traversées du désert, comptabilisant 12 sélections en 2007, 3 en 2009, 5 en 2012 et 4 en 2018. Il a remporté une seule fois le Tournoi des 6 nations, en 2007. Le chat est maigre pour celui qui a été sacré meilleur joueur du monde des -21 ans en 2006. Il n'aura marqué que 125 points dans toute sa carrière avec le maillot frappé du coq, soit 5 points par match, même pas les stats d'un 10 lambda de niveau honneur.Équipe de France. Ces joueurs qui risquent de perdre gros pour 2023 !Équipe de France. Ces joueurs qui risquent de perdre gros pour 2023 !Louis Carbonel , sans avoir joué une Coupe du monde, s'est fait, momentanément, sortir du groupe de l'équipe de France pour la tournée à venir du mois de novembre. Déjà cassé derrière les phénomènes Ntamack et Jalibert, il a vu Antoine Hastoy lui passer devant au détour du dernier voyage, au mois de juillet, des tricolores en Australie. Le Palois a fait les choses en mieux. Il a été beaucoup moins neutre que le Toulonnais, trop en dedans, ne sachant jamais mettre en avant ses qualités de joueur et sa grinta digne d'un enfant de Besagne. Le gamin de la Rade est-il déjà condamné à connaître le même destin de l'oubli que le môme du Marquisat ? Ou saura-t-il se mettre en danger pour changer son comportement et revenir tutoyer les sommets comme il le faisait en -20 ans avec Romain Ntamack ? Reléguant ce dernier au poste de premier centre pour occuper celui d'ouvreur qui lui va si bien au teint.Coupe du monde U20 : Louis Carbonel va-t-il être élu meilleur joueur de la compétition ?Coupe du monde U20 : Louis Carbonel va-t-il être élu meilleur joueur de la compétition ?Mais on sait tous que ce qui avait cours chez les jeunes n'est plus vraiment d'actualité quand toutes les générations se mélangent chez les grands, excepté prodige merveilleux, style Antoine Dupont par exemple. Louis Carbonel devra peut-être quitter le Var et le maelström toulonnais pour retrouver une joie de jouer et une pétillance qui lui fait tant défaut dans ce temps d'après Covid. Sans forcément faire le tour de France "beauxisien" (Section Paloise, Stade Français, Stade Toulousain, UBB, LOU, Oyonnax Rugby, A.S. Béziers, série en cours...), Carbonel devra trouver l'équipe, le jeu, l'entraineur aussi qui colle le mieux à sa personnalité et lui permettra de s'épanouir dans ce plus haut-niveau qu'il rêve de conquérir. Espérons qu'il évite le mimétisme avec son clone du retour vers le passé en épousant une ancienne joueuse de rugby internationale, future consultante de la chaîne du rugby en France... Mais ce dernier point n'est que l'aspect people qui n'intéresse que les joueurs adeptes de Tinder ou autres joyeusetés connectées. Et on sait bien qu'il y en a peu dans ce monde ovale qui tourne parfaitement rond. En tout cas, il faut souhaiter que Louis Carbonel retrouve un poste de titulaire dans son club. Si tel est le cas, c'est qu'il aura récupéré un niveau de jeu digne de son rang et qu'il pourra à nouveau prétendre à l'élite de notre rugby hexagonal. C'est tout le mal qu'on lui souhaite...XV de France - L’heure de Louis Carbonel ?XV de France - L’heure de Louis Carbonel ?

Pierre Navarron travaille dans le consulting après avoir longuement exercé dans le domaine de l'assurance et de la gestion de patrimoine. Parallèlement à cette vie professionnelle, en 2005 il est devenu éducateur en cadet puis dirigeant à l'association Aviron Bayonnais. Il s'occupe plus particulièrement de l'équipe espoirs depuis 2014. Auparavant, presque dans une autre vie, il a été joueur, forcément dans son club de coeur, l'Aviron Bayonnais (1973-1987), puis à l'US Mouguerre (1987-1994) et au Boucau-Tarnos Stade (1994-1996).

"J'aime raconter le rugby, celui que j'ai connu, celui que j'imagine et celui que l'on voit.J'aime les histoires que ce ballon ovale nous donne avec ses rebonds de traviole, ses rires, ses chants et son folklore qui n'appartient qu'à lui et qu'on a tous dans le cœur.Je pourrai vous narrer les envolées de ces grands joueurs que j'ai croisé sur un terrain, comme toutes celles de tous ces anonymes, juste connu dans leurs villages, mais qui faisaient chanter la gonfle comme personne, je pourrai vous confier les débuts de ces rugbymen du top 14 d'aujourd'hui qui portaient déjà les espoirs, devenus nos certitudes contemporaines et qu'ils nous montrent, dorénavant, chaque week-end...Peut-être qu'un jour j'écrirai tout cela..."



Pierre Navarron
Pierre Navarron
Cet article est rédigé par Pierre Navarron, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    7384 points
  • il y a 1 mois

Ce n'est quand même pas le même contexte. On est d’ailleurs en train de vivre une période exceptionnelle en termes de profusion de talents à ce poste: Hastoy, Bertheu, Hervé, celui du SF dont j'ai le nom sur le bout de la langue etc... Sans compter les polyvalents comme Ramos ou Jaminet. Alors qu'à l'époque Beauxis était attendu comme le messie. Le problème de beauxis ça a été de ne pas pouvoir gérer autant de pression afin de pouvoir franchir ce fameux pallier, Je n'ai vraiment pas l'impression que carbo à le même soucis de "mental". Dans tous les cas il ne devrait pas car il n'a rien à perdre. les deux premières place sont prises. Et, comme le souligne très justement HookAHooker, pour qu'il puisse revenir dans "le game" il va falloir que Toulon revienne au premier plan.

Le contexte du RCT n’aide pas ses jeunes joueurs à s’épanouir. Il a des qualités indéniables, il n’ai pas aussi spectaculaire que jalibert et Ntamak mais il est très bon au pied et gère très bien les matchs. Pour moi il paye surtout les mauvais résultats du RCT. Colazo me semble pas l’homme de la situation à Toulon.

  • mic4619
    5459 points
  • il y a 1 mois
@HookAHooker

C'est vrai qu'au RCT la méthode Colazo n'a pas l'air de fonctionné,
et pourtant il y a de bon voir de très bons jeunes alors qu'ailleurs avec ils semblent plus épanouis.

Ben c'est p'tete aussi qu'y a pas d'la place pour tout l'monde, non plus ! 🤷

  • Labubre
    2140 points
  • il y a 1 mois

Il ne défend pas…ou alors positionné après son second centre

  • O'Livey
    8615 points
  • il y a 1 mois
@Labubre

Ça c'est un truc que je trouve super bizarre avec le RCT. Défensivement, Carbonel est beaucoup positionné en 3e rideau, comme un arrière. Ce qui pourrait traduire une certaine fragilité défensive, et effectivement il rate souvent ses duels dans cette position, il est vrai très difficile. Sauf que... Ben dès qu'il défend dans la ligne, il est plutôt solide au placage, surtout pour un 10. Il prend les autobus lancés sans broncher, et il s'amuse même parfois à bouchonner son vis à vis. Du coup c'est un choix qui me laisse vraiment perplexe, de le mettre derrière comme si on cherchait à le protéger, alors qu'au contact il est aussi solide que NTK.

  • RNP
    6420 points
  • il y a 1 mois
@O'Livey

Au Stade, NTK joue aussi de plus en plus souvent dans le 3ème rideau dans la mesure où il est vraiment très bon et très sur sur les ballons (plus que Ramos de mon point) avec la capacité de venir s'imposer dans les duels.

Avec le 50/22, mettre des joueurs avec de très bon pied, ça te donne aussi plus de possibilités.

Pour Carbonnel, c'est peut être la même idée.

  • O'Livey
    8615 points
  • il y a 1 mois
@RNP

Effectivement, bien vu concernant NTK. Par contre, j'ai pas l'impression que Carbo soit particulièrement solide sous les ballons hauts, ça doit être autre chose je pense.

  • RNP
    6420 points
  • il y a 1 mois
@O'Livey

Aucune idée également d'autant que le RCT donne un peu l'impression qu'il y a une réflexion/stratégie de jeu du staff qui n'est pas adaptée ? comprise ? souhaitée par les joueurs.

Pas compris la référence au mariage de YB ? Eviter quel mimétisme ?
Sinon, 24 sélections, 15 ans de carrière professionnelle, ça pue pas du c-- non-plus...

@MARCFANXV

certainement pas, il est tombe au mauvais moment au mauvais endroit et FTD a collectionné un paquet de selections

Il va devenir le grandisse ?

@Team Viscères

1m80 ça suffit plus dans le rugby moderne...

  • frakc
    7384 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

On m'a parlé d'un ailier toulonnais de 1m70 qui serait pas mauvais. Mais je ne sais pas pourquoi j'ai un trou de mémoire à ce sujet, j'ai oublié son nom.

  • mic4619
    5459 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

Donc Dupond n'a plus rien a faire dans le Rugby : 1m75 ......

@mic4619

le seul petit accepté c'est le 9

  • Iyhel
    25513 points
  • il y a 1 mois
@HookAHooker

Et les ailiers ! (qui dépannent en 9 quand celui-ci se prend un carton)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos